Quelle profondeur peut-on atteindre avec un détecteur ?

Lorsqu’on achète un détecteur de métaux, la première chose qui nous préoccupe est de savoir à quelle profondeur notre détecteur peut trouver une cible. Cette question est légitime, car statistiquement, plus détecteur peut localiser une cible en profondeur, plus on peut trouver de cible.

Les détecteurs de métaux actuels, je suis désolé de le dire, n’atteignent pas de grandes profondeurs, et il est fort probable qu’ils ne pourront pas non plus atteindre la profondeur rêvée à l’avenir.

Quel est la profondeur moyenne que peut atteindre un détecteur ?

trouvailles trouvé avec un detecteur à faible profondeur

Un détecteur d’entrée de gamme, qui peut coûter entre 200€ et 350€, sera normalement capable de détecter une pièce de monnaie à 20/23 centimètres dans le sol. Un détecteur de milieu de gamme, qui coûterait entre 400€ et 600€, atteindrait une pièce entre 25/30 centimètres et les détecteurs haut de gamme dont le prix dépasse 700€ atteindraient 33 à 40 centimètres selon la taille de la pièce.

Cela ne signifie pas qu’une machine particulière, dans des conditions très spécifiques, puisse détecter une pièce à une plus grande profondeur. Sur le marché, vous pouvez trouver des équipements capables d’atteindre de plus grandes profondeurs, mais il faut savoir qu’ils sont conçus pour des objets volumineux et des grosses masses.

La grande différence entre les détecteurs conventionnels et les détecteurs de grandes profondeurs réside dans le niveau d’identification qu’ils peuvent fournir sur la cible. Par exemple, les détecteurs à inductions pulsées est capable de capter des cibles plus en profondeurs, mais ont un panel d’identification de conductivité très limité.

Les détecteurs de métaux de loisir de type VLF fournissent généralement de très bonnes informations sur la cible, alors que les machines conçues pour les eaux profondes se limitent à indiquer la présence d’un objet métallique sans en connaitre la nature.

Les différentes fréquences et leur pénétration dans le sol

Le détecteur de métaux émet une onde électromagnétique qui peut se déplacer dans n’importe quel milieu, même dans le vide, mais cela ne signifie pas que ce déplacement est optimal dans n’importe quel milieu. Pour simplifier, les basses fréquences ont tendance à mieux pénétrer le sol, mais fournissent moins d’informations sur la nature de la cible trouvée en raison de leur faible résolution.

C’est pourquoi les détecteurs utilisant des fréquences plus élevés sont beaucoup plus précises sur l’identification du type de métal, ce qui améliore, par la même occasion, la discrimination de certains types de métaux comme le fer. C’est ainsi qu’on conclut que les détecteurs à fréquences élevés sont beaucoup plus stable par rapport à la minéralisation du sol et l’identification de déchets.

En finalité, les détecteurs à haute fréquence obtiennent plus d’informations sur la cible trouvée, mais pénètrent moins bien dans le sol et subissent une déperdition sur la profondeur d’accroche des cibles.

À l’inverse, les détecteurs utilisant des fréquences basses auront une plus grande pénétration dans le sol, mais auront du mal à nous informer sur l’objet enterré.

quel est la profondeur d'un detecteur de métaux

Conclusion

Il n’est pas facile d’augmenter la profondeur d’un détecteur de métaux, car même si nous parvenons à augmenter la source de l’émission, cela ne se traduira pas à cent pour cent en “profondeur”. Tout dépend de la capacité de la cible à capter l’énergie de l’onde électromagnétique et à la renvoyer vers la bobine réceptrice, ainsi que de la dissipation de l’énergie générée par le détecteur dans le sol (une partie de l’énergie de l’onde est perdue en cours de route).

À cela, nous aurions pu parler également de l’influence de la forme et de la taille des disques de détection. Comme on peut l’imaginer, un disque plus gros permet d’envoyer des ondes plus en profondeur. Mais la forme de celui-ci jouera aussi un rôle important sur la qualité d’identification de la cible. Comme nous avons dédié un article complet sur le sujet des disques de détection, nous n’avons pas développé cet aspect ici, car ce serait de la redite. Si vous voulez en savoir plus, suivez ce lien : https://www.savoir-tout-sur-tout.fr/choisir-disque-detecteur-metaux/

Pour toutes ces raisons, il est très important, lors de l’achat d’un détecteur de métaux, de tenir compte de la capacité du microprocesseur de chaque modèle, de sa rapidité et de sa capacité à analyser les informations reçues par le disque, afin d’obtenir de meilleurs résultats lors de la prospection.

Lorsque vous achetez un détecteur de métaux, méfiez-vous toujours de la publicité mensongère qui promet des profondeurs extrêmes. Rappelez-vous qu’un détecteur peut accrocher des cibles à maximum 30 à 35 cm. Concentrez-vous sur les grandes marques qui ont déjà de nombreuses années d’expérience dans le développement de produits de qualité.

Essayez d’éviter d’acheter des détecteurs très bon marché qui émettent généralement des signaux sonores et que vous finirez par jeter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *