Comment débuter en Skate pour faire du street ?

Vous avez acheté ou emprunté votre première planche de skateboard et vous ne savez pas quoi en faire. Vous avez vu des skateurs au skatepark du coin ou à la télévision, et vous savez ce que c’est que de faire du skate, mais comment commencer ? De quel type d’équipement de skateboard avez-vous besoin pour débuter ?



Un petit point sécurité pour bien commencer cet article

La première chose à faire est de vous procurer une paire de chaussures de skate. Il est possible de skater avec des baskets basiques, mais ce sera beaucoup plus difficile et parfois dangereux. Les chaussures de skate sont conçues avec un fond plat et large pour vous aider à adhérer à la planche, ainsi que des caractéristiques supplémentaires telles que des renforts aux endroits où vous êtes susceptible d’user la chaussure avec le grip de votre planche.

Vous devez également acheter un casque. Vous pouvez voir des skateurs sans casque et craindre de paraitre un vrai débutant ou simplement stupide, mais ne vous inquiétez pas. Les casques sont désormais obligatoires dans la plupart des skateparks, et dites-vous bien que même les skateurs pro en portent… N’est stupide que la stupidité, surtout le jour où vous prendrez un mauvais coup à la tête, sans casque…

Le port des autres protections est tout aussi important, surtout lorsque vous débutez afin de vous libérer de la peur de vous faire mal. Si vous faites des figures dans votre allée, des coudières pourraient être une bonne idée, mais les genouillères ne sont nécessaires que si vous skatez sur des modules ou si vous effectuez des cascades dangereuses comme sauter plusieurs marches. Par contre, les protège-poignets doivent être portés en toute circonstance.

Apprendre à tenir debout sur une planche de skate

skateur avec son pied posé sur sa planche de skateboard

Vous devriez maintenant être prêt à commencer à apprendre à faire du skate. Avant de faire des folies, vous devez vous habituer à vous tenir debout sur votre planche à roulettes. Si vous l’avez emprunté ou si vous êtes allé dans un magasin et acheter un skateboard complet, il est possible que vous trouviez certains de ses aspects déstabilisants.

Posez la planche dans la pelouse ou sur le tapis de votre salon et essayez de vous tenir debout, de sauter ou de faire tout ce que vous voulez dessus. Mettez vous en équilibre uniquement les roues avant ou arrière. Changez la position de vos pieds lorsque vous êtes debout sur la planche.

Habituez-vous à la sensation et à la taille de votre planche, ainsi qu’à vous tenir debout dessus et apprenez à appréhender le phénomène de tangage de la planche lorsque vous vous penchez vers le bord avant et arrière de la planche.

Le positionnement sur la planche : goofy ou regular

Ensuite, vous devez déterminer si vous avez une posture de skateboard goofy ou regular. Nous avons déjà abordé ce sujet dans un article complet mais allons l’aborder ici aussi. Il s’agit de savoir si vous devez skater avec votre pied droit ou gauche à l’avant de la planche. Il n’y a pas de position meilleure, l’une que l’autre : Le but est juste de la connaitre.

  • La position goofy est le fait de skater avec le pied droit à l’avant.
  • La position regular est le fait de skater avec le pied gauche à l’avant.

Pour vous aider à déterminer votre position, nous vous encourageons à lire l’article que nous vous avons proposé pour connaitre votre position de skate.

Avancer et pousser sa planche

Nous allons ensuite apprendre à pousser et avancer avec votre skateboard. Emmenez le skateboard à l’extérieur, sur un trottoir ou sur une route (assez lisse si possible pour que cela soit plus agréable). L’idéal est de quater un parking de supermarché un dimanche après midi pour avoir de l’espace et ne pas avoir de circulation.

Comme précédemment, mettez-vous à l’aise, mais cette fois sur une surface qui permet à votre planche de rouler.

Essayez maintenant de rouler ! Comment ? Placez votre pied avant de façon à ce que vos orteils soient directement au-dessus du truck avant, ou légèrement derrière, sur le dessus de la planche (aidez vous des vis visibles sur le grip traduisant la présence du truck juste en dessous). Poussez avec votre pied arrière pour faire rouler le skateboard, puis replacez votre pied arrière une fois que vous roulez à la vitesse souhaitée.

Attention : cette position est la plus commune (le pied arrière pousse le sol pour faire avancer la planche) mais sachez qu’il existe aussi une position plus exotique ou c’est le pied avant qui pousse le sol et le pied arrière reste sur la planche. On appelle cette position le mango.

