Orpaillage : Où trouver de l’or en Irlande ?

L’or peut être trouvé dans de nombreuses régions d’Irlande. Au cours des millénaires, l’Irlande a eu un passé géologique chaotique, avec une grande partie d’activités géologiques favorisant le dépôt de l’or. Beaucoup de ces zones aurifères ont pu être trouvées des anciens habitants cette région, mais beaucoup semblent avoir été oubliés, généralement à cause de leur négligence.



Pourquoi ?

  • Le secret du chercheur d’or : Iriez-vous informer tout le monde que vous avez découvert une grande d’or ? Certainement pas !
  • L’emplacement de l’or n’est pas transmis de génération en génération pour diverses raisons, notamment la famine, les enfants qui quittent l’Irlande pour travailler dans d’autres pays (de nombreux hommes irlandais ont quitté l’Irlande pour travailler dans l’armée britannique au début des années 1900), ou même le fait de quitter les villages de leur naissance pour travailler dans des villes plus grandes.
  • L’endroit prospecté à cette époque ne contenait plus d’or. Heureusement pour nous, le matériel moderne de prospection aurifère est bien meilleur qu’avant pour extraire l’or. Même les alluvions prospectées il y a des centaines, voire des milliers d’années contiennent encore de l’or, encore aujourd’hui, en raison de l’inefficacité des outils de l’époque.

Cependant, tout n’est pas perdu ; les noms de lieux de nombreux villages, montagnes, rivières et villes de cette région nous ont laissé quelques petits indices sur les endroits où l’on pourrait découvrir de l’or en Irlande, encore aujourd’hui.

Où a-t-on découvert de l’or en Irlande ?

Il est intéressant de noter que de nombreuses communes, village et montagnes ont de l’or dans leurs noms. En général, la toponymie des lieux peut nous aider à découvrir des zones dont, historiquement, l’exploitation aurifère ou, tout simplement, la présence de l’or existait et existent encore. Pour exemple :

  • Slieve-an-ore (Montagne d’or) près de Feakle, Co. Clare
  • Tullynore (Tully-an-ore) (Little Gold Hill), Down.
  • Coom-an-ore (Golden Hollow), Co. Cork, entre Bantry et Dunmanway.
  • Lug-an-ore (Golden Hollow), à Clonmel, Tipperary.
  • Glan-an-ore (Golden Glen), comté de Cork.
Paysage de montagne avec une rivière d'irlande, une île au milieu de la rivière, des arbres le long des berges, des champs, une route. Vue de la montagne.

D’anciens matériaux et équipements d’extraction ou de fusion de l’or alluvionnaire ont été découverts sous plusieurs mètres de tourbière près de Limerick. Ils ont été datés de plusieurs milliers d’années et présente une importance certaine pour témoigner d’une activité significative pendant plusieurs décennies, voire 100 ans.

Un énorme long Tom a été découvert sous plusieurs mètres de placer, près de la ville de Woodenbridge, à Wicklow. Elle a également été datée de plusieurs milliers d’années. Lors de la construction de l’hôtel Woodenbridge, l’un des côtés de la rampe artisanale d’orpaillage a été utilisé comme poutre de soutien.

Où peut-on découvrir de l’or en Irlande de nos jours ?

En Irlande, diverses entreprises d’extraction d’or sont actuellement en activité. Elles se concentrent pour le moment sur deux grandes localisations bien connues des locaux. Il s’agit de Tyrone en Irlande du Nord et de la frontière entre Wicklow et Wexford en Irlande du Sud. Ces deux endroits constituent une zone très importante où l’on a trouvé de l’or en raison de la géologie locale très favorable.

Il y a plusieurs millions d’années, une poussée de quartz fondu (pendant une période géologique active du pays qui s’est maintenant apaisée) a entraîné la création de grandes quantités d’or avec elle, ce qui signifie que l’or a été concentré ici en plus grandes quantités que partout ailleurs dans le pays, malgré le fait que l’on puisse trouver de l’or dans de nombreuses rivières et ruisseaux à travers le pays sur plusieurs kilomètres aux alentours.

paillettes d'or trouvé dans les rivières d'Irlande

D’autres sites d’Irlande ont été trouvés dans des concentrations aurifère plus faibles comme La Rivière Dodder près de Rathfarnham, Cregganbaun et Croagh Patrick, Cavanacaw, Clontibret, Lecanvey, et Bohaun dans le Comté Glaway.

Des vestiges de four pour la fonte d’or ont été mis au jour à plusieurs mètres sous les tourbières de Limerick et Tipperary, ce qui indique qu’un approvisionnement local en or était reconnu dans le passé. En effet, si l’on se base sur la quantité d’or présente dans l’économie nationale, il est possible que de nombreuses sources aurifères de ce type aient été reconnues dans tout le pays par les anciens habitants.

En ce qui concerne la rivière Goldmines dans la région de Woodenbridge et la possibilité de prospecter l’or en Irlande aujourd’hui, il est dit que jusque dans les années 1960, une habitante (décédée depuis) nommée Mary Ellen Byrne fréquentait les rivières environnantes et aurait vecu une vie assez confortable grâce à ses activités d’orpaillage.

code promo materiel d'orpaillage et de recherche d'or boutique le fouilleur

Elle a également tenté d’obtenir une licence d’exploitation minière avec un groupe d’autres prospecteurs afin de localiser la source de l’or de Wicklow, mais elle a été refusée pour des raisons dont l’Histoire ne peut en apporter la raison.

Enfin, y a-t-il encore de l’or autour de la rivière Goldmines et des régions environnantes ? Certainement ! Comment en être sur ? Achetez quelques bières à un habitant du coin, faites-le boire et vous finirez par obtenir des aveux de sa part.

Une réflexion sur “Orpaillage : Où trouver de l’or en Irlande ?

  • à
    Permalien

    Il est vrai que l’histoire aurifère de l’irlande est riche.

    L’IRLANDE a une longue et riche histoire d’extraction d’or, remontant aux années 1800 et se poursuivant encore aujourd’hui.

    La première ruée vers l’or irlandaise s’est produite de 1795 à 1860 avec environ 300 kg de minerai extrait à la main des profondeurs de l’île d’Émeraude.

    Des découvertes sont encore en cours aujourd’hui avec de l’or d’une valeur de 546 millions d’euros récemment découvert sur un site minier à Clontribet, Co. Monaghan cette semaine.

    Évalué à environ 1 050 € l’once, découvrir l’or peut être une expérience qui change la vie – mais où cherchez-vous ?

    Selon les experts, l’Irlande possède quelques points chauds aurifères cachés notables – mais habitez-vous près de l’un d’entre eux ?

    L’histoire indique que quelques petits indices sur le véritable emplacement de ces mines d’or cachées peuvent être trouvés dans les noms de lieux de nombreux villages, montagnes, rivières et villes d’Irlande.

    Ces lieux ont reçu leur nom pour une raison et indiquent qu’il pourrait bien y avoir de l’or dans ces vieilles collines.

    Voici quelques-uns des points chauds supposés d’or les plus célèbres.

    SLIEVEANORE
    Slieveanore, qui se traduit approximativement par « Montagne d’or », près de Feakle dans le comté de Clare, est une ville dont on pense qu’elle a été nommée en référence au fait qu’il y avait autrefois une abondance de minéraux dans la région.

    S’il en reste encore est une source de spéculation.

    COOMANORE
    Vers la côte sud de l’Irlande, entre Bantry et Dunmanway dans le comté de Cork se trouve Coomanore, qui se traduit par “Creux de l’or” et est censé offrir des richesses à quiconque est capable de localiser la source de ce minéral le plus précieux et le plus apprécié.

    LUGANORE
    Faites un voyage à Luganore près de Clonmel, Tipperary et vous reviendrez peut-être avec plus que ce que vous avez négocié.

    Aussi connu sous le nom de “Hollow of the Gold”, il a suscité beaucoup d’intérêt au fil des ans de la part de personnes cherchant à faire fortune.

    GLENANORE
    Autrement connu sous le nom de Glen of the Gold, Glenanore dans le comté de Cork est un autre terrain de prédilection pour ceux qui souhaitent découvrir les secrets de ces terres.

    Entre-temps, plusieurs autres points chauds aurifères possibles ont émergé à la suite de découvertes notables au fil des ans.

    LIMERICK
    Des équipements et matériaux anciens d’extraction et de fusion ont été découverts dans une tourbière près de la ville irlandaise populaire.

    Considérée comme vieille de plusieurs milliers d’années et d’une ampleur considérable, la découverte a suscité des spéculations selon lesquelles il pourrait y avoir plus d’or caché dans la région.

    WICKLOW
    Une écluse géante, datant de milliers d’années, a été découverte sous plusieurs pieds de graviers de rivière dans le quartier de Woodenbridge de la ville.

    De l’or a également été découvert dans la rivière Dargle, l’Avoca, l’Avonbeg et au pied de Bray Head. D’autres régions d’Irlande où de l’or a été découvert comprennent : la rivière Dodder près de Rathfarnham, Cregganbaun et Croagh Patrick, Cavanacaw, Clontibret, Lecanvey et Bohaun dans le comté de Glaway.

    En fait, il est probable qu’il existe de nombreuses autres sources dans tout le pays, étant donné la grande quantité d’or trouvé datant de l’âge du bronze et maintenant stocké dans les musées nationaux.

    La ruée vers l’or de l’Irlande est encore loin d’être terminée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.