Bâton de randonnée : savoir bien l’utiliser en randonnée

Vos propres pieds sont un excellent moyen de garder l’équilibre sur les terrains accidentés que l’on rencontre peut dans la nature. Cependant, dans de nombreuses situations de randonnée, il est utile d’avoir plus que vos deux jambes pour assurer l’équilibre nécessaire. Les bâtons de marche et les bâtons de trekking sont ici très utiles. Les bâtons de randonnée remplacent rapidement les bâtons de marche traditionnels en bois.



Les bâtons de randonnée sont dotés d’une meilleure prise, peuvent être rallongés et ont un meilleur système d’absorption des chocs. Ils sont incontestablement la meilleure option pour les randonnées difficiles. Le bâton de randonnée classique ressemble à l’image ci-dessus.

Les différentes parties d’un bâton de randonnée télescopique

Le système de suspension

La plupart des bâtons sont constitués de deux ou trois sections qui s’emboîtent. Vous pouvez desserrer ou serrer ces pièces en les faisant tourner dans le sens ou dans l’autre en fonction de ce que vous voulez faire. Cela vous donne la possibilité de régler la longueur de canne.

La plupart des bâtons comportent des échelles inscrites sur les parties extensibles qui vous permettent de sélectionner précisément la longueur souhaitée et adaptée à votre taille. Les perches de qualité supérieure contiennent un système de verrouillage qui empêche les parties de la perche d’être écrasées pendant l’utilisation.

exemple de baton de randonnée télescopique en fibre de verre

La rondelle

La rondelle empêche vos bâtons de randonnée de trop s’enfoncer dans un terrain plus mou. Des housses spéciales pour la neige peuvent empêcher vos bâtons de disparaître dans la neige sur les zones glacées.

La pointe

Le bout de la canne est souvent constitué d’une pointe d’acier arrondie. Cela permet à la pointe du bâton d’avoir une adhérence suffisante sans être excessivement pointue. Les pointes de perche tranchantes peuvent perforer vos vêtements, la tente de randonnée ou même votre peau.

Aujourd’hui l’acier laisse place à une pointe à graphite permettant de mieux adhérer sur les roches glissantes. Il est fourni également un bouchon en caoutchouc qu’il est possible de plugger sur la pointe en graphite afin d’utiliser le bâton sur des sols plus durs comme des sentiers en argile ou encore de l’asphalte.

La dragonne

Cette sangle en tissu extrêmement solide est insérée dans la poignée du bâton. On le porte en l’enroulant autour de la paume de la main au niveau du poignet. On l’appelle donc une dragonne.

Elle ne doit pas être portée comme un bracelet, mais plutôt en passant la main de haut en bas dans la boucle située horizontalement (créée par la lanière). On plie ensuite le poignet pour saisir le bâton. La lanière passe sur le dos de la main, entre la main et le bâton. Sont rôle est d’éviter de perdre les bâtons en cas de chute ou bien de vous liberer les mains pour regarder une carte sans risque de perdre ou d’oublier votre bâton.

Comment bien utiliser un bâton de randonnée ?

  • Pour compenser la différence de hauteur, vous pouvez raccourcir vos bâtons pendant les montées abruptes. Dans les descentes, vous pouvez utiliser la même technique pour rallonger vos bâtons afin d’empêcher votre corps de trop se pencher vers l’avant. Les bâtons de randonnée peuvent vous aider à maintenir votre équilibre et à garder une posture droite sur un terrain accidenté.
  • Assurez-vous que les différents éléments de la canne sont bien serrés. Si les bâtons ne sont pas fermement fixés, ils peuvent se raccourcir d’un coup pendant l’utilisation et vous faire tomber. Ce risque ne doit pas être sous-estimé, en particulier dans les situations où vous pouvez exercer une pression importante sur les bâtons. Les bâtons sont souvent utilisés pour l’équilibre plutôt que pour le soutien complet du poids.
  • Les bâtons de randonnée sont robustes et extensibles, avec une poignée arrondie et une sangle réglable. Toutes ces caractéristiques font des bâtons de randonnée un substitut efficace des mâts de tente et sont utiles pour la construction de tentes de fortune et d’abris de plein air.

Les bâtons de randonnée ou de trekking peuvent vous aider à maintenir votre équilibre lors de randonnées sur des terrains accidentés. Utilisez simplement des bâtons de randonnée dont les caractéristiques sont adaptées à vos besoins.