Lorsque vous ralentissez, poussez un peu plus avec votre pied arrière. Si vous descendez une pente et que vous voulez tourner, penchez-vous dans la direction où vous voulez tourner, mais cela vous fera tourner lentement. Une meilleure technique pour tourner consiste à s’équilibrer brièvement sur vos roues arrière avant de faire pivoter vos roues avant dans la direction souhaitée. Cela peut nécessiter un peu de pratique.

Habituez-vous à rouler de cette manière. Passez un peu de temps à vous entraîner, mais ne soyez pas trop pressé de faire des cascades. Lorsque vous êtes à l’aise avec ce style de conduite, essayez de descendre une pente douce, à condition qu’il n’y ait pas de circulation. Passez un peu de temps à pratiquer et à simplement vous balader avec votre skate. Vous pouvez vous exercer au skate park de votre quartier, s’il en existe un. Au début, vous pourriez essayer d’y aller lorsqu’il n’y a pas beaucoup de monde.

skateur se baladant en skate dans la rue

Qu’est-ce que la position mango en skateboard ?

La plupart des skateurs poussent leur planche en utilisant leur pied arrière, alors que certains trouvent plus simple de pousser avec leur pied avant. C’est ce qu’on appelle le “mongo pushing”. Est-il prudent de pousser Mongo ?

Pousser en Mongo n’est pas une mauvaise chose, mais ce n’est pas une bonne habitude si vous voulez développer des compétences précises en matière de flip. Il est difficile d’argumenter que pousser Mongo est “mauvais”.

Il est généralement préférable de pousser avec votre pied arrière. Si vous êtes nouveau dans le skate, c’est un excellent moment pour réapprendre à pousser avec votre pied arrière. Pousser “mongo” peut vous amener à traîner les pieds avant de faire des figures de freestyle.

Comment s’arrêter en skateboard ?

Maintenant que vous savez comment démarrer et rouler, vous voulez peut-être savoir comment vous arrêter sur un skateboard ! Il existe plusieurs méthodes pour arrêter votre skateboard.

Freiner en laissant trainer le pied arrière

La méthode la plus simple consiste à retirer votre pied arrière et à le traîner sur le sol. Cela demande de la pratique, et vous devriez y consacrer du temps afin de pouvoir vous arrêter quand vous en aurez besoin ! Cette technique s’appelle le footbreak.

Freiner avec le tail de votre planche

Cela demande un peu de travail, mais c’est une technique assez souvent utilisée pour s’arrêter. Placez simplement le talon de votre pied arrière contre l’arrière de votre planche et penchez-vous en arrière de manière à ce que l’avant de votre planche de skate s’élève. Descendez sur votre talon, mais gardez la partie avant de votre pied sur la planche. Il faudra donc avoir un certain sens de l’équilibre le temps que votre planche (et vous dessus) vous vous arrêtiez. Pour accentuer le freinage, vous pouvez réaliser une légère rotation en pivot pour accentuer le freinage.

Le Power Slide

Le Powerslide est une figure qui vous rapporte des points sur le jeu vidéo Tony Hawk pro skateboarding, il faut le savoir ! C’est aussi une réelle technique utilisée pour les descendeurs de vitesse. La technique consiste simplement à faire déraper les roues arrière et mettre la planche en travers, en utilisant la friction des roues pour vous freiner. Très utile à grande vitesse, mais ce n’est clairement pas une technique de débutant.

Sauter de la planche

skater apprenant à faire du skate sur sa planche

Si tout le reste échoue, alors sautez de votre planche ! Lorsque vous sautez en avant, votre skateboard s’arrête normalement. Simple, mais efficace, surtout à basse vitesse.

Comment tourner avec une planche de skateboard en carving ?

Le carving consiste à se pencher du côté des orteils ou des talons pour faire tourner votre planche dans cette direction avec un minimum de vitesse. C’est extrêmement facile. Poussez votre planche et roulez avec votre poids sur les talons. Vous allez progressivement tourner dans cette direction. Plus vous appuyez fort sur vos talons, plus votre virage sera serré. Puis basculez vers l’avant, en appuyant sur vos orteils.

Vous utiliserez beaucoup cette technique en roulant régulièrement. Essayez d’enchainer les virages et tentez de ressentir la flexion de votre sous votre planche au moment de chaque virage. Variez l’angle de courbure de votre tournant et essayez de sentir le décrochage du grip de vos roues. Avez le temps, vous y trouverez beaucoup de plaisir et un peu de frissons.

