Tanzanite : Caractéristiques et géologie de cette pierre

Le minéral de tanzanite de formule chimique Ca2Al3 (SiO4) (Si2O7) O (OH) a une fracture inégale et fragile, un clivage parfait et une structure rhombique. L’indice de réfraction est de 1,691 à 1,700. Il n’y a qu’un seul endroit au monde où la tanzanite est extraite et ses ressources ne sont pas infinies. Ainsi, cette pierre deviendra bientôt vraiment unique.



Dans cet article nous allons vous partager les caractéristiques géologiques de cette pierre précieuse, comment reconnaitre et apprécier au mieux cette pierre et enfin ses caractéristiques mystiques reconnues en Lithothérapie.

Les caractéristiques géologiques de la Tanzanite

La tanzanite est une variété bleue de zoisite. Le minéral a été découvert à l’été 1967 par l’homme d’affaires portugais Manuel de Sousa, qui recherchait des rubis en Tanzanie (Afrique) avec des membres de la tribu locale Masai. Au départ, il a pris cette pierre pour un saphir, mais l’analyse gemmologique a montré qu’il s’agit d’une variété bleue de zoisite.

La tanzanite est transparente. En raison de sa fragilité et de sa dureté, tous les artisans ne sont pas en mesure de la couper. Mais ceux qui parviennent à “dompter” le minéral créent des pièces uniques d’une incroyable beauté.

La formule chimique de ce minéral est Ca 2 Al 3 (SiO 4 ) 3 (OH), c’est-à-dire qu’il s’agit en fait d’un silicate d’aluminium et de calcium. Les propriétés physiques de la pierre sont les suivantes :

  • Dureté : 6,5 à 7
  • Densité : 3,1 à 3,5 g/cm3
  • Principaux gisements : Plateau de Merelani en Tanzanie
  • Système critalin : orthorhombic
  • Forme : disphénoïdal, à lames
  • Type de fracture : irrégulière à conchoïdale
  • Clivage : parfait
  • Trainée : blanche
  • Composition chimique : Ca 2 Al 3 (SiO 4 ) 3 (OH)
  • Propriétés optiques : doublement réfractif
  • Indice de réfraction : 1,69 – 1,70
  • Biréfringence : +0,009
  • Pléochroïsme : fort, dichroïsme ou trichroïsme (selon la couleur)
  • Eclat de surface : vitreux
  • Diaphanéité : transparent, translucide
  • Couleur de la gemme : bleu, marron, gris, brun verdâtre, violet, violet

Cette pierre possède de nombreuses qualités fascinantes. La plus intéressante est le pléochroïsme, c’est-à-dire la capacité de changer de teinte en fonction de l’angle sous lequel on la regarde. Cela signifie que si vous regardez la tanzanite sous différents angles, les couleurs apparaîtront différentes.

Certains spécimens présentent un effet alexandrite. À la lumière du jour, ils apparaissent bleus, mais à l’intérieur, ils changent de couleur et deviennent violets. Il existe également des exemples avec l’effet “œil de chat”, dans lesquels la bande lumineuse est visible à l’intérieur.

Lors de la taille de la tanzanite, de nombreux bijoutiers tentent de mettre en valeur sa couleur bleue. Par exemple, si un minéral n’a pas naturellement une teinte saphir profonde, il est chauffé à 500 degrés Celsius. Les températures élevées font perdre à la pierre ses autres teintes, ce qui rend la couleur bleue très forte et vive. Les qualités physiques du minéral ne changent pas de cette manière.

Lorsqu’elle n’est pas chauffée, la zoisite peut apparaître dans une large gamme de couleurs, dont la majorité sont fades ou ennuyeuses, mais il existe des exemples qui peuvent avoir des couleurs brillantes rose, orange, vert ou jaune. Il est difficile d’obtenir des zoisites de fantaisie avec des couleurs suffisamment vives pour une pierre précieuse taillée.

La pierre précieuse “African Ruby” est une forme de Zoisite qui se trouve avec le rubis opaque (corindon). Le rubis africain est rarement amélioré et est surtout utilisé pour les cabochons, les sculptures et les statues. Plus la pierre a une teinte rubis, plus elle a de la valeur.

L’origine du nom de cette pierre

Cette variation de zoisite bleu-violet est une pierre précieuse récemment découverte dont le nom “Tanzanite” a été inventé en 1968 par Henry Platt, président de Tiffany & Co, après avoir été présenté à la pierre par John Saul de Swala Gem Traders en Tanzanie. Le 7 juillet 1967, un tailleur d’Arusha appelé Manuel d’Souza (ci-dessous, à gauche) cherchait de l’or dans la région du lac Victoria en Tanzanie lorsqu’il a repéré une pierre bleue translucide posée sur le sol qu’il a prise pour un saphir.

tanzanite brute et taillée et bidifférenciée

De Souza a exclu le saphir après avoir examiné sa dureté, et a d’abord pris sa découverte pour de l’olivine (péridot), puis pour de la dumortiérite. Ian McCloud, un géologue du gouvernement tanzanien à Dodoma, a rapidement identifié la découverte de De Souza, avec des confirmations supplémentaires de Harvard, du British Museum et de l’Université de Heidelberg.

Peu de temps après sa découverte, de Souza a cherché à enregistrer sa concession minière auprès du département des mines et de la géologie de Tanzanie, mais d’autres prospecteurs avaient déjà enregistré des concessions minières de zoisite avant qu’il ne change le nom sur son enregistrement initial. À cette époque, un autre nom commun pour cette espèce de zoisite était “Skaiblu”, une traduction en swahili de l’expression anglaise “Sky Blue”.

Selon la légende, les marchands de pierres précieuses allemands et suisses cherchaient désespérément un nouveau nom pour cette pierre précieuse, car la prononciation allemande de “zoisite” ressemblait trop au mot anglais “suicide”.

Toute la région a rapidement été recouverte de mines, et de Souza n’a pas pu garder le contrôle de sa concession minière. Les autorités tanzaniennes ont pris le contrôle des mines en 1971 et les ont cédées à la State Mining Corporation en 1976.

Selon la mythologie masaï, les éleveurs de bétail ont observé cette pierre pour la première fois il y a une trentaine d’années, lorsqu’un feu de brousse déclenché par la foudre a détruit de vastes parties des plaines situées au pied du Kilimandjaro, en Tanzanie. Les bergers ont remarqué que la chaleur de l’incendie avait transformé des cristaux de zoisite bruns en une riche couleur bleu-violet.

La géologie de cette pierre

Si on veut parler comme un géologue, la minéralisation de tanzanite s’est produite pendant les stades rétrogrades à 585 ± 28 Ma avec des conditions pression estimées à 5 à 6 kbar et 650 ± 50 °C. On distingue deux processus distinctifs de formation de tanzanite. Le premier implique la formation de tanzanite à la suite de la réaction rétrograde du grenat grossulaire. 

Le deuxième processus implique la migration de fluides enrichis en Vanadium et Calcium le long des zones de cisaillement vers des sites de tension où les fluides ont réagi avec la roche encaissante lors d’une baisse des conditions de pression pour précipiter la tanzanite.

réduction et prix bas sur les pierres précieuses et minéraux
https://charliesgems.fr/

Les études minéralogiques de la tanzanite indiquent que des traces de concentrations de vanadium dans sa structure cristalline sont à l’origine de sa couleur bleu/violet. Il a été prouvé que le vanadium provenait de l’abondant graphite organiquement dérivé des gisements en présence. 

Des analyses spectroscopiques ont révélé l’importance du rapport Ti4+ / Ti3+ au sein de la structure cristalline de la tanzanite en ce qui concerne ses caractéristiques de couleur. La chauffe de la tanzanite se traduit par une réaction d’échange de valence de couple Ti 3+ + V 4+ → Ti 4+ + V 3+ qui provoque une augmentation de la couleur bleu/violet de la tanzanite.

Une tanzanite multicolore prononcée est typique : selon la direction du regard, la pierre apparaît bleue, violette ou jaune brunâtre et sont fonction de la température environnement lors de sa formation, influent sur l’intensité de la réaction chimique.

Extraction de tanzanite à Mererani

Il existe quatre zones d’exploitation minière de la tanzanite, ou “blocs”, nommés de A à D. Les “blocs A et C” ont été réservés aux investissements étrangers, tandis que les blocs B et D peuvent être exploités par des locaux astucieux. Tanzanite One Ltd, une société privée, a pris possession de la plus grande mine de tanzanite de Tanzanie, connue sous le nom de “bloc C”, en 2005. (ci-dessus, à droite). La mine a déjà atteint une profondeur de 30 mètres, et l’on craint de plus en plus que les réserves de tanzanite ne soient épuisées d’ici quelques décennies.

Ces photos, tirées du site Internet de Tanzanite One Ltd., montrent des pierres trouvées dans la mine de C-Block qui comptent parmi les plus grosses pierres brutes jamais découvertes. En 2005, la mine C-Block de TanzaniteOne a découvert le plus gros cristal de tanzanite du monde. Le cristal pesait 16 839 carats et mesurait 22 centimètres de large à son point le plus large.

Exploitation minière à petite échelle (Wana-Apollo) de la tanzanite

La Tanzanie compte de nombreux mineurs de tanzanite “à petite échelle” (appelés Wana-Apollo) qui utilisent des effectifs nomades par centaines pour entreprendre des fouilles exploratoires afin de découvrir des filons de tanzanite dans les blocs A, B et D. Lorsqu’un filon est découvert, les mineurs utilisent une technologie appelée “Bing” pour solliciter l’aide de divers groupes de Wana-Apollo afin de l’exploiter.

Dans les blocs B et D restants, il y a 430 “parcelles” qui peuvent être exploitées. Ces mineurs non mécanisés creusent à la main les puits d’extraction, en chapelets d’employés. La commune de Merelani est un centre de commerce de tanzanite à petite échelle.

La couleur de la pierre de tanzanite

Les spécimens de tanzanite ayant une teinte principalement bleue peuvent avoir plus de valeur que les variations bleu-violet, car l’axe de la couleur bleue se forme dans la largeur du cristal plutôt que dans sa longueur. Pour tirer le meilleur parti de la couleur, l’orientation de la taille est cruciale.

Des traces de vanadium donnent à la tanzanite bleue sa teinte caractéristique bleu violet ou bleu lavande. La zoisite se trouve en Tanzanie dans une variété de teintes, y compris le gris, le blanc sale, le brun verdâtre terne, le rose saumon et le jaune.

Une variante non gemme (opaque) d’un vert profond de la tanzanite chromée (zoisite chromée) teintée par des traces de chrome est également disponible, tout comme une variété rose vif (rose manganèse) vendue dans le commerce sous le nom de “zoisite fantaisie”.

Les différentes formes de Tanzanites

La tanzanite se présente le plus souvent sous la forme de pépites d’une couleur brunâtre qui n’est pas des plus jolies. Bien sûr, personne n’utilise de tels minéraux en l’état. Ils sont chauffés pour obtenir une teinte plus riche.

De temps en temps, on peut trouver dans la nature des pépites de couleur vive et profonde.

Habituellement, toutes les tanzanites trouvées sont divisées en deux grands groupes :

  • Les Tanzanites bleues et
  • Les Tanzanites violettes.

La concentration de chrome (pour le bleu) et de vanadium (pour le violet), est responsable de la teinte dominante.

Mais cela ne signifie pas que la palette du minéral ne comporte que 2 variétés. Dans certains gisements, on peut trouver de grandes pierres dans des tons verdâtre ou lilas. On trouve moins souvent des minéraux roses, lavande, transparents et même blancs. Le plus souvent, la tanzanite combine plusieurs couleurs qui peuvent être vues sous différents angles, comme nous en avons parlé précédemment.

Comment reconnaitre et apprécier une Tanzanite de qualité ?

La taille d’un cristal est parfois très difficile, même pour des tailleurs expérimentés, puisque le clivage de cette gemme s’exprime très bien dans un sens. Ce bijou exclusif est taillé dans toutes les formes possibles : ronde, en cabochon, en poire, …

La couleur est le facteur le plus important lors de l’évaluation de la valeur de la tanzanite et des produits contenant cette pierre précieuse. La meilleure couleur pour la tanzanite est considérée comme celle que la pierre donne à la lumière du jour : un bleu pur et profond. Les teintes très claires ou foncées sont généralement moins appréciées, mais cela ne signifie pas qu’elles sont moins demandées. Bien entendu, la luminosité et la coupe, ainsi que le poids, affectent également le prix de la tanzanite.