Quels est la différence avec les bâtons de randonnée en bois ?

Les bâtons de randonnée sont désormais utilisés par la majorité des randonneurs. Lors d’un trekking, ils sont excellents pour maintenir l’équilibre et la stabilité. D’autres, en revanche, préfèrent le bon vieux bâton de randonnée, également appelé bâton de marche.

randonneur avec baton de marche sur un chemin forestier

Le bâton de randonnée est un bâton qui fonctionne comme une extension de votre corps. Sachez que le sentier d’une balade de randonnée n’est pas toujours lisse et plat. Vous devrez peut-être traverser des collines ou des ruisseaux. Un bâton de randonnée vous apportera l’aide supplémentaire dont vous avez besoin.

Le bâton de randonnée en bois, offre un soutien et une stabilité supplémentaires, notamment sur les terrains accidentés, facilite l’équilibre et soulage les pieds, les jambes, les genoux et le dos.

Il procure une plus grande puissance et une meilleure stabilité dans les montées, et il offre un soutien supplémentaire et réduit les chocs sur vos articulations dans les descentes. Certaines personnes utilisent même des bâtons de randonnée pour se défendre des chiens et écarter la végétation sur leur passage.

Le bâton de randonnée en bois peut être utilisé de différentes manières. Il peut servir de mât de tente ou d’outil pour dégager les branches d’arbres. Lorsque vous avez besoin de vous reposer rapidement, vous pouvez également vous appuyer sur votre bâton.

Comment choisir un bâton de randonnée ?

Lorsqu’il s’agit de choisir un bâton de randonnée, il y a plusieurs facteurs à prendre en compte. Les bâtons de randonnée sont disponibles en chêne, en fibre composite et en hickory.

Le bâton de randonnée doit être à environ 15 cm au-dessus de votre coude ou à la hauteur de votre épaule en général. Examinez le diamètre. Vous devez pouvoir tenir facilement le bâton. Vous pouvez par ailleurs choisir un bâton fin et léger qui est assez solide pour supporter votre poids et assez robuste pour ne pas se briser et pouvoir être utilisé pendant une longue période.

Contrairement au bâton de randonnée télescopique, souvent constitué en fibre de verre, le bâton de marche en bois est plus apprécié grâce à sa ‘douceur” et son élasticité naturelle du bois en lui-même. Le bâton télescopique doit obligatoirement avoir un système d’amortissement mécanique (par un petit vérin pneumatique) pour amortir les chocs au moment de la pose du bâton sur le sol.

Et vous le savez, tout ce qui est mécanique peut se casser à tout moment. Ce qui n’est pas le cas d’un bâton de marche en bois. Le bâton de marche en bois est une bonne alternative aux bâtons de randonnée télescopique en fibre de verre, mais le choix vous appartient entièrement. Sur le chemin, utilisez ce qui vous convient le mieux.

randonneur de haute montagne avec baton de rando

Les bâtons de randonnée vous obligera de changer votre façon de marcher

De nombreux randonneurs ont les mains et les bras qui pendent le long de leur corps ou qui s’accrochent à une sangle de leur sac. Lorsque vous commencez à utiliser vos bras, vous devez ajuster votre façon de marcher ou la synchroniser avec vos bras, ce qui peut nécessiter plusieurs de temps.

Les bâtons de trekking ont donné à votre corps une seconde jeunesse, surtout si vous avez l’habitude de porter du poids en randonnée, surtout si vous avez les genoux fragiles.

Lors des descentes, il n’est nullement utile de vous servir de vos bâtons pour vous soutenir, mais plus pour vous assurer. L’intérêt lors des descentes est de tenir les bâtons devant soi afin d’accrocher les rainures naturelles du terrain, les gros cailloux et les rochers que vous croisez et ralentir votre descente dans le but d’aider votre cerveau à analyser les pièges, les bosses, et autres obstacles.

Une chose est certaine : si vous avez l’habitude de marcher et que vous vous mettez aux bâtons, laissez-vous du temps, car vous verrez que votre façon de marcher changera radicalement (pour le meilleur). Et comme souvent, on ne se rend pas forcément compte de ces changements lorsqu’on les utilise, mais bien quand on les utilise plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.