Ce sera beaucoup plus simple si vous penchez le haut de votre corps dans la direction où vous souhaitez carver. Le carving en skateboard est assez similaire au carving en snowboard, sauf que vous n’attrapez pas votre carre comme sur un snowboard ! Si vous souhaitez réaliser un carving puissant, pensez à plier les genoux et à vous baisser sur la planche. Le carving sur un longboard est plus simple, mais c’est une technique importante dans tout sport de glisse.

Comment tourner en skate en Kickturn ou tic-tac ?

Il est temps de commencer à pratiquer les kickturns une fois que vous êtes à l’aise pour arrêter, démarrer et carver. Il est essentiel d’apprendre à faire un kickturn.

Le kickturning s’utilise lorsque vous vous tenez en équilibre sur vos roues arrière et que vous faites pivoter l’avant de votre planche dans une autre direction. Cela demande un peu d’entraînement et d’équilibre.

Une fois que vous avez maîtrisé le kickturn, assurez-vous de pouvoir le faire dans les deux sens. Expérimentez le kickturning en mouvement. Essayez-le sur une rampe (montez un peu et faites un virage à 180°). Plus vous vous exercerez, plus vous serez à l’aise.

Le skate, c’est aussi des chutes et des blessures

Le skateboard est un sport difficile à apprendre. Il est assez fréquent de se blesser en faisant du skate. Les gamelles et les petits bobos font aussi partie du loisir. Vous pouvez mettre des protections, mais vous tomberez quand même et vous vous blesserez avant d’avoir appris à vous rattraper. Hors mis le port d’un casque et des protections, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour réduire les risques.

La chose la plus importante est de ne pas utiliser vos mains pour vous rattraper lorsque vous tombez. Cela peut être difficile à maîtriser, mais si vous loupez votre trick et vous vous écrasez sur le sol, vous devez essayer de laisser votre épaule et votre corps encaisser l’impact, en apprenant à faire un roulé-boulé. Se rattraper avec la main est un excellent moyen de se casser un poignet, et bien que les protège-poignets puissent les protéger, C’est toujours une mauvaise habitude de vous rattraper, mettant en opposition vos mains avec le sol.

Alors, que faites-vous lorsque vous êtes blessé ? La meilleure chose à faire est de se lever, de marcher et de se secouer les membres endoloris. Chaque fois que vous tombez, votre corps apprend à éviter de se faire et aiguise vos reflex à la chute.

Le skateboard ne devrait pas causer de blessures graves, mais les fractures sont très fréquentes. Faites-vous examiner si vous pensez vous être fracturé un os ou vous être gravement blessé. Vous vous en voudrez si vous découvrez un mois plus tard que vous avez été gravement blessé, mais que la blessure a mal guéri, rendant les choses deux fois douloureuse sur le long terme.

skateur faisant un ollie dans un skatepark

Les blessures guérissent rapidement, vous serez donc rétabli en un rien de temps. Lorsque vous vous sentirez mieux, l’essentiel est de remonter sur votre skateboard et de continuer à skater. Quand on tombe de cheval, le meilleur moyen de guérir est de remonter dessus.

Le skate et les figures de freestyle

Vous aurez probablement envie d’apprendre quelques tricks une fois que vous serez à l’aise pour rouler en skate. Voici quelques techniques de street facile à apprendre pour :

  • Le Ollie : c’est la première figure que l’on apprend, car c’est la base pour toutes les autres. Le ollie consiste à effectuer un saut en décollant les 4 roues du sol.
  • Le Pop Shuvit : c’est la seconde figure que l’on apprend après le ollie. Elle consiste à faire tourner la planche en plat, en plein saut (la planche effectue un 180°)
  • Le Manual : c’est une technique d’équilibre en roulant qui consiste à rouler sur uniquement 2 roues (arrière, voire, avant).

Il y a d’autres figures à essayer et à maîtriser, comme les kickflips, les grinds, le flat. Mais rappelez-vous ! Allez à votre propre vitesse et, surtout, amusez-vous ! Le skateboard, c’est avant tout s’amuser. Par-dessus tout, rappelez-vous que si vous cessez de vous amuser, alors ralentissez, détendez-vous et allez simplement rouler sans pression !

Source : Pour apprendre à faire du skate avec des professionnels, visitez ce site : https://skateboard-academy.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.