Comment choisir un aimant pour la recherche de trésors ?

Si vous avez déjà envisagé de vous lancer dans cette activité, vous constaterez rapidement que certains aimants sont plus performants que d’autres, et ce, pour diverses raisons.



Quels sont les meilleurs aimants pour la pêche à l’aimant ? Un aimant en néodyme est l’aimant idéal pour la pêche à l’aimant. Les aimants en néodyme sont fabriqués à partir de métaux de terres rares, qui comptent parmi les métaux les plus résistants de la planète.

La réponse courte est que cela dépend. Elle est déterminée par votre budget, la taille et la force de votre aimant, et les caractéristiques que vous souhaitez. En fonction de votre stratégie et de ce que vous essayez d’attraper, vous aurez peut-être besoin de plus d’un aimant. Dans les sections suivantes, nous allons vous transmettre les éléments indispensables que nous estimons être le strict minimum pour choisir votre aimant.

Pourquoi utiliser un aimant néodyme ?

L’aimant en néodyme est la forme la plus courante d’aimant en métal de terre rare, ainsi qu’un type d’aimant permanent fabriqué à partir d’un alliage fer-néodyme. Les aimants néodyme sont les aimants les plus puissants disponibles dans le commerce et sont séparés en deux classes en raison des différentes procédures de production.

aimant neodyme avec une corde et un grappin

Le métal néodyme est classé comme ferromagnétique. Les métaux ferromagnétiques peuvent être magnétisés pour créer des métaux, bien que leur magnétisme ne soit visible qu’à très basse température à l’état pur. Toutefois, lorsqu’ils sont couplés à du fer, le magnétisme revient à des températures nettement supérieures à la température ambiante.

Il existe deux principaux procédés de production : la métallurgie des poudres traditionnelle ou frittage et la solidification rapide pour le collage.

Les aimants au néodyme frittés sont fabriqués en faisant fondre des matières premières dans un four, puis en les coulant dans un moule pour les refroidir. Cette méthode produit des lingots, qui sont ensuite transformés en poudre. Ensuite, la poudre est frittée en blocs, qui sont ensuite chauffés, traités en surface et magnétisés.

Un ruban étroit de l’alliage est filé et fondu pour créer des aimants au néodyme collés. Ensuite, le ruban est broyé, combiné à un polymère et pompé dans des aimants liés.

Les facteurs influençant la résistance du néodyme sont :

  • Une structure cristalline spécifique
  • Un alignement des grains microcristallins
  • Possède un moment dipolaire magnétique important
  • Possède une alternance de couches d’atomes de fer et de bore
code promo boutique le fouilleur détection de métaux orpaillage et pèche à l'aimant

Les propriétés du néodyme

Les aimants au néodyme sont classés en fonction de leur produit énergétique maximal, qui correspond à la quantité d’énergie stockée dans l’aimant et est lié à son champ magnétique. Les mégagauss oersteds, une unité liée à la densité de flux et à l’intensité du champ, sont couramment utilisés pour quantifier le produit énergétique maximal.

Étant donné que l’énergie maximale est proportionnelle à la densité de flux ou au flux magnétique, une valeur plus élevée du produit énergétique implique un aimant plus puissant. Les valeurs typiques vont de 28 à 52. Les lettres qui apparaissent après les valeurs numériques représentent les températures de fonctionnement maximales.

Comme nous l’avons brièvement évoqué plus haut, tous les aimants présentent diverses qualités qui permettent aux utilisateurs de choisir l’aimant le plus performant pour leur utilisation. Les aimants au néodyme ont une rémanence, une coercivité, un produit énergétique et des températures de curie plus élevés que les autres types d’aimants.

Certains aimants au néodyme ont été fabriqués à l’aide d’alliages comprenant du terbium et du dysprosium, qui augmentent considérablement la température de curie.

Malgré ses qualités supérieures à celles de tous les autres métaux, le néodyme fritté est sujet à la corrosion et à la dégradation. Lorsqu’un aimant se détériore, il s’effrite généralement en fragments magnétiques microscopiques. Ce problème peut être résolu en appliquant un revêtement de protection pour éviter l’exposition à l’environnement.

Le nickelage ou le cupronickelage en deux couches sont des procédés de revêtement courants. Des revêtements polymères sont également réalisés.

pecheur à l'aimant avec son aimant dans sa main

Les différences entre un aimant néodyme et en ferrite

À l’inverse d’un aimant néodyme, un aimant en ferrite utilise de la ferrite, c’est-à-dire une solution solide de carbone. Tout le monde a probablement ce type d’aimant, car ce sont les aimants de couleur noire que l’on utilise souvent sur nos frigos. Ils résistent à l’humidité, à la corrosion, aux fissures et aux hautes températures (même jusqu’à 250°C). 

Par conséquent, ils peuvent être utilisés aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Ils ont une force d’attraction inférieure à celle des aimants néodyme. Les aimants en ferrite traditionnels sont plus durables et résistants aux températures élevées, mais ont une force d’attraction plus faible. D’autre part, les aimants néodyme sont beaucoup plus puissants, mais moins résistants aux facteurs externes. 

Pour la pratique de la pêche à l’aimant, l’aimant en ferrite n’est pas du tout adaptés, car beaucoup moins puissant.

Les caractéristiques de base à vérifier sur un aimant pour pratiquer la pêche à l’aimant

Quel que soit l’aimant que vous choisissez, assurez-vous qu’il possède au moins toutes ces propriétés.

  • Aimant en néodyme (NdFeB)
  • Grade N42 ou supérieur
  • Revêtement résistant (NiCuNi) avec protection en acier inoxydable A3
  • Fixations : trou fraisé et boulon à œil
  • Force de traction d’au moins 200 kg

Aimant en néodyme (NdFeB)

Tous les aimants ne sont pas égaux. L’aimant utilisé pour la pêche à l’aimant doit être constitué d’un alliage de néodyme (Nd), de fer (Fe) et de bore (b) (NdFeB). Les aimants néodyme sont des aimants permanents les plus puissants sur le marché. Ils génèrent leur propre champ magnétique sans avoir recours à un courant électrique) comme nous venons de l’expliquer dans le premier paragraphe.

Grade N42 ou supérieur

Recherchez des aimants ayant au moins le grade N42. Sans entrer dans les détails, le grade représente l’intensité du champ magnétique. Par exemple, si vous avez deux aimants néodyme de taille identique, celui qui a le grade N le plus élevé a une plus grande force de traction.

Revêtement résistant (NiCuNi) avec protection en acier inoxydable A3

Vous ne voulez pas que votre aimant néodyme se corrode et perde ses propriétés ferromagnétiques. Recherchez un aimant avec un revêtement en nickel (Ni), en cuivre (Cu) et en nickel (Ni). Le revêtement NiCuNi protège l’aimant de la corrosion et l’empêche de perdre sa force magnétique. La protection en acier inoxydable de qualité A3 enferme complètement l’aimant dans un contenant propre et robuste.

aimant et sa corde posé sur un rocher

Fixations : trou fraisé et boulon à œil

Vous aimeriez pouvoir attacher ou connecter n’importe quoi à votre aimant. L’idéal est d’utiliser un aimant avec un trou fraisé pour pouvoir y visser un boulon à œil, un crochet ou un boulon ordinaire.

Force de traction d’au moins 200 kg

En général, plus l’aimant est grand et puissant, plus le prix est élevé.

Commencez par un aimant d’une capacité de 200 Kg si vous débutez. Il vous permettra de réaliser la majeure partie de vos trouvailles sans vous ruiner. 200 Kg, c’est quand même un aimant assez puissant.

Si vous voulez être plus tactique, utilisez un aimant double-face. Ces aimants ont moins de puissance par côté, mais elles sont fantastiques pour fouiller le fond et augmenter vos chances de découvrir quelque chose. Une fois que vous avez trouvé quelque chose de gros et de lourd (idéalement un coffre-fort rempli de lingots d’or et de bijoux), vous pouvez envoyer votre aimant de 500 Kg pour vous aider à finir le travail.

Comment choisir un aimant de recherche ?

Les aimants de recherche varient en termes de conception, d’utilisation, de poids, de puissance et de taille. Ce type d’aimant prend le novice au dépourvu. Vous pouvez choisir un aimant de recherche en utilisant les techniques et recommandations pour une “pêche à l’aimant” réussie.

Faut-il choisir un aimant à simple ou double-face ?

