Quel est la puissance et capacité d’un aimant néodyme ?

Lorsqu’on débute dans la pêche à l’aimant, la question du choix de l’aimant peut être une source de questionnement, notamment lorsqu’on aborde la question de la puissance et de la capacité de traction d’un aimant néodyme. En effet, le choix de la force de traction trop forte ou trop faible a ses avantages et ses inconvénients. Un aimant trop puissant accrochera mieux tout type d’objets, mais rendra difficile de le détacher.



Il est donc important, lorsqu’on commence, de bien choisir la puissance de son aimant néodyme. Tel est le but de cet article.

J’ai choisi un aimant dont la puissance est de 100 Kg, mais qu’est-ce que cela signifie ?

Les prospecteurs débutants, utilisateurs d’aimants néodymes, peuvent être un peu perdus dans les capacités d’un aimant et le réel impact qu’il aura sur le terrain. Surtout lorsqu’on se rend compte de la multitude d’aimants qui existe, les tailles, les puissances et les formes diverses et variées.  Les plus petits modèles d’aimants offrent généralement une capacité de levage de plusieurs dizaines de kilogrammes, comme les 100 Kg que nous mentionnons dans ce chapitre.

trouvailles remonté avec l'aide d'un aimant

À première vue, 80 Kg peut s’avérer énorme, car on rapporte toujours cela à notre propre poids. On s’imagine donc que si notre corps était en acier, notre aimant serait capable de nous soulever. Se pose la question “comment pourrais-je soulever moi-même mon propre poids ? Je ne suis pas une fourmi ?!”.

Alors quand on imagine la force nécessaire pour soulever un objet pesant 80 kg, on peut conclure qu’un aimant avec une telle capacité de levage est le maximum absolu que l’on peut choisir et satisfera complètement les besoins de l’utilisateur.

La réalité, cependant, est légèrement différente. La valeur donnée n’est applicable que dans une situation spécifique qui se cache derrière l’expression “conditions idéales”. Reste donc à voir ce que sont ces conditions décrites comme “idéales”.

Quels sont les facteurs qui influent sur la force de traction d’un aimant ?

Conditions idéales = capacité de charge maximale de l’aimant néodyme

code promo boutique le fouilleur détection de métaux orpaillage et pèche à l'aimant

Lorsqu’on dit qu’un aimant a une puissance magnétique de 100 Kg, cela signifie qu’il est capable de soulever une masse de 100 Kg sous certaines conditions qui sont :

  • Lorsque toute la surface de l’aimant est en contact avec l’objet qu’il est censé soulever
  • Lorsque l’objet qui soit être soulevé est bien attiré par un aimant (on appelle cela la capacité ferromagnétique)
  • Lorsque l’aimant conserve toutes ses capacités magnétiques d’origine sans aucune dégradation physique de surface.

La zone de contact d’un aimant influe sur sa force de traction

Si l’on veut obtenir la force de traction maximale d’un aimant donné, il faut qu’il colle à l’objet avec toute sa surface de travail. Mais sur le terrain, ce type de condition existe très rarement. Les objets que l’on arrive à pêcher dans l’eau ont souvent des formes improbables. En tout cas, ces objets sont rarement de forme parfaitement plane, ce qui est le cas de notre aimant.

Il faut donc rapidement comprendre que par les formes variées de nos objets que l’on souhaite pêcher, seul une fraction de la puissance initiale des 100 Kg annoncés sera utilisée pour soulever ces objets.

Exemple d'un aimant néodyme

En réalité et en pratique, si un objet de 100 Kg, aimantable, parfaitement plat et lisse, et dont la surface sera du même diamètre que la surface de travail de notre aimant, alors seulement dans ce cas-là, notre objet de 100 Kg pourra effectivement être soulevé. Autant dire que ça fait beaucoup de conditions…

L’efficacité de l’effet d’attraction de l’aimant est également influencée par l’état de la surface de l’aimant lui-même et la surface de l’objet attiré. Tous types de salissures, produits d’oxydation (rouille) ou présence de matériaux exogènes (comme du béton armé) ne réagissant pas entièrement aux champs magnétiques. Ces conditions exogènes affaiblissent d’autant plus la puissance optimale de notre aimant sur l’objet hôte.

Certains matériaux réagissent mieux à la force de traction d’un aimant

Ce n’est un secret pour personne, le type de métaux le plus couramment utilisé dans notre vie quotidienne et usuelle, et qui est influencé par l’attraction d’un aimant est l’acier. Mais là encore, on peut apporter de la nuance sur l’impact de la force de traction et la qualité du matériau réagissant avec lui. Pour le cas de l’acier, par exemple, il y a acier et acier. Comprenez par là que certains aciers sont de meilleure qualité que d’autres.

La capacité magnétique de l’acier dépend, donc, de la façon dont il a été fabriqué et donc de sa composition chimique. Car un acier reste un alliage. Ainsi, comme vous pouvez le deviner, un même type de matériau (comme l’acier susmentionné) peut réagir très différemment à l’aimant.

En conséquence, un objet en acier (par exemple en acier à faible teneur en carbone) peut être attiré très fortement par aimant, tandis qu’un objet de taille et de forme similaires (mais fait, par exemple, d’acier inoxydable) aura une attraction plus faible.

L’acier étant un des métaux parmi tant d’autres qui sont attirés par le champ magnétique d’un aimant.

L’épaisseur d’un objet influe également sur la force de traction d’un aimant

Un autre facteur influant sur la puissance d’un aimant est l’épaisseur de l’objet qu’il est censé aimanter. En effet, un champ magnétique se propage en 3 dimensions. Aussi son influence affecte un objet en fonction de son épaisseur, en le traversant. Pour rester concret et sans rentrer dans des concepts métaphysiques, une tôle en acier de 2 cm n’aura pas le même impacte d’attraction avec un aimant qu’une tôle de 2 mm d’épaisseur.

Il est intéressant de noter, pour votre culture, que la puissance de force de traction se calcule par rapport à une force de traction parallèle à l’action de la surface exerçant un champ magnétique.

pêche à l'aimant néodyme dessins

Aussi, la force de traction est divisée par 4 lorsque cette force de traction est orientée dans le sens perpendiculaire. En d’autres termes, la force de traction max est divisée par 4 lorsque l’aimant glisse latéralement sur une surface plane. Donc l’arrachement d’un aimant est 4 fois plus simple lorsqu’on le fait glisser sur les côtés.

L’intégrité de votre aimant influe sur la force de traction maximale de celui-ci

Un aimant n’est pas éternel, d’autant plus dans les conditions ou nous ‘utilisant en pêche à ‘aimant. Le temps a un impact sur sa puissance de traction maximale d’un aimant. On estime une déperdition de 1% de sa force initiale par an. Il faut tout de même relativiser la durée de vie d’un aimant par cette déperdition de puissance. 1% ce n’est rien !

Le facteur le plus impactant sur la qualité d’un aimant est la chaleur. Pour le cas d’un aimant néodyme, la température limite de suppression de son pouvoir magnétique est de 80 degrés.

Aussi, il faut rester très prudent pour les rois du bricolage qui veulent créer des aimants customisés comme, par exemple, souder un aimant à une griffe de grappin. Le point chaud de soudure risque ou même une découpe d’une griffe induisant une chauffe du métal, risque par conduction de chaleur, de détruire votre aimant.

Quelle puissance idéale choisir pour un aimant néodyme ?

Dans l’idéal, il est toujours utile de voir grand et de se laisser de la marge de puissance de traction pour prendre en compte tous les aléas que nous venons de citer ci-dessus.

Pour autant, choisir un aimant surpuissant de plusieurs centaines de kilos semble assez absurde, car en cas d’accroche accidentelle, il va falloir le décrocher, même s’il existe des techniques pour y arriver. Pour autant, la majorité des objets que vous allez récupérer n’auront qu’une très faible surface de contact, ce qui rendra leurs détachements beaucoup plus faciles.

Donc pour commencer, nous vous conseillons de partir sur un aimant ayant une puissance de 50 à 150 kilos. Cela vous permettra de vous familiariser avec ce loisir et de commencer à trouver vos habitudes.

Puis, ne pas hésiter à monter en gamme et en puissance. Par exemple, vous pouvez passer sur un aimant à 400 kilos en double-face bulldog ou encore des aimants 360 degrés qui permettent d’accrocher sur différentes faces de l’aimant, offrant ainsi différentes faces et donc une opportunité d’attraper des trésors perdus au fond de l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *