Sacs à dos de randonnée : Types de sacs à dos, caractéristiques et guide d’achat

La randonnée se pratique principalement à l’extérieur, où les commodités du quotidien comme la nourriture, les boissons et le logement ne sont pas facilement accessibles. Toutes ces commodités doivent être transportées avec vous, et le moyen le plus simple d’y parvenir est d’utiliser un sac à dos de randonnée.



Un sac à dos solide sera l’une des éléments les plus importantes de votre équipement de randonnée. Dans cette rubrique, nous examinerons tout ce qui concerne les sacs à dos de randonnée :

Les différents types de sac à dos de randonnée

Les sacs à dos de rando existent dans une grande variété de tailles, de modèles et de fonctionnalités. De nombreux sacs à dos ont été conçus dans un but précis, et leurs caractéristiques peuvent varier considérablement. Connaître les types de sacs à dos de base est un bon point de départ pour choisir le bon. Les sacs à dos sont classés dans les catégories suivantes :

Les sacs de hanche, bananes et sacs lombaires : jusqu’à 10 Litres

Il ne s’agit pas vraiment de sacs à dos, mais ils peuvent être utilisés à la place de sacs à dos standard pour de courtes promenades. Les variantes les plus basiques ne comprennent qu’un sac et une lanière. La poche et le poids sont positionnés près de votre centre de gravité, dans la courbe de votre colonne vertébrale ou autour.

Par conséquent, ces sacs sont incroyablement simples à porter et sollicitent moins votre corps. Certains modèles plus modernes sont dotés de poches sur la lanière d’attache, ce qui améliore la stabilité et permet d’augmenter la capacité et la charge maximale. Si vous devez vous procurer ce genre de sac de transport léger, alors choisissez en un qui possède le plus de poches possibles et avec le plus grand volume de chargement.

Les sacs à dos d’hydratation : jusqu’à 10 Litres

randonneur avec un sac a dos d'hydratation en train de boire

Les sacs d’hydratation sont constitués d’une poche plastique avec un tube de boisson qui est enroulé à l’intérieur du sac à dos. Certains sacs d’hydratation ne comportent que la poche d’eau et des bretelles, tandis que d’autres peuvent avoir une poche d’eau et des compartiments latéraux, ce qui en fait de véritables sacs à dos.

Les sacs à dos plus grands n’ont souvent pas de poches fixes, mais comprennent un système d’accroche permettant d’en positionner une via un crochet en plastique et un trou pour le tube d’aspiration.

Les sacs à dos légers ou Day Pack : de 15 à 35 Litres

2 jeunes femmes en randonnée en train de se reposer avec leur sac à dos leger sur le dos

Le terme Day Pack vous indique déjà à quoi il est destiné : les randonnées d’une journée. Les Day Packs sont de petits sacs à dos avec des bretelles, mais sans ceinture de hanches. Certains sacs légers peuvent être équipés d’une sangle de poitrine pour éviter que le poids du sac ne vous tire les épaules en arrière.

La nécessité d’une ceinture de hanches augmente proportionnellement à la taille et au poids prévu du sac à dos de randonnée, c’est pourquoi certains sacs à dos de randonnée plus grands ont des ceintures de hanches.

Les sacs à dos poids moyens : 35 à 70 Litres

2 femmes marchant sur un chemin de pature avec leurs sacs à dos

L’équipement de randonnée est devenu plus petit en volume et en poids au fur et à mesure des progrès technologiques. Par conséquent, il existe une demande pour des sacs de taille moyenne qui peuvent être utilisés pour des excursions de plusieurs jours avec une taille limitée.

Ces petits sacs sont également parfaits pour les randonnées d’une journée avec le besoin de transporter beaucoup de matériel, comme des appareils photo ou des livres. Les sacs de taille moyenne comprennent souvent toutes les caractéristiques des sacs d’expédition, qui sont abordées ci-dessous.

Les sacs à dos d’expédition : plus de 60 Litres

femme en montagne avec un sac à dos d'expédition lourdement chargé

La taille de votre sac à dos augmentera en fonction de vos besoins en matière d’équipement. Les sacs à dos d’expédition de taille normale peuvent contenir suffisamment de matériel pour vous permettre de tenir des semaines. Les sacs d’expédition comprennent une large ceinture de hanches qui transfère le poids sur les hanches plutôt que sur les épaules.