Il existe deux types d’aimants de recherche qui sont utilisés dans diverses applications. Comme la décision dépend des conditions d’utilisation, il est essentiel de peser le pour et le contre avant d’acheter un simple ou double-face :

Caractéristiquesaimant simple faceaimant double face
Accroche de l’objetLa magnétisation de l’objet se fait à l’extrémité arrière de la corde. Le risque de décrochage est donc faible lors de la trainée au moment de ramener l’aimant hors de l’eau.Grâce à ses deux surfaces de travail, il attire facilement un objet, mais risque davantage de se perdre lorsqu’il heurte un obstacle. 
Conditions d’utilisationL’aimant simple face est idéale pour une pêche à la verticale, du haut d’un pont ou sur un petit bateau. L’aimant pénètre perpendiculairement dans l’eau sans se retourner.L’aimant à double face peut être utilisé dans n’importe quel environnement. Il attirera les objets, même à l’envers.  
Poidsléger et idéal pour de longues recherches30% plus lourd qu’un aimant à simple face ce qui peut entraine une fatigue musculaire au fil des lancées.
ConceptionAimant néodyme avec une seule face qui travailleAimant néodyme avec 2 faces qui travaillent

Quels puissance d’aimant choisir ?

Le poids maximum qu’un aimant peut soulever est souvent indiqué. Le nom de l’aimant doit comporter la lettre F et des chiffres. Ils représentent la force d’adhérence de l’aimant. F120, F200, F300, F400 et F600 sont les aimants les plus fréquents que l’on utilise. Les symboles x2 ont été ajoutés à l’étiquetage des aimants à double face.

La force de levage de l’aimant est mesurée à l’aide d’un équipement spécialisé. L’aimant de recherche est serré dans une machine spéciale et est arraché d’une plaque d’acier complètement plate et lisse d’au moins 15 mm d’épaisseur. L’angle de séparation par rapport à la plaque est précisément de 90 degrés.

Un aimant collé sur un métal épais présentera la force indiquée sur l’étiquette. Si l’objet magnétique est plus petit qu’une telle plaque, il sera difficile de le retirer de l’aimant. Si la surface du métal n’est pas exactement lisse mais rouillée et sale, la force d’adhérence de l’aimant sera inférieure à celle spécifiée.

Les aimants pèsent généralement entre 0,2 et 4 kilogrammes. Un aimant ayant une force d’attraction d’au moins 100 à 200 kg doit être présent dans l’arsenal d’un pecheur à l’aimant. L’achat d’un tel gadget permet au prospecteur de tirer du fond une plaque métallique plate à la surface lisse et propre ou de petits objets.

Dans les situations réelles, l’influence de l’aimant est affaiblie par la vase, les algues et le courant. En conséquence, la construction, avec une force ferromagnétique de 100 kg, soutiendra un objet ne pesant pas plus de 7 à 10 kg.

Il est préférable de choisir un aimant aux propriétés plus fortes, c’est a dire entre 200 et 400 kg car surface de contact de la grande majorité des objets que vous trouverez dans l’eau ne seront pas plat mais plutôt cylindtiques ou petits. Aussi, une puissance magnétique forte ne représente, en réalité que 20 à 30% du poids réel de l’objet qui pourra être soulevé car ce dernier ne sera en contact qu’avec une faible surface de l’aimant.

Quels taille d’aimant choisir ?

Il existe une méthode fiable pour déterminer la puissance d’un aimant sans utiliser de machine. La règle est simple : plus la taille réelle du noyau magnétique est grande, plus l’aimant néodyme est puissant.

Plus la surface du noyau magnétique est grande, plus l’aimant de recherche est puissant, selon les tests effectués au banc. Donc, prenez une règle ordinaire et mesurez le diamètre de l’aimant en néodyme. Plus l’aimant est puissant, plus il est grand.

Y a-t-il un risque à utiliser des aimants néodymes ?

Étant donné que ces aimants exercent des forces plus fortes que les autres métaux, un aimant néodyme de plus de quelques centimètres cubes est suffisamment puissant pour blesser les parties du corps qui sont prises en sandwich entre deux aimants.

Pourquoi avons-nous besoin d’un aimant aussi puissant pour pêcher au lieu d’un aimant classique en ferrite par exemple ?

Vous pouvez utiliser un aimant plus faible, mais celui-ci se heurtera à divers obstacles qu’un aimant plus faible ne pourra pas surmonter. Par exemple, vous devrez établir un contact plat avec l’objet, ce qui peut être difficile en raison de la forme de la plupart des objets que l’on rencontre au fond des canaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *