Méditation : Comment apprendre à respirer en rythme ?

Il s’agit de la méditation respiratoire la plus simple et la plus basique, qui peut être utilisée partout et à tout moment. C’est un excellent entraînement pour faire le vide dans votre esprit et évacuer le stress et l’anxiété.



Pourquoi apprendre à compter et rythmer sa respiration ?

L’objectif de notre concentration au cours de la méditation est de maitriser notre respiration. Pour cela, nous devons nous concentrer sur le rythme de notre respiration. Pour améliorer notre concentration, nous comptons chaque inspiration et chaque expiration. Chaque fois que notre esprit s’égare, nous revenons à notre respiration et recommençons à compter.

Ne vous inquiétez pas si votre esprit vagabonde tout le temps et que vous ne pouvez même pas compter jusqu’à 10 sans penser à autre chose. C’est tout à fait naturel et cela démontre à quel point notre esprit est occupé.

Vous améliorerez progressivement votre capacité à concentrer votre attention sur votre respiration pendant de plus longues périodes, ce qui vous permettra d’approfondir votre méditation. Il peut être utile de dire les nombres dans votre tête pendant toute la durée de l’inspiration ou de l’expiration.

la respiration rythmé en méditation

Au bout d’un certain temps, vous pourrez également effectuer cet exercice en comptant en couple, vos inspirations et vos expirations. Il est par ailleurs probable qu’après un certain temps, vous trouverez cette pratique si simple que vous voudrez arrêter de compter et vous contenter de penser aux phrases “inspirer” et “expirer”.

Lorsque vous serez plus expérimenté, vous pourrez arrêter de compter complètement et commencer à répéter une affirmation telle que “se détendre” ou “lâcher prise”.

Vous pouvez mener cette méditation en comptant vos respirations tout en marchant. Il suffit de marcher plus lentement que d’habitude et de concentrer votre attention sur votre respiration. Comptez le nombre de pas que vous faites à chaque inspiration et expiration, et si votre attention faiblit, efforcez-vous de la rétablir.

Dites-vous que les coureurs de fond synchronisent leurs respirations à leur foulé afin de garder toujours le même rythme sans être en sur-régime.

Nous essayons de ne pas juger, de ne pas nous mettre en colère lorsque les choses ne se passent pas comme prévu et de ne pas être trop axés sur les objectifs, comme c’est le cas pour toutes les formes de méditation. La meilleure façon d’y arriver est de commencer et recommencer.

Exercice de méditation pour apprendre à compter vos respirations

  1. Asseyez-vous sur une chaise, un canapé ou un tapis de Yoga, fermez les yeux et concentrez-vous sur votre respiration. Soyez attentif à chaque inspiration et expiration.
  2. N’essayez pas de réguler votre respiration, mais respirez naturellement et librement. Prenez note de la façon dont l’air pénètre doucement dans votre nez, remplit vos poumons, puis en ressort.
  3. Déterminez si vous respirez par le ventre, le diaphragme ou la partie supérieure de votre poitrine.
  4. Si vous vous sentez bien et détendu, après quelques respirations, vous pouvez commencer à compter.
  5. Inspiration, une. Expiration, deux. Inspiration, trois. Expiration, quatre. Inspiration, cinq. Expiration, six.
  6. Si vous commencez à penser à autre chose qu’à votre respiration ou à ressentir autre chose que votre respiration, ayez-en conscient et revenez simplement à votre respiration : inspiration, un. Expiration, deux. Et ainsi de suite.
  7. Soyez attentif sur les sensations de votre respiration. La profondeur, le rythme, remarquez si votre respiration devient de plus en plus lente et silencieuse. Si votre respiration se déplace progressivement vers votre estomac ou votre poitrine, si votre corps devient plus détendu du fait de votre respiration, et ainsi de suite.
  8. Inspirer, 49. Expirer, 50. Inspirer, 5. Expirer, 52. Et ainsi de suite.
  9. Essayez de ne faire qu’un avec votre respiration.
  10. Il est acceptable que vous ressentiez soudainement des fourmillements dans votre corps ou des réflexes de relaxation dans vos muscles. Prenez-en note et revenez ensuite à votre respiration.
  11. Inspiration, 88. Expiration, 89. Inspiration, 90. Expiration, 9. Et ainsi de suite.
  12. Maintenant retrouvez doucement votre attention sur le reste de votre corps et les sons dans la pièce. Bougez un peu, étirez un peu vos muscles et ouvrez un peu les yeux.

Recevoir les derniers articles

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations. 1 Newsletter est envoyé par mois. Possibilité de se désabonner à tout moment.