Dans la nature, il est très rare de trouver de la tanzanite bleue pure. La tanzanite, sur le marché, est principalement constituée de pierres qui ont été chauffées pour leur donner une couleur bleu-violet. Cette méthode de traitement rend la pierre plus solide.

la tanzanite est un pierre cristalline

La tanzanite est classée comme une pierre précieuse transparente. Pourquoi donc ? Le fait est que la pierre a de bonnes caractéristiques physiques et est assez rare dans la nature.

Pourquoi la Tanzanite est si rare ?

Ces dernières années, des contrefaçons de tanzanite (comme les saphirs synthétiques bleu-violet) sont apparues sur le marché, mais aucune tanzanite artificielle ne copie son homologue naturel d’un point de vue de sa composition chimique. Les faux synthétiques sont facilement reconnaissable par les professionnels.

Il convient de noter que pendant les années de son apparition sur le marché de la joaillerie, la tanzanite était perçue comme un excellent substitut au saphir, mais elle est maintenant considérée comme presque le meilleur investissement pécunier, plus rentable encore que les diamants. Et pour cause : La Tanzanite est 1 000 fois plus rare que le diamant.

Le fait est que la recherche de nouveaux gisements de pierre ne mène nulle part. Selon les géologues et les gemmologues, la tanzanite ne fera qu’augmenter en valeur, chaque année, car il n’y a que 25 ans de développement actif de cette pierre. Après cela, il apparaîtra dans les décorations ou vendus uniquement aux enchères.

Entretenir sa pierre de Tanzanite

La tanzanite est plus tendre que le quartz et présente un plan de clivage prononcé. Cela implique que la tanzanite a une moins bonne durabilité et est plus susceptible de s’ébrécher que d’autres pierres précieuses classiques, en particulier lorsqu’elle est portée dans des montures exposées comme une bague.

tanzanite brute et taillée

Le clivage intrinsèque de la pierre peut potentiellement mettre en péril son intégrité structurelle lors de la pose. En outre, la tanzanite ne doit jamais être exposée à des fluctuations de température inattendues ou à une chaleur excessive, comme dans le cas des nettoyeurs de bijoux à vapeur, car cela pourrait faire éclater la pierre. Le clivage de la tanzanite la rend également cassante lorsqu’elle est nettoyée avec un nettoyeur à ultrasons. À éviter !

Nettoyez la pierre avec une brosse douce et de l’eau chaude savonneuse, puis séchez-la avec un chiffon doux et absorbant. Pour éviter de rayer ou d’ébrécher la pierre, rangez vos bijoux en tanzanite dans un étui de protection et/ou à l’écart des autres bijoux.

Le traitement de cette pierre

Avant d’arriver sur le marché, la majorité des tanzanites sont chauffées. Avant l’application de la chaleur, la teinte naturelle de la tanzanite (le minéral zoisite) est brune, bronze, grise, rose ou jaune (voir photo ci-dessous), ce qui est le plus visible lorsqu’on étudie la pierre sur son axe “C”, ou axe “saumon” (rose, gris, jaune). Dans le commerce des pierres précieuses, le chauffage de la tanzanite est considéré comme une méthode d’amélioration “légale”.

Le chauffage de la tanzanite remonte à la toute première génération de mineurs de tanzanite, qui chauffaient leurs pierres dans des feux de charbon de bois pour en augmenter la couleur. Le chauffage fait que l’axe “C” devient bleu-violet sans altérer les deux autres axes.

La tanzanite qui n’a pas été soumise à la chaleur dans son état naturel peut être traitée thermiquement à 500°C pour obtenir la teinte bleue plus foncée caractéristique de la pierre. La pierre traitée thermiquement apparaît violette à la lumière incandescente et a une teinte bleu indigo profonde au soleil naturel.

Comment distinguer la vraie tanzanite d’une fausse ?

Les scientifiques ont appris à fabriquer de nombreuses pierres précieuses : un cristal parfait de n’importe quelle teinte peut être créé en laboratoire. La tanzanite ne fait pas exception.

La principale différence entre la tanzanite naturelle et la tanzanite synthétique est son prix.

Une fausse pierre coûtera beaucoup moins cher, même si elle ressemble beaucoup à une pierre naturelle. Malheureusement, elle ne possède pas de propriétés magiques et curatives, mais si vous ne vous souciez que de la beauté de la pierre, vous pouvez choisir la pierre synthétique que l’on appelle une tanzanite-sital.

Les vendeurs consciencieux de pierres et de minéraux apposent toujours une marque sur les bijoux qui utilisent une pierre synthétique. Mais cela ne vous met pas à l’abri des escrocs qui tentent de vous vendre une pierre synthétique sans en faire mention.

Vous pouvez faire la différence entre une pierre naturelle et une tanzanite-sital par les indications suivantes :

  • Pléochroïsme. Faites tourner la pierre dans votre main et regardez-la sous différents angles. La tanzanite naturelle joue avec les nuances et change de couleur en fonction de la lumière. Certains faux brillent sous la lumière ultraviolette (si vous êtes en mesure de le vérifier, bien sûr), ce qu’une vraie pierre précieuse ne devrait pas avoir.
  • Couleur. Les pierres précieuses authentiques ont toujours l’air naturelles. Si vous êtes troublé par une teinte trop vive, refusez d’acheter à cet endroit.
  • Immersion dans un liquide : si vous plongez un minéral dans l’eau, il s’éclaircira légèrement sur les bords (temporairement). Les pierres artificielles ne changent pas de couleur.

Pensez aussi qu’une pierre sans aucun défaut peut aussi vous faire poser des questions. Une pierre naturelle, même taillée, a toujours des défauts.

Bien sûr, les vendeurs ne vous permettront pas de plonger une pierre dans l’eau ou de le tester avec une lampe ultraviolette, mais vous pouvez toujours l’examiner sous tous les angles. Si vous doutez de son caractère naturel, demandez une documentation d’authentification ou allez simplement dans un autre magasin.

Les escrocs ont un autre moyen de tromper l’acheteur, en utilisant le verre. Ils recouvrent un morceau de verre ordinaire d’une couche de pierre naturelle et le font passer pour de la véritable tanzanite. Vous ne serez pas en mesure de repérer un tel faux à l’œil nu, aussi n’achetez que dans des bijouteries ou des magasins spécialisés ayant de bonnes réputations.

La pierre de Tanzanite en lithothérapie et mythes

La tanzanite ayant été découverte très récemment, les propriétés de la pierre sont encore mal comprises. On sait qu’il est recommandé de donner ce minéral aux conjoints pour le 24e anniversaire de leur mariage. Dans de nombreux pays européens, la tanzanite est portée pour attirer la chance dans les affaires commerciales. En Amérique, une telle gemme est utilisée comme un talisman qui porte chance et bonheur.

On pense qu’une bague en tanzanite attire l’attention du sexe opposé, et un pendentif et une broche apportent le succès dans le domaine professionnel, aident à trouver le bonheur dans la vie personnelle. Les boucles d’oreilles avec cette pierre rendent les femmes sûres d’elles et rehaussent l’attractivité féminine. Une telle pierre apporte paix, paix et compréhension à la famille. La tanzanite est considérée comme un talisman d’amour et de bonheur familial.

Les caractéristiques mystiques de la pierre de tanzanite ont un effet bénéfique sur les représentants de tous les signes du zodiaque. Les guérisseurs traditionnels utilisent le minéral pour traiter de nombreuses maladies. La couleur bleue du minéral est connue pour soulager la tension nerveuse et améliorer la vision. Pour ce faire, vous devez périodiquement scruter cette pierre pendant une demi-heure.

On pense que la tanzanite aide au traitement du rhume, soulage la fièvre.

Les lithothérapeutes conseillent d’utiliser un tel bijou pour les soins de la peau. La pierre aide à se débarrasser de l’acné et améliore également la couleur de la peau. Certains guérisseurs utilisent ce minéral pour traiter diverses affections de la colonne vertébrale.

Recevoir les derniers articles

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations. 1 Newsletter est envoyé par mois. Possibilité de se désabonner à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.