Un coussin lombaire protège la base de la colonne vertébrale de la pression supplémentaire exercée par un sac lourd. Plus le poids du sac est important, plus son équilibre et sa bonne tenue sont essentiels.

Les types de sacs à dos énumérés ci-dessus définissent principalement la taille et la capacité du sac à dos ainsi que l’usage auquel il est destiné. L’anatomie et les caractéristiques des sacs à dos peuvent encore différer considérablement.

Les formes et caractéristiques d’un sac à dos de marche

Le chapitre précédent a abordé les différents types de sacs à dos. Dans cette partie, nous allons examiner les différents aspects anatomiques du sac à dos ainsi que les caractéristiques qu’un sac à dos doit posséder. Vous serez en mesure de choisir le bon sac à dos si vous êtes familier avec toutes les variétés et caractéristiques des sacs à dos.

En fonction de l’usage auquel le sac à dos est destiné, vous devez vérifier les caractéristiques suivantes :

Les armatures internes et externes

Un cadre solide offre un meilleur soutien aux sacs à dos possédant un gros volume de rangements. La plupart des grands sacs à dos étaient équipés de cadres extérieurs en tubes d’aluminium visibles de l’extérieur du sac. La plupart des sacs à dos sont désormais dotés d’armatures internes dissimulées sous des gaines en tissu faites d’une combinaison de matériaux rigides et légers.

Les bretelles d’épaule

La quantité d’éléments techniques sur un harnais d’épaule augmente souvent à mesure que la charge augmente. Des bretelles simples peuvent faire l’affaire pour des poids plus faibles, mais des bretelles formant une courbe, plus larges et plus rembourrés, empêcheront les bretelles de vous cisailler les épaules. Recherchez une sangle de poitrine/sternum pour éviter que vos épaules ne soient repoussées vers l’arrière et pour aider à répartir encore mieux la charge.

Les sangles de poitrine

Ces sangles sont souvent fixées par des clips sur votre poitrine. Vous pouvez, par cette attache, empêcher votre sac à dos de tirer vos épaules vers l’arrière en les reliant et en les serrant.

La ceinture ventrale ou de hanche

Une ceinture de hanche transfère le poids du sac à dos de vos épaules à vos hanches, en le rapprochant de votre centre de gravité. Une ceinture de hanche est bénéfique pour tous, car elle rend le poids du sac à dos plus facile à gérer. Cependant, le moment où la ceinture de hanches devient nécessaire varie d’une personne à l’autre. L’efficacité de la ceinture de ventrale devient de plus en plus importante à mesure que la charge augmente.

Recherchez une ceinture de hanche qui fait tout le tour du coussin lombaire et pas seulement des sangles latérales à partir de la base du sac à dos. Pour minimiser les zones de pression qui peuvent rapidement devenir très douloureuses, assurez-vous que la ceinture est dotée d’un rembourrage souple et large. Avec des poids plus lourds, la ceinture de hanche glissera vers le bas, recherchez donc des textiles à haute friction.

La configuration des poches

Les poches intérieures et extérieures permettent de séparer la nourriture, le matériel et les autres affaires du sac à dos. Les poches extérieures sont généralement utilisées pour les affaires qui doivent être transportés en randonnée. Pour éviter un déplacement du centre de masse, les poches extérieures ne doivent pas être surchargées.

Les protections anti-éclaboussures

Les sacs à dos ne sont pas toujours complètement étanches, c’est pourquoi certains disposent d’une housse anti-éclaboussures intégrée ou séparée qui est essentiellement une housse étanche pouvant être utilisée pour couvrir l’ensemble de votre sac. Elle enferme votre sac à dos dans une bulle étanche. Cette fonction s’avère utile en cas d’orage, pour traverser des rivières et pour garder votre sac au sec pendant la nuit.

Les cordons élastiques

La plupart des sacs à dos sont équipés de sandows, de sangles élastiques ou d’un mélange des deux qui vous permettent de fixer votre équipement à l’extérieur du sac. Les bâtons de randonnée, les piolets et les crampons sont autant d’exemples d’équipements qui peuvent être fixés à l’extérieur de votre sac.

Comment choisir un sac à dos de randonnée ?

Le choix d’un sac à dos n’est pas, ou ne devrait pas être, un effet de mode. Ne vous laissez donc pas trop impressionner par la couleur ou le côté cool des sacs à dos que vous envisagez d’acheter. Regardez à quel point votre sac à dos rouge flashy est ” génial ” après quatre jours de portage d’une charge de 25 kg !

homme bien couvert entrain de marcher en randonnée

Voici nos recommandations pour l’achat d’un sac à dos :

  • Pour commencer, il n’existe pas de sac à dos idéal pour chaque activité. Si vous êtes un adepte de la randonnée ou d’autres activités de plein air, vous finirez très probablement par acheter plusieurs sacs à dos, chacun étant adapté à une activité unique et à sa durée.
  • Vous devez d’abord évaluer le volume nécessaire pour transporter toutes vos affaires de randonnée. Surcharger un petit sac à dos en y attachant des équipements à l’extérieur est une très mauvaise idée, car cela perturbe l’équilibre et la répartition de la charge. Déterminez la capacité requise pour un rangement efficace dans votre sac à dos.
  • Si vous souhaitez emporter des équipements spécialisés tels que des raquettes, des piolets, des crampons, des cordes d’escalade ou d’autres affaires plus volumineuses, vous devez rechercher des sacs à dos dotés de poches externes, de sangles et de cordons appropriées qui vous permettront d’accrocher rapidement ce matériel à l’extérieur de votre sac. Il existe également des sacs à dos conçus pour transporter un snowboard, des skis ou d’autres équipements lourds.
  • Vérifiez si votre sac à dos doit être équipé d’un système d’hydratation ou si vous utiliserez simplement des bouteilles et autres thermos pour assurer votre hydratation. N’oubliez pas qu’en cas de températures extrêmement basses, les thermos et les poches d’hydratation peuvent geler.
  • Il est préférable de prévoir le pire des scénarios, à savoir la pluie et l’humidité. Un sac à dos étanche est essentiel pour les sports tels que le canyoning et le canyoning côtier. Recherchez un sac à dos qui comprend une protection contre les éclaboussures ou une protection séparée qui s’adapte parfaitement à ces activités.
  • Même si la plupart des sacs à dos proposent des ceintures de hanches, des baudriers et des sangles de stabilisation réglables, la conception fondamentale de la ceinture de hanches et du baudrier peut ne pas être adaptée à votre physique. Les femmes, en particulier, peuvent souhaiter rechercher des sacs à dos conçus spécifiquement pour les formes féminines.

Que faut-il apporter avec soi, dans son sac à dos, pour faire un trek ?

Il y a une limite à ce que vous pouvez et souhaitez transporter lors de vos randonnées. Plus votre poids à transporter est léger, plus votre randonnée sera confortable. Dans cette section, nous verrons comment choisir ce que vous devez emporter et quels sont les critères à prendre en compte. Nous traiterons ces éléments dans l’ordre d’importance :

sac de raondonnée adulte et enfant posé sur herbe

La durée de la randonnée

La durée de votre randonnée aura une influence considérable sur ce que vous emporterez :

  • Votre première préoccupation concerne les provisions et le temps que vous pouvez passer sans vous réapprovisionner. Le problème le plus grave est le manque d’eau. Vous aurez besoin d’environ 3 à 4 litres par jour, et s’il n’y a pas de moyen de reconstituer vos réserves d’eau ou de découvrir et filtrer l’eau, le poids de l’eau seul ajoutera une charge importante. La nourriture ajoutera un poids supplémentaire de 800 à 1 000 grammes par jour. En général, il n’est pas pratique d’espérer pouvoir tenir plus de 8 à 10 jours sans se réapprovisionner.
  • Si vous prévoyez une randonnée de plusieurs jours et que vous ne logez pas dans des auberges ou des cabanes, vous devrez très probablement emporter votre propre tente. L’idée générale est d’emporter la tente de randonnée la plus légère et la plus compacte que vous puissiez trouver, tout en offrant une protection adéquate.
  • En termes de vêtements et d’équipement, il y a probablement peu de différence entre une expédition de 3 jours et des vacances de 10 jours. Toutefois, plus vous irez loin, plus il sera difficile de prévoir les conditions météorologiques auxquelles vous serez confronté, ce qui vous poussera à prévoir le pire. En somme, plus vous randonnez longtemps, plus vous aurez envie de plaisirs supplémentaires. Des conditions spartiates qui sont gérables pendant trois jours peuvent devenir désagréables après huit jours.

Les conditions météorologiques

Bien entendu, la charge que vous devrez porter varie considérablement entre un temps sec, chaud et lumineux et des situations froides, humides et neigeuses. Au moment de prendre votre décision, il est bon de vérifier les prévisions météorologiques et de consulter les autorités locales pour obtenir des informations sur les régions que vous avez l’intention de visiter.

Les conditions météorologiques dans les régions montagneuses, en particulier, peuvent être très variables. Consultez notre section sur les conditions météorologiques de la randonnée pour obtenir des informations supplémentaires sur les conditions météorologiques. Consultez notre section Vêtements de randonnée pour obtenir des informations supplémentaires sur la manière de se protéger des intempéries.

Les conditions de terrains

Les conditions du terrain influenceront le type de chaussures de randonnée et d’équipement que vous devrez apporter. Si vous avez l’intention de faire de l’escalade ou du rapelling, vous devrez emporter une quantité importante d’équipement supplémentaire.

La planification des activités

En plus de la randonnée, de l’escalade et/ou de l’alpinisme dans le cadre de votre itinéraire prévu, vous pouvez choisir de réaliser diverses activités annexes qui nécessitent un équipement supplémentaire. En voici quelques exemples :

  • Photographie : appareil photo, objectifs, etc.
  • Pêche : articles de pêche, appâts, etc.
  • Chasse : fusil, couteau de chasse, munitions, arc et flèches, etc.
  • Peinture/Croquis : toile, pinceaux, crayons, etc.

Quel que soit l’objectif que vous souhaitez atteindre en randonnée, l’idée principale est de n’emporter que ce dont vous avez besoin et de limiter le poids et le volume de vos bagages. Essayez d’intégrer plusieurs fonctions dans un seul équipement.

Comment minimiser le poids de son sac à dos de randonnée ?

La préparation d’une randonnée est parfois une lutte contre les kilos. Chaque fois que vous lèverez le pied pour faire une nouvelle foulée, vous augmenterez le poids de votre corps et de votre sac. Multipliez cela par des milliers de pas et vous comprendrez que quelques kilos supplémentaires peuvent avoir un impact significatif sur un long voyage.

homme bien couvert entrain de marcher en randonnée avec son enfant

Le poids en randonnée est désigné par plusieurs termes :

  • Poids total extérieur : le poids de tout ce que vous portez à l’extérieur de votre peau, y compris votre sac, vos chaussettes, vos bottes, etc.
  • Poids du sac : le poids de votre sac à dos, sans les provisions (nourriture/boisson).

De ce fait, la préparation d’un trek implique généralement de réfléchir longuement à ce dont vous avez réellement besoin et à la manière dont vous pouvez réduire votre poids total extérieur. Faire cette estimation revient la plupart du temps à décider entre le confort pendant la marche (charges plus légères) et le confort durant l’absence de marche (meilleure nourriture, plus et/ou meilleur équipement, livres, divertissement, et ainsi de suite). Voici quelques conseils pour vous y aider :

  • Un randonneur en bonne santé est capable de porter jusqu’à un tiers de son poids corporel en tant que poids total extérieur. Cependant, un quart sera assez difficile. Vous devriez être en mesure de marcher facilement à partir d’un cinquième.
  • Commencez par réfléchir à ce dont vous aurez absolument besoin en termes de biens et d’équipements. Prenez note de ces fonctions.
  • Recherchez un équipement ultra-léger et polyvalent capable d’accomplir les tâches que vous avez décrites. La nécessité constante de réduire le poids des sacs à dos a donné naissance à des solutions de très haute technologie qui permettent d’intégrer de nombreuses fonctions de randonnée dans un équipement léger. La plupart des fabricants répondent à notre besoin de matériel léger en indiquant le poids (parfois de manière très détaillée) sur les boîtes de matériel de randonnée et de camping.
  • Emportez des aliments déshydratés, légers, mais riches en nutriments. D’un autre côté, en réduisant le poids de votre sac, vous pourrez emporter des repas plus nutritifs. Bien sûr, il s’agit d’un choix personnel, mais quatre jours de repas déshydratés ne sont pas agréables, même si les nutritionnistes spécialisés ont fait de gros efforts sur la qualité nutritive et gustative de leurs repas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.