Comment améliorer la profondeur de détection d’un détecteur ?

Lorsqu’on achète un nouveau matériel de détection, la première chose qui nous préoccupe est de savoir à quelle profondeur notre détecteur peut trouver une cible. Cette question est légitime, car statistiquement, plus un détecteur peut localiser une cible en profondeur, plus on peut trouver de cibles.



Les détecteurs de métaux actuels, je suis désolé de le dire, n’atteignent pas de grandes profondeurs, et il est fort probable qu’ils ne pourront pas non plus atteindre la profondeur rêvée à l’avenir.

Quel est la profondeur moyenne que peut atteindre un détecteur ?

trouvailles trouvé avec un detecteur à faible profondeur

Un détecteur d’entrée de gamme, qui peut coûter entre 200€ et 350€, sera normalement capable de détecter une pièce de monnaie à 20/23 centimètres dans le sol. Un détecteur de milieu de gamme, qui coûterait entre 400€ et 600€, atteindrait une pièce entre 25/30 centimètres et les détecteurs haut de gamme dont le prix dépasse 700€ atteindraient 33 à 40 centimètres selon la taille de la pièce.

Cela ne signifie pas qu’une machine particulière, dans des conditions très spécifiques, puisse détecter une pièce à une plus grande profondeur. Sur le marché, vous pouvez trouver des équipements capables d’atteindre de plus grandes profondeurs, mais il faut savoir qu’ils sont conçus pour des objets volumineux ou des grosses masses.

La grande différence entre les détecteurs conventionnels et les détecteurs de grandes profondeurs réside dans le niveau d’identification qu’ils peuvent fournir sur la cible. Par exemple, les détecteurs à inductions pulsées sont capables de capter des cibles plus en profondeurs, mais ont un panel d’identification de conductivité très limité.

Les détecteurs de métaux de loisir de type VLF présentent généralement de très bonnes informations sur la cible, alors que les machines conçues pour les grosses masses se limitent à indiquer la présence d’un objet métallique sans en connaitre la nature.

code promo boutique le fouilleur détection de métaux orpaillage et pèche à l'aimant

Les différentes fréquences et leur pénétration dans le sol

Le détecteur de métaux émet une onde électromagnétique qui peut se déplacer dans n’importe quel milieu, même dans le vide, mais cela ne signifie pas que ce déplacement est optimal dans n’importe quel milieu. Pour simplifier, les basses fréquences ont tendance à mieux pénétrer le sol, mais proposent moins d’informations sur la nature de la cible trouvée en raison de leur faible résolution.

C’est pourquoi les détecteurs utilisant des fréquences plus élevés sont beaucoup plus précises sur l’identification du type de métal, ce qui améliore, par la même occasion, la discrimination de certains types de métaux comme le fer. C’est ainsi qu’on conclut que les détecteurs à fréquences élevés sont beaucoup plus stables par rapport à la minéralisation du sol et l’identification de déchets.

En finalité, les détecteurs à haute fréquence obtiennent plus d’informations sur la cible trouvée, mais pénètrent moins bien dans le sol et subissent une déperdition sur la profondeur d’accroche des cibles.

À l’inverse, les détecteurs utilisant des fréquences basses auront une plus grande pénétration dans le sol, mais auront du mal à nous informer sur l’objet enterré.

quel est la profondeur d'un detecteur de métaux

Comment augmenter la profondeur de son détecteur ?

Beaucoup vous diront que le moyen le plus simple d’augmenter la profondeur de votre détecteur est de le changer, tout simplement. Une autre astuce est de changer le disque pour en prendre un plus gros. Car, plus le diamètre du détecteur est grand, plus vous pouvez détecter profondément, mais vous allez accrocher également beaucoup plus de déchets et votre détecteur aura beaucoup plus de mal à discriminer les ferreux.

Mais il y a aussi des petites astuces simples et “gratuite” pour s’assurer d’avoir la meilleure profondeur de détection :

Utiliser des piles de bonne qualité

Tout matériel électronique utilise de l’énergie, notamment de l’électricité. Un détecteur de métaux emploie soit une batterie, soit des piles. Contrairement aux batteries qui envoient un ampérage constant, quelle que soit la charge de celle-ci, les piles, quant à elle, ont tendance à envoyer moins d’ampérage au fil de son utilisation.

Tout le monde connait la formule électrique P = U x I. Donc pour avoir une puissance maximale délivrée dans l’appareil, il faut que l’ampérage (I) soit au maximum. Il faut donc faire en sorte que vos piles soient correctement chargées. Une baisse de l’ampérage induit une baisse de puissance. Cette baisse de puissance met à mal la fiabilité de traitement du signal sonore par le détecteur et influence aussi la profondeur des ondes envoyées par le disque.

Utilisez un casque

Même si tous les détecteurs possèdent des hauts parleurs, il est toujours recommandé d’utiliser un casque. En effet, un casque de détection vous permet de vous isoler des bruits environnant (en plus d’être plus discret). Ainsi vous entendrez mieux des faibles sons et tonalités caractéristiques des cibles enterrées en profondeur.

Le réglage du seuil sonore

Normalement présent dans tous les détecteurs haut de gamme, ce type de réglage existe de plus en plus dans des détecteurs plus bas de gammes récents. Le seuil sonore est un bruit de fond qui s’entend comme un bourdonnement. Régler ce seuil sonore permet d’entendre une seconde lame de sons qui traduit la présence d’objets présents plus en profondeur et habituellement inaudible si ce seuil est réglé à zéro (ou absent). Une technique simple de capter des cibles en profondeur sans faire aucun réglage de plus.

Augmenter la sensibilité

La sensibilité d’un détecteur n’a rien à avoir avec sa puissance. La sensibilité d’un détecteur est juste un seuil réglable de sa réaction aux changements de conductivité. Plus la sensibilité est élevée, plus ce seuil de réaction sonore est abaissé. Une manière pour aller chercher des objets plus profond, mais cette technique a ses limites.

En effet, augmenter la sensibilité rendra plus instable votre détecteur à toute forme de déchets, des effets halo et des effets de la minéralisation du sol. À utiliser uniquement sur un sol propre.

Désactiver la discrimination

En détection, la discrimination est utile pour rejeter les plages ferreuses (ou certaines autres types de conductivités – Notch). Mais contrairement à ce qu’on peut penser, un détecteur ne rejette pas le fer, mais la plage de conductivité relative au fer. Aussi, c’est toute une série de conductivités (basse) qui ne sont plus audible soit autant d’information pouvant manquer lors de votre prospection.

Ce rejet par discrimination est un traitement du signal qui bride certaines conductivités, contrairement au réglage du volume des ferreux qui n’est pas une discrimination, mais bien un abaissement du volume des plages ferreuses alors que votre détecteur tourne en tous métaux. C’est donc là que se joue la perte de profondeur avec la discrimination. La discrimination dépense de l’énergie du processeur de calcul