Comment faire du surf ? Le guide complet pour les débutants

Le surf est de ces sports de glisse que l’on classe dans les sports extrêmes. On le qualifie “d’extrême” car certains riders de grosses vagues s’affrontent chaque année pour déterminer qui a surfé la plus grosse vague. Le surf est donc un sport à risque pour les professionnels de ce sport. Mais tout à fait abordables pour les débutants qui cherchent juste à prendre du plaisir dans l’eau et les vagues.



Apprendre à surfer peut être l’une des décisions les plus excitantes et les plus susceptibles de changer votre vie, mais cela peut aussi être un long processus, difficile et demande de l’engagement.

Vous devez non seulement apprendre à vous tenir en équilibre sur une planche et à la contrôler, mais vous devez aussi apprendre à connaître l’eau, avoir une bonne capacité à lire les vagues et avoir un timing impeccable. Et, en raison des conditions de surf qui changent constamment, votre spot ne sera jamais le même d’un jour à l’autre.

Pourquoi se mettre au surf ?

Malgré les difficultés, le surf est un sport très gratifiant, surtout pour ceux qui s’investissent et prennent le temps d’améliorer leurs compétences. Il n’y a rien de tel que de surfer sur toute la longueur du vague qui tube. Et le jour où cela arrivera, cet instant sera gravé à vie dans votre mémoire.

La meilleure approche pour apprendre à surfer est de commencer par les principes fondamentaux et de partir surfer autant que possible. Cela dit, il y a de nombreuses choses que les surfeurs débutants doivent savoir sur la navigation dans l’eau, les manœuvres et le respect des autres surfeurs.

Le surf est à la fois un dépassement personnel et physique, dans un milieu naturel avec des dangers face à la puissance des éléments et un profond respect envers les compagnons de baignades qui seront à côté de vous pour vous féliciter, vous conseiller ou vous aider en cas de problème. C’est ça le surf !

Les erreurs à éviter lorsqu’on commence le surf

Les surfeurs débutants font un certain nombre d’erreurs typiques et inutiles qui retardent leur progression et entraînent parfois de la frustration plutôt que du plaisir. La meilleure approche pour se développer est d’apprendre des erreurs des autres plutôt que de les subir.

apprendre à faire un tube en surf

Ne pas prendre soin de son matériel

Les planches de surf sont fragiles, c’est pourquoi vous devez en prendre soin. Lorsque vous déplacez et transportez votre planche de surf, faites attention à ce qui vous entoure pour éviter de la heurter et d’accumuler des bosses. Surveillez les bosses et faites-les réparer dès que possible. Tout trou dans la fibre de verre ou le polyuréthane de votre planche permet à l’eau de pénétrer dans la mousse, ce qui est très dangereux et demande beaucoup d’efforts pour le réparer.

Si possible, lavez votre planche à l’eau douce après avoir surfé, car l’eau de mer contient de petites bestioles qui peuvent détériorer la fibre de verre de votre planche et limiter sa durée de vie.

Évitez d’exposer votre planche au soleil et ne la laissez pas dans votre voiture par une journée chaude, car la fibre de verre pourrait se délaminer et la colle fondrait presque à coup sûr. Lorsque vous êtes à la plage, essayez d’éviter de poser votre planche sur le dessus, car enlever le sable de votre cire est une véritable plaie.

Une protection solaire insuffisante

Cela devrait aller de soi, mais vous seriez surpris de voir le nombre de personnes qui font l’erreur de ne pas porter une protection solaire adéquate et qui finissent par être complètement rouge comme une écrevisse. Vous pouvez quand même être brûlé, même si vous pensez que votre bronzage est au point, surtout si vous commencez à prendre pas mal de vagues, que vous perdez la notion du temps.

Mettez beaucoup de crème solaire et pensez à porter une lycra ou une protection solaire pour protéger votre dos. Comme indiqué précédemment, vous devez également protéger votre planche du soleil lorsqu’elle n’est pas utilisée en la rangeant à l’intérieur, loin des rayons UV.

Choisissez la bonne planche

L’une des erreurs les plus courantes, commises par les surfeurs expérimentés, consiste à utiliser une planche de surf inadaptée à leur niveau. De nombreux surfeurs débutants tentent de surfer sur des planches de surf conçues pour des surfeurs habitués. En d’autres termes, plus la planche est courte et petite, plus il est difficile de prendre des vagues et de surfer. À l’inverse, plus la planche est longue et grande, plus il est facile de prendre des vagues.

Le principal problème survient lorsque les surfeurs débutants essaient de surfer sur des planches trop petites, ce qui entraîne une plus grande difficulté à ramer, à attraper les vagues et à s’équilibrer dessus. En conséquence, vous attrapez moins de vagues (voire aucune), vous vous énervez et vous progressez beaucoup plus lentement.

Après tout, plus vous surfez de vagues, plus vous progressez rapidement, et moins vous surfez de vagues, plus votre progression sera lente et fatigante. Le surf est déjà assez difficile ; ne le rendez pas plus difficile en choisissant la mauvaise planche !

Les surfeurs débutants ne comprennent pas les différences entre les nombreux types de planches de surf disponibles, ce qui est compréhensible étant donné l’abondance d’alternatives dans les surfs shop, ce qui peut être plutôt déconcertant !

Évitez de succomber à la pression de vos pairs et d’acheter les planches que tout le monde utilise. À dire vrai, la plupart des surfeurs que vous rencontrerez seront bien plus expérimentés que vous, et les planches qui leur conviennent ne vous conviendront peut-être pas du tout !

En général, la meilleure planche de surf pour débutants doit être stable. Elle se pagaie bien et vous pouvez attraper n’importe quel type de vagues même les plus petites. Optez plutôt pour un longboard ou un funboard, qui ont tous deux beaucoup de volume, sont stables et se pagaient bien.

Lorsque vous débutez, vous pouvez même choisir une planche de surf en mousse, car elle est moins chère, plus sûre et moins susceptible de se casser(ou de blesser d’autres personnes), tout en offrant une base solide dont vous avez besoin pour apprendre.

Une fois que vous aurez maîtrisé l’art du surf et de dérouler la vague sur sa longueur, vous pourrez envisager de passer à une planche plus courte avec moins de volume, comme une planche de surf mid-length ou fish. Ensuite, lorsque votre planche devient le facteur limitant de vos performances (plutôt que votre habileté), il est temps de passer à une shortboard performante.

Bien sûr, si vous découvrez que vous aimez le “surf cool”, vous pouvez choisir de rester sur des longboards. Il n’y a rien de mal à surfer en longboard, malgré ce que vous avez pu entendre des autres surfeurs locaux. La seule chose qui compte est que vous ayez une planche que vous aimez utiliser.

Où surfer et quel type de vagues pour les débutants ?

L’un des aspects les plus importants pour un nouveau surfeur est de savoir où surfer. Vous serez certainement tenté de surfer dans les zones les plus fréquentées ; après tout, si tout le monde y est, C’est que l’endroit est parfait pour le surf ?! Cependant, ce qui est bien pour les autres n’est pas toujours bon pour vous.

Les vagues pour débutants doivent être petites, lentes et qu’elles puissent un peu dérouler sur le côté. Ces vagues ne sont pas idéales pour les bons surfeurs et sont parfois négligées par les surfeurs intermédiaires et experts, mais elles sont idéales pour apprendre les principes de base, car elles sont suffisamment intelligentes et faciles à aller chercher.

tube en surf

Recherchez des vagues bien séparées les unes des autres, de la hauteur des genoux à la hauteur de la poitrine et demandez des conseils si vous ne savez pas quoi chercher auprès des sauveteurs ou des locaux. Bien que les locaux gardent parfois secrets les meilleurs endroits pour le surf, ils sont généralement prêts à vous indiquer les endroits où vous pouvez commencer, alors n’hésitez pas à demander. Les magasins de surf sont également d’excellentes sources d’informations car ils proposent également des stages d’initiation sur ce type de spots.

Il est très important d’apprendre au plus à savoir lire les vagues. C’est probablement la partie la plus difficile de l’apprentissage du surf, et vous devrez y consacrer du temps avant de commencer à comprendre comment fonctionne le spot et savoir où la vague cassera en premier et comment elle déroule par la suite, plus vers une droite ou une gauche.

Les vagues des débutants déferlent plus lentement, ce qui donne une plus grande zone de démarrage pour bien travailler son take off, tandis que les vagues plus grosses déferlent brusquement, ce qui demande beaucoup plus d’expérience et de puissance dans les bras pour faire un take off rapide, incisif et efficace. Commencez par des vagues faciles et passez progressivement à des vagues plus difficiles à mesure que vous progressez.

Un bon surfeur n’est pas un téméraire. Il connaît ses capacités et son niveau. Il sait également quand il vaut mieux s’abstenir d’aller à l’eau.

Les bonnes pratiques pour bien débuter le surf

Le surf, comme d’autres sports, est difficile à apprendre. Il faut donc accepter d’être un peu un débutant et apprendre à progresser à son rythme, accepter les chutes, boire des tasses et tenir sur sa planche pendant au moins … 3 secondes …

Pour réussir en tant que surfeur débutant, utilisez ces conseils :

Ne restez pas à côté de la foule dans l’eau

Lorsque vous commencez à surfer, vous pouvez être tenté de ramer jusqu’à l’endroit où tout le monde attend les vagues. Après tout, c’est là que se trouvent les meilleures vagues. Le problème est que vous n’avez pas encore les capacités ou la compréhension de l’eau pour rivaliser avec les surfeurs qui semblent plus expérimentés. Le mieux est de rester à l’écart afin de bien apprendre à lire les vagues, à bien faire son takeoff et prendre de la vitesse une fois sur la vague.

Cela signifie que si vous ne suivez pas ce conseil, vous aurez peu de chances d’obtenir de nombreuses vagues et que vous risquez fort de gâcher le ride de quelqu’un d’autre (ou pire, de heurter quelqu’un avec votre planche). Lorsque vous apprenez, restez à l’écart, en prenant des plus petites vagues dans des zones où vous ne gênez pas les vagues des autres.

surfeur professionnel d'Hossegor

Ne pas ramer dans le dos des surfeurs

Il est impératif de ne pas ramer dans le dos des gens une fois que vous êtes prêt à rejoindre le groupe de surfeurs, dans l’eau et à vous asseoir sur la zone de prise d’élan. Le back-paddle consiste à ramer devant eux afin de s’asseoir, attendre et de prendre la prochaine vague, même si ce n’est pas votre tour.

Malheureusement, de nombreuses personnes, y compris des surfeurs expérimentés, le font parce qu’ils sont égoïstes et ne respectent pas les autres surfeurs dans la file d’attente. Cependant, ce n’est pas parce que les gens le font que c’est bien.

Les jours où il y a beaucoup de monde, il peut être difficile de savoir à qui c’est le tour, et vous pouvez voir des gens ramer les uns devant les autres et s’emparer de la priorité, mais la plupart du temps, vous savez qui a attendu le plus longtemps, et il n’est pas correct de ramer à l’envers et de prendre la prochaine vague.

Respectez la priorité

Se jeter sur un autre surfeur est une infraction cardinale du surf qu’il faut éviter à tout prix. Le dropping in est le fait de ramer sur une vague déjà utilisée (par exemple, un surfeur prioritaire est en train de surfer une vague et un autre surfeur, plus loin sur la ligne de cassure, part sur la même vague devant le surfeur prioritaire, se mettant ainsi sur le chemin du surfeur).

Dans la plupart des files d’attente de surf du monde entier, un système de priorité est mis en place en fonction de la personne qui a attendu le plus longtemps et/ou qui est assise le plus loin. Vous pourrez dire à qui revient le tour, car il sera le plus loin vers le large pour prendre une vague (et donc capable de se lever avant tout le monde).

Il n’est pas très correct de démarrer devant quelqu’un qui est en train de prendre une vague (sans parler du fait que c’est dangereux). Gardez toujours un œil au-dessus de votre épaule afin de vérifier si quelqu’un est partie sur la vague à l’endroit celle-ci se casse en premier. Ne partez pas si c’est le cas, car c’est lui qui a la priorité.

Au début, il peut être décourageant de voir tout le monde placer au large et attraper toutes les vagues pendant que vous récupérez les miettes, mais au fur et à mesure que vous vous améliorerez, vous serez capable de rivaliser et d’attraper des vagues plus régulièrement.

Choisissez les vagues appropriées pour apprendre à surfer

Nous voulons tous surfer les meilleures vagues, mais lorsque vous débutez, certains spots sont tout simplement hors de portée. Vous avez plus de chances de vous blesser sur ces vagues, de vous faire peur, et vous avez aussi beaucoup moins de chances d’attraper des vagues et de vous entraîner à tenir sur vos pieds.

En tant que débutant, demandez à des surfeurs expérimentés quelles sont les vagues sur lesquelles vous devriez apprendre, puis tenez-vous-en à ces spots jusqu’à ce que vous ayez atteint un bon niveau. Prenez cette habitude au fur et à mesure que vous progressez dans votre expérience du surf, en ne surfant que dans les zones qui correspondent à votre niveau.

Lorsque vous surfez dans des zones qui correspondent à votre niveau, vous découvrirez que vous obtenez beaucoup plus de vagues, et vous éviterez également d’irriter les gens en gâchant leurs vagues.

Lorsque vous ramez, restez en dehors de la zone surfable

C’est une question difficile, surtout pour les débutants qui tentent de surfer des vagues volumineuses ou bondées. La personne qui surfe sur la vague a toujours le droit de passage et la personne qui remonte en ramant à l’obligation de s’écarter de son chemin.

Vous pouvez généralement le faire en ramant dans le canal (zone ou la vague s’écroule juste avant d’atteindre le rivage), mais il arrive que vous vous trouviez au mauvais endroit au mauvais moment et que vous deviez choisir entre vous mettre dans le chemin de quelqu’un ou ramez derrière lui et vous faire frapper par une vague. Dans ce cas, ramez toujours derrière lui et subissez votre punition !

Bien qu’il ne soit agréable pour personne de se faire bousculer par un rouleau, ou de se faire attraper par une lèvre de vague puissante, c’est préférable que de détruire la vague de quelqu’un d’autre, et cela vous vaudra le respect du reste de la file d’attente.

Quelle planche de surf pour bien débuter

Quand on n’est jamais monté sur une planche de surf, on a tendance à s’orienter systématiquement sur une petite planche, comme on a l’habitude de le voir dans les vidéos de surf. Pourtant, il y a bien une chose qui est toujours vraie, jamais vous n’apprendrez à surfer sur un shortboard.

apprendre à faire du longboard en surf

Une planche avec un plus grand volume (comme un longboard, un funboard ou une version en mousse de l’un ou l’autre) maximisera le nombre de vagues que vous arriverez à prendre lors de vos premières tentatives.

Pendant votre première année de surf, vous vous concentrez sur le repérage, la connaissance de l’océan et la rame, et vous passerez à peine 20 % de votre temps sur la planche. Une fois que vous vous serez familiarisé aux sensations de glisse et maîtrisé la rame, les takeoffs et les premières manœuvres sur la vague, il sera temps de vous concentrer sur vos performances réelles sur une planche de surf.

C’est le moment de déterminer si vous voulez faire du longboard, du shortboard ou les deux (selon les circonstances). À ce stade, vous devriez commencer à ajouter à votre liste d’équipement des planches ayant des qualités de performance spécifiques, comme des shortboards haute performance. Cependant, pendant la première année, optez plutôt pour une planche large, à grand volume et tolérante.

Les étapes indispensables pour apprendre le surf

Apprendre sur le sable

Passez quelques minutes sur la plage à vous entraîner à monter sur votre planche avant de ramer, même si cela vous semble stupide. Si vous hésitez à vous entraîner en public, vous pouvez le faire à la maison en faisant comme si votre tapis de yoga était votre planche. Cette étape est hyper importante, car le but est d’apprendre à faire un take off de qualité et rapide. Tout ça pour que ce mouvement clef du surf reste ancré dans votre mémoire musculaire et que ce mouvement devienne naturel.

Ainsi, une fois dans l’eau, vous n’aurez même plus besoin de réfléchir à la synchronisation de vos mouvements pour arriver à vous mettre debout sur la planche. Une fois lancé sur la vague, vous aurez autre chose à penser que de vous repasser le fil des actions à faire pour vous lever. Autant faire cet apprentissage sur terre ou à la maison.

Apprendre à ramer

Lorsqu’ils apprennent à ramer, la plupart des débutants sont raides et inefficaces. Détendez vos épaules, vos coudes et vos poignets. Cambrez légèrement le bas de votre dos pour aider à répartir votre poids sur la planche, ce qui vous permettra de vous allonger plus en avant sans enfoncer le nez de la planche dans l’eau.

Plus vous pouvez vous positionner vers l’avant sur la planche, plus vous ramerez rapidement. Enfin, même si cela semble étrange au début, ramez en crawl. Pagayer avec deux bras est inefficace et c’est une mauvaise habitude à prendre.

Dernière astuce de pro : lorsque vous plongez votre main dans l’eau, écartez bien les doigts et ramez sous la planche et non sur les côtés, vous aurez beaucoup plus de puissance de rampe.

Traverser une vague et plonger sous une vague

Lorsque vous ramez, vous devez être dans le chenal et ne pas avoir à prendre des vagues sur la tête. Cependant, vous finirez par vous retrouver face à un mur d’eau à un moment ou à un autre et il faudra passer à travers.

Avant tout, assurez-vous que votre planche est perpendiculaire à la vague plutôt que de biais à celle-ci. Vous devez affronter la vague de face, le nez de votre planche poussant directement à travers la lèvre. Si la vague est petite, vous pourrez peut-être pousser votre planche avec vos mains, ce qui permettra à votre poitrine de se soulever et à la planche de passer au-dessus de la vague.

Si les vagues sont plus grosses, vous devrez plonger en canard. Le plongeon en canard consiste à pousser le nez de votre planche sous la vague avec vos mains, puis l’arrière avec votre pied, ce qui vous permet de plonger sous la vague sans perdre votre planche ni vous ralentir ou vous faire apporter par elle.

Le plongeon en canard demande beaucoup d’entraînement et n’est possible que sur des shortboards. Si vous êtes sur un longboard ou un funboard, le meilleur choix est de faire la tortue, ce qui implique de ramer droit vers la vague, puis de se retourner à la dernière seconde pour que votre planche soit à l’envers et que vous soyez en dessous dans l’eau sur le dos (la planche au-dessus de vous). Tenez-vous fermement aux carres, laissez la vague passer au-dessus de vous, puis retournez-vous, montez sur votre planche et continuez votre ascension.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.