vie pratiqueConseils Pratiques

Choix d’un logement étudiant : comment faut-il s’y prendre ?

La recherche d’un logement étudiant est un long processus qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère. En effet, il s’agit de l’endroit où vous devrez habiter pendant une partie ou toute la durée de vos études universitaires. Il faudra donc s’assurer de bien le choisir, en prenant en compte de nombreux paramètres. L’aspect financier est certainement celui auquel vous pensez en premier, mais il faudrait aussi considérer les assurances et autres. Comment trouver le logement étudiant qu’il vous faut ? Voici nos conseils pour vous aider dans votre tâche.

Une question de budget

Dans la plupart des cas, un logement étudiant se choisit d’abord en fonction du loyer requis. Vous devez donc évaluer le budget que vous êtes en mesure d’investir pour payer votre loyer mensuel. L’idéal serait de ne pas aller au-delà de vos capacités, et vos potentiels revenus. La décision de payer un certain montant pour le loyer doit aussi être prise avec vos garants. Un peu partout en France, le prix moyen pour louer un logement étudiant est de 600 euros mensuels.

Étudiante qui déballe ses cartons lors d'un déménagement

Comme il est possible de s’en douter, les montants varient également selon les villes considérées. Les locations étudiantes dans la capitale coûtent en général plus de 700 euros le mois. En province par contre, vous pourriez tomber sur de bonnes affaires autour de 450 ou 500 euros. En somme, voici le budget qu’il faudra prévoir pour louer une chambre d’étudiant selon les superficies ;

  • 400 euros pour 14 m2,
  • 500 euros pour 30 m2,
  • 600 euros pour 40 m2 ou plus.

Outre le loyer dont vous devrez vous acquitter mensuellement, d’autres charges sont à considérer pour trouver un bon logement étudiant. Ce sont :

  • L’assurance habitation : elle doit être choisie avec soin au risque de faire exploser votre budget mensuel. Rendez-vous sur cidj.com pour savoir comment faire le bon choix ;
  • Les charges locatives : selon les bailleurs, elles peuvent être distinctes ou incluses dans le loyer ;
  • Les factures d’électricité : leur prix varie selon la compagnie choisie, la surface du logement et la quantité d’énergie consommée ;
  • L’abonnement internet : là encore, le budget à prévoir dépend de l’opérateur que vous aurez choisi. Étudiez les offres du marché pour ne pas vous tromper.

Pour toutes ces charges annexes, il faudra compter entre 150-250 euros supplémentaires sur le montant du loyer. Le budget total doit aussi prendre en compte votre caution de garantie. Elle est l’équivalent d’un mois de votre loyer, sans oublier les honoraires de l’agence immobilière. Dans le processus, il est assez facile d’oublier de comptabiliser également le budget nécessaire au déménagement. Le total peut rapidement équivaloir à des milliers d’euros.

Comment diminuer le montant à investir dans la location d’un logement étudiant ? Vous pourriez bénéficier d’aides pour soulager une partie de ces dépenses locatives.

La localisation du logement étudiant


Une fois que le sujet du budget à investir pour le loyer est défini, vous devrez ensuite penser à l’emplacement du logement étudiant. L’idéal serait qu’il soit assez proche de votre université, pour ne pas dépenser plus d’argent dans les transports. Vérifiez donc que la proximité est intéressante, afin de pouvoir vous rendre au cours par divers moyens comme :

  • Le vélo ;
  • La voiture ;
  • Les transports en commun ;
  • Etc.

Quoi qu’il en soit, l’objectif est de limiter le plus possible les retards qui pourraient se produire au cours de vos déplacements. Dans ce cas, il faudra enquêter à propos des horaires des transports en commun que vous devrez emprunter. Internet permet dans la plupart des cas d’avoir ces renseignements. Voilà pourquoi il est très important de visiter les différents logements étudiants proposés en location.

ensemble de plusieurs étudiants qui vont à la FAC

Parcourez le quartier pour prendre connaissance du cadre, et de l’environnement immédiat de votre futur logement. Vous habiterez certainement dans le coin pendant des mois ou des années. Il vaut mieux connaitre les commerces à proximité, et toutes les commodités dont vous pourriez avoir besoin.

La nature de la location étudiante

Tous les logements étudiants ne se ressemblent pas. En effet, il est possible d’habiter seul ou avec d’autres colocataires étudiants. Voici les différentes typologies de biens immobiliers qui vous seront proposées :

La chambre chez l’habitant

Il s’agit d’un logement dont raffolent énormément les étudiants, car il répond à leurs besoins fondamentaux :

  • Avoir un toit au-dessus de la tête ;
  • Avoir un cadre approprié pour étudier.

Ce type de logement n’a donc pas besoin d’avoir une configuration exceptionnelle. L’aménagement est d’ailleurs souvent composé d’un mobilier sommaire pour dormir et travailler. L’avantage de ce type d’habitation étudiant est qu’il permet de vivre avec des personnes autour de soi. Elles font office de seconde famille, ce qui évite l’isolement à certains étudiants. Vous aurez donc des gens avec qui échanger au quotidien, et faire différentes activités.

Choisir de louer une chambre étudiante chez l’habitant vous fera économiser beaucoup d’argent. Il est même possible d’aller plus loin, en proposant des services en contrepartie d’une réduction du loyer. Vous pourrez négocier tous les détails avec votre hôte.

Le studio

C’est l’offre de logement étudiant la plus répandue en France. Il est possible de louer un studio directement auprès des bailleurs, ou en parcourant internet. Avec un studio, vous pourrez satisfaire vos envies d’être une personne indépendante afin de profiter de votre vie en dehors des études. Le seul inconvénient est le prix de la location qui peut être plus ou moins élevé selon les villes. Quoi qu’il en soit, prévoyez en moyenne 500 euros mensuels.

La résidence étudiante

Il s’agit également d’une autre solution à envisager pour obtenir un hébergement étudiant. L’avantage de la résidence étudiante est qu’elle se trouve dans un cadre propice à la concentration. La conception des logements proposés est faite de manière à vous fournir toutes les commodités nécessaires à proximité. Vous n’êtes donc pas en déphasage avec tout ce qui relève de votre cursus sur le campus universitaire.

Le choix d’une résidence étudiante se fera notamment parmi les deux options qui existent sur le marché :

  • Les résidences étudiantes du CROUS : avec des loyers véritablement accessibles, et presque 50% moins chers que les autres offres. Cependant, avoir ce type d’hébergement n’est pas évident, car les procédures sont assez complexes ;
  • Les résidences étudiantes privées : elles sont gérées par des particuliers, et les emplacements sont proches des centres d’études. Les services proposés sont de meilleur standing, ce qui est également proportionnel aux loyers demandés.

La colocation

Etudiant qui tient les clef de son logement étudiant dans l amain

Pour faire de grandes économies, les étudiants n’ont pas d’autre choix que celui d’envisager une colocation. Les frais locatifs sont repartis entre les différents colocataires, et cela concerne aussi les tâches quotidiennes. Vous n’êtes pas seul, ce qui évite de ressentir une grosse solitude. Les logements mis en colocation pour les étudiants ont généralement une superficie conséquente. C’est une solution à envisager pour ne pas vivre seul.

Toutefois, il est important de savoir que tout n’est pas rose dans une colocation étudiante. En fonction des profils de vos colocataires et de leurs caractères, la cohabitation peut être facile ou non. Il n’est pas rare que des tensions naissent, car certains ne veulent pas faire les corvées dont ils sont responsables. Vous ferez aussi face aux différents aléas liés à la vie en communauté. En somme, être conciliant est absolument nécessaire si vous envisagez cette option pour vous héberger.

La visite du logement : un incontournable


Il est impensable de s’engager dans la location d’un logement étudiant, sans au préalable avoir visité le bien concerné. Avec les récentes évolutions technologiques, vous n’avez pas nécessairement besoin de vous déplacer physiquement. Des visites virtuelles s’effectuent maintenant, à condition de disposer d’une connexion internet de qualité. Toutes les pièces du logement peuvent donc être parcourues, depuis un ordinateur ou un smartphone.

C’est un véritable atout, car vous n’avez plus besoin de visiter physiquement tous les logements qui vous intéressent avant de choisir. Cependant, vous déplacer sur les lieux compte aussi dans le processus. Cela vous permettra d’avoir d’autres informations en supplément, et des détails pas forcément visibles sur les photos. Ce sont notamment :

  • L’accessibilité ;
  • Le cadre extérieur ;
  • Les différentes installations ;
  • Etc.

Au cours de la visite physique, vous aurez aussi l’occasion de vous entretenir avec le bailleur ou le gérant du logement. C’est un aspect important, car cela vous aidera à aborder tous les points d’ombre que vous auriez relevés. Une rencontre physique vous permet aussi d’en savoir plus sur le dossier de location à fournir, ou de rencontrer vos voisins. Comme vous l’aurez compris, visiter le logement étudiant pour lequel vous vous apprêtez à payer un loyer est indispensable.

En définitive, le choix d’une location étudiante ne peut se faire sans prendre en compte certains points clés. Le budget arrive en première position, car vous avez l’obligation de payer un loyer mensuel. À lui, s’ajoutent les diverses charges complémentaires comme internet, l’électricité, les assurances, etc. L’emplacement du logement choisi doit être proche de l’université pour limiter les frais supplémentaires pour se déplacer, en plus des tracasseries d’ordre pratique.

Ces points vous conduiront ensuite à choisir un type spécifique de logement étudiant, et le visiter avant de signer le bail. Dans la mesure du possible, faites vous accompagner par des professionnels pour éviter de commettre certaines erreurs au cours du processus.

CHOISIR son logement étudiant : nos ASTUCES !! 🤩🤩

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *