détecteur de métauxSports & Loisirs

Detecter à la plage : le guide pour faire de belles trouvailles

Les passionnés de détection de métaux, également appelés détectoristes, affectionnent particulièrement les plages pour leurs recherches, qui sont des lieux privilégier pour rechercher des objets perdus. En effet, ces lieux regorgent souvent de bijoux en or ou en argent, ainsi que de pièces de monnaie, perdus lors de moments de détente tels que la baignade où les doigts se resserrent sous l’effet de l’eau froide. Il arrive généralement que les bijoux soient retirés pour être mis en sécurité, mais qu’ils soient ensuite oubliés.

Les bijoux perdus sur la plage constituent une véritable opportunité pour les détectoristes qui cherchent des objets perdus, car ils peuvent y trouver des objets qu’ils ne trouvent pas forcément dans les terres intérieures, les champs ou les forêts. Pour cela, ils sont attentifs à tous les détails et fouillent minutieusement les plages pour dénicher ces trésors. Si vous perdez un bijou sur la plage, il se peut qu’il soit récupéré par un détectoriste, ravi de faire une nouvelle trouvaille et de le restituer à son propriétaire : Ce sera sa plus grande fierté.

Les secrets d'une détection réussie à la plage : Techniques et astuces [PODCAST]

Comment et dans quels endroits chercher des trouvailles à la plage ?

La détection de plage se divise en trois zones principales de recherche : la zone terrestre, la zone aquatique et la zone sous-marine.

La première zone est l’endroit où les visiteurs se détendent et prennent le soleil avec leurs matelas, sièges et serviettes de plage. C’est l’endroit le plus courant pour les bijoux égarés dans les poches des vêtements ou des pièces de monnaies.

La deuxième zone est la zone côtière, qui a des eaux peu profondes et où les gens sortent de l’océan, secouent leurs vêtements et jouent. Des bagues, des chaînes, des boucles d’oreilles et des bracelets qui pourraient être tombés dans l’eau et peuvent être trouvés.

La dernière zone est le fond du rivage, qui est la zone la plus riche et la plus prometteuse pour localiser de véritables. La recherche dans et sous l’eau est plus difficile, donc tous les détecteurs de métaux ne peuvent pas être utilisés entièrement immergés. De ce fait, il y a moins de concurrents que sur un sol sec, il y a donc plus de chances de localiser des objets vraiment intéressants. N’oubliez jamais que la majorité des bijoux sont perdus dans l’eau.

 Comment rechercher les objets dans le sable ?

Les endroits où la détection bord de mer est la plus facile sont ceux où le sable n’est jamais mouillé. Les zones où l’eau arrive dans le pire des cas à la cheville des gens qui se baignent ou encore au niveau des épaules sont aussi favorables à la détection. Cela est dû au fait que non seulement évidemment l’eau n’est pas trop profonde à ces niveau donc même les détecteurs les moins sophistiqués sont efficaces et capables de détecter sur la plage les plus petits objets mais encore, dans ces zones, les baigneurs ont tendance à perdre facilement et fréquemment des objets. Comme vous le savez  les personnes qui vont à la plage juste pour se baigner et se distraire (donc pas très loin de la rive) sont ô combien plus nombreuses que celles qui portent des combinaisons pour faire la plongée sous-marine.

prospecteur qui a trouvé une monnaie en argent sur la plage avec son détecteur

Utilisez pour ces zones un détecteur étanche. Bien que les principes de la   détection bord de mer ne soient pas rigides comme en  mathématiques, les chercheurs remarquent qu’à partir de 1,50 m on  ne trouve presque plus d’objets.

Le courant laisse toujours des traces sur le sol. Essayez de remarquer sur le sol ces marques pour sélectionner la zone de recherche car les creux que le courant laisse sont les lieux ou votre détection bord de mer sera la plus fructueuse.

Vous devez essayer aussi d’estimer les endroits où les objets à détecter sur la plage seront la plus facile à trouver en fonction d’un certain nombre de facteurs.

Essayez par exemple de tenir compte du vent qui souffle et de la marée. Demandez-vous par exemple, si le vent et la marée ont la même direction ou non.

En résumé, il faut  déterminer les zones de détection sur plage en fonction de toutes les données qui peuvent influer sur le déplacement des objets à rechercher.

Vous n’allez pas par exemple essayer de détecter sur la plage des objets de la même manière s’il y a des escarpements rocheux au niveau de  plage ou vous êtes.

Si par chance une tempête vient de se produire alors sachez que vous pouvez trouver plusieurs objets lors de votre détection sur plage.La raison est simple : la tempête emporte tout le sable  de certaines zones de la plage ne laissant que le fond (qui se compose de quelques petites pierres).Les objets enfouis sont donc facilement accessibles.

Le hic c’est que la tempête ne vient pas tous les jours et ces trous dans la mer se remplissent de sable très vite .Donc votre détection sur plage doit être rapide.

En règle générale, vous devez concentrer votre recherche dans les zones de la mer riches en galets, les objets perdus y sont très souvent nombreux .Les zones où les gens ont l’habitude faire des plongeons foisonnent souvent d’objets facilement retrouvables dans votre détection bords de mer aussi.

Le type de plage influe beaucoup sur les recherches que vous faites, et par exemple sur celles qui regorgent de  pierres polies et usées par l’eau, vous ne pourrez pas trouver beaucoup d’objets, sauf si une tempête vient de se produire.

Par où commencer lorsqu’on détecte à la plage ?

Il est essentiel d’avancer lentement et intelligemment, en portant une attention particulière à chaque son. De grandes cibles telles que des bagues, produiront un son clair et fort, contrairement à des cibles plus petites et complexes, telles que de petites chaînes avec de minuscules maillons et des boucles d’oreilles qui émettront un signal faible, facile à manquer si vous n’êtes pas attentif.

La détection de plage s’apparente à rechercher une aiguille dans une botte de foin, tant la surface à prospecter peut être immense et les objets perdus en or sont quand même rares.

Il est évident que vous allez forcément trouver beaucoup de cochonneries et objets usuels : pièces de monnaie, clés, plombs de pêche, bouchons de bouteilles, papier d’aluminium, tirettes de canettes en aluminium, etc… Cependant, la découverte d’une belle trouvaille compense largement tous ces efforts avec cette arrière-pensée de se dire qu’on a contribué à rendre cette plage plus propre.

Quel type de détecteurs de métaux pour la plage ?

Vous devrez acheter un certain type de détecteur de métaux en fonction de l’endroit que vous avez l’intention d’enquêter. De plus, pratiquement tous les équipements spécialisés peuvent fonctionner dans une eau peu minéralisée, qu’elle soit douce ou salée. Certains détecteurs sont cependant plus spécialisés, comme les détecteurs de métaux sous-marins.

Comme tout habitué de la détection plage le sait, la réussite de vos prospections dépend en grande partie  du réglage de la discrimination et de la sensibilité du détecteur. La discrimination doit être assez faible N’oubliez donc jamais d’adapter son intensité à l’état du terrain où vous travaillez.

Si votre détection se fait sur du sable mouillé, vous pouvez utiliser une intensité basse ( 5 au maximum).  Sinon vous devez utiliser une intensité de 6 au minimum.

La discrimination ne doit pas être trop forte. Elle doit vous permettre de pouvoir détecter facilement des objets tout petits. Choisissez une discrimination qui soit  comprise entre 0 et 4 pour une bonne détection bord de mer.

prospecteur qui détecte à la plage avec son détecteur de métaux

Avant tout, le détecteur de métaux doit être étanche. De plus, la recherche sous-marine nécessitera l’utilisation d’une technologie capable d’opérer à de grandes profondeurs. Certains fabricants ont des appareils qui peuvent être immergés jusqu’à 80 mètres de profondeur.

Il s’agit généralement d’équipements coûteux qui résistent aux impacts de l’environnement marin, ont un équilibre au sol et sont équipés d’écouteurs. L’existence d’un affichage est facultative, car les lectures affichées seront difficiles à voir dans l’eau.

Lorsque vous prenez une décision, tenez compte d’une caractéristique telle que l’intensité énergétique de la batterie. Si la batterie perd sa charge en profondeur, elle ne peut pas être remplacée. Cependant, même à une profondeur de 30 mètres, au moins quatre pauses de décompression sont nécessaires. Un détecteur de métaux capable de gérer la consommation d’énergie tout au long de la recherche serait la solution idéale.

Voici quelques modèles recommandés :

  • Le Minelab Excalibur II dispose de 17 fréquences de fonctionnement et d’un disque DD. Il est capable de détecter des cibles grandes et des minuscules. L’inconvénient de l’appareil est son poids énorme, qui peut atteindre 2,5 kg. Cependant, si l’on considère que tous les objets s’allègent dans l’eau, ce problème est résolu en lui-même.
  • Garrett Infinium LS est comparable à la génération précédente en ce sens qu’il fonctionne bien dans un environnement minéralisé, mais il est moins cher et plus léger, ne pesant que 1,7 kg. À d’autres égards, il est en retard sur Excalibur.
  • Fisher CZ-2 utilise deux fréquences : 15 kHz pour les petites cibles et 5 kHz pour les grandes cibles. Il a été spécialement construit pour une utilisation en eau de mer par le constructeur. Il a une profondeur de plongée de 75 mètres.

Les détecteurs pour la détection sous-marine

Cependant, avant d’acheter quoi que ce soit, vous devez envisager la possibilité de déterrer des cibles à de grandes profondeurs et parfois sous l’eau.

Un équipement sous-marin étanche est nécessaire pour détecter à des profondeurs d’environ 2-3-5 mètres. Il s’agit d’un détecteur étanche doté d’un écran et d’un disque qui sont étanches et résiste à une certaine profondeur d’eau toute relative.

  • Modèles Garrett AT Pro et AT Max. Ils peuvent être immergés sous l’eau, mais seulement à une certaine profondeur. Ils ont un large éventail de capacités et sont vulnérables aux cibles minuscules. Ils disposent d’un écran étanche et peuvent être connectés à des casques étanches eux aussi.
  • Le Minelab CTX 3030. Le fleuron bien connu de ce genre de détecteur de métaux, a fait ses débuts il y a plus de dix ans. Détecteur multifréquence (fonctionnant à des fréquences allant de 1,5 kHz à 100 kHz) avec navigateur GPS, horloge et autres fonctionnalités très intéressante pour ce genre de prospection.

Les détecteurs polyvalents qui se débrouillent très bien à la plage

Est-il possible d’effectuer des recherches sur la plage avec un simple détecteur de métaux qui n’est pas réellement destiné à faire de la plage ? C’est une question courante entendue par les débutants qui font leurs premiers pas dans la recherche de métaux. Un détecteur de métaux doit être étanche afin de prospecter à la plage. Même, vous cherchez à prospecter plutôt sur du sable sec, il est préférable d’utiliser un appareil polyvalent qui puisse faire tout et aller partout. Car détecter une plage, c’est détecter sur du sable sec, du sable mouillé et/ou dans l’eau.

De nombreux fabricants tiennent compte du fait que la recherche peut parfois devoir être effectuée sous la pluie. si tous les disques que l’on utilise de nos jours sont systématiquement étanches, ce n’est pas toujours le cas pour nos boitiers. Aussi, même si la plage n’est pas votre terrain favori et que cela reste une occupation occasionnelle, avoir un détecteur avec un boitier étanche est toujours un plus, surtout lorsqu’il se met en pleuvoir, ou pour éviter que de la poussière ne rentre dans le circuit imprimé.

Cette catégorie contient divers modèles de détecteurs de métaux ultra-polyvalent où vous pourrez détecter aussi bien en terre intérieure qu’à la plage.

  • Equinox de Minelab. Il étanche à 3 mètres, il possède une très bonne réactivité, c’est un multifréquence multi IQ et a une bonne sélectivité en milieu fortement minéralisé.
  • Le Minelab Manticore est le dernier détecteur sorti par la marque. Il reprend tout ce qui a de mieux dans l’ensemble des détecteurs que Minalab a pu sortir dans la passée. Lui aussi étanche à 5 mètre et Multifréquence avec son système Multi-IQ, il détrône toute la concurrence aussi bien externe qu’interne, Tout en permettant d’exceller à la plage comme dans tout autre type de terrain.
  • Le DEUS II reprend les bases du premier opus tout en permettant de gérer le multifréquence simultané. Pour la détection sous l’eau, il faudra encore une fois mettre la main au portefeuille pour utiliser son casque avec sa technologie acoustique osseuse.

De quoi d’autre aurez-vous besoin pour détecter à la plage ?

Cependant, le simple fait de disposer d’un détecteur de métaux est insuffisant pour effectuer une recherche efficace à la plage. Après tout, il ne suffit pas de localiser une cible. Il est important de déterminer l’emplacement et la profondeur de son apparition, de le ramener à la surface et de le stocker quelque part. Du matériel supplémentaire sera nécessaire pour mener à bien ces activités et d’autres.

prospecteur avec son détecteur et son scoop sur la plage
  • Un pinpointer est un détecteur à main qui peut être utilisé pour localiser l’emplacement d’une cible plus précisément et est très utile à la plage.
  • Scoop est un ustensile en forme de pelle ayant des trous à travers lesquels l’eau et le sable peuvent s’écouler et laissant à l’intérieur votre cible. C’est un peu comme une pelle en forme de tamis, construit en acier inoxydable ou en plastique.

Comment être plus efficace pour trouver plus de trouvailles à la plage ?

La détection de plage avec toute cette concurrence devient de plus en plus difficile de nos jours. Alors que peux-tu faire ?

  • Il est plus probable qu’il y ait une autre plage moins prospectée à seulement quelques kilomètres, pourquoi ne pas l’essayer ? les gens perdent toujours quelque chose dans ce type d’environnement.
  • Arrêtez de courir en essayant de couvrir toute la plage comme s’il n’y avait pas de lendemain. Prenez votre temps, car il est très facile de passer à côté d’une superbe trouvaille.
  • Laissez votre disque au plus proche du sable, faites-vous partie de ceux qui la maintiennent au-dessus du sol d’environ 15 cm du sol ? Avez-vous peur de toucher le sol avec ? Hmm, c’est peut-être pour ça que vous ne trouvez pas grand-chose. Les découvertes qui vous manquent pourraient payer 5 ou 10 autres disques.
  • Discriminez-vous l’aluminium ? Combien de déchets pensez-vous qu’il reste quand vous avez tous ces amateurs avec leurs détecteurs de métaux qui ramassent tout sur leur passage ? Baissez la discrimination et creusez tout ! L’astuce est juste d’apprendre à déterrer votre cible de façon efficace et rapide. C’est si simple : plus vous récupérez de cibles, bonnes ou mauvaises, plus vous avez de chances de trouver quelque chose de bien. Pensez-y un instant.

En suivant simplement ces étapes, vous augmenterez vos trouvailles de 50% ou même plus. Cela fonctionne pour nous à chaque fois et fonctionnera pour vous si vous l’essayez. 

Essayer d’utiliser un quadrillage pour détecter à la plage. Vous pouvez choisir parmi trois motifs. Tout d’abord, il y a un motif droit. Un schéma rectiligne est l’endroit où vous partez de la ligne de plage et marchez vers la ligne de marée basse, puis vous franchissez un pied, faites demi-tour et remontez jusqu’à la ligne de rive haute où vous avez commencé, et continuez à le faire aussi longtemps que vous voulez détecter. Allez-y lentement et essayez de chevaucher vos balayages. Si vous pouvez marquer votre chemin derrière vous en faisant glisser votre pelle sur le sable ou en traînant vos pieds, vous pouvez garder une trace de la zone que vous avez parcourue.

Le deuxième motif est similaire au motif droit. Il s’agit d’un schéma droit sur le côté, où vous détectez latéralement le long de la ligne de rive haute, tournez après avoir parcouru environ 5 mètres, faites demi-tour et chevauchez vos balayages pendant que vous revenez et descendez jusqu’à la zone de marée basse.

Le troisième motif est appelé motif circulaire . Si vous êtes sur une grande plage, allez simplement au centre de la plage, et lorsque vous localisez votre première cible, commencez un motif circulaire, vous n’aurez pas besoin de faire de demi-tours, car la taille du cercle augmente au fur et à mesure que vous avancez.

Nous avons détecté dans l’eau il y a quelques années sur une plage du Massachusetts. Un détecteur s’est présenté, nous a vus dans l’eau et a commencé à détecter la plage. Nous l’avons regardé quadriller toute la plage, laissant ses lignes pour marquer son chemin. Quand il eut fini, il partit. Environ une heure plus tard, deux autres détectives se sont présentés, nous ont vus dans l’eau, ont regardé la plage et ont vu qu’elle avait été quadrillée . Qu’ont-ils fait? Ils sont partis, parce qu’ils ont vu les lignes, et ils savaient qu’ils ne trouveraient rien.

Si vous allez sur une plage et que vous voyez des marques qui semblent être des lignes droites ou des lignes circulaires, vous saurez automatiquement que quelqu’un a quadrillé cette zone et vous n’allez pas trouver grand-chose. 

code promo boutique maison de la détection : détection de métaux, orpaillage et pèche à l'aimant
https://www.lefouilleur.fr/fr/

Quel est le meilleur moment pour aller détecter à la plage ?

La plupart des gens travaillent pendant la semaine et les plages ne sont pas aussi bondées qu’elles le seraient le week-end. Si vous additionnez toutes les personnes qui ont visité la plage pendant les jours ouvrables (du lundi au vendredi), la foule serait à peu près la même que celle que vous verriez le week-end. Alors, essayez un vendredi soir après le travail. Je parie que vous ne verrez pas vos concurrents, contrairement au lendemain matin, où ils sont tous là au rendez-vous, tôt de bonne heure. 

Le dimanche soir est votre meilleur moment pour prospecter, juste après un week-end chargé. Commencez par la plage la plus visitée et la plus populaire. Si vous n’avez pas beaucoup de chance, essayez-en une autre. Trouvez la plage la plus productive et concentrez-vous uniquement sur celle-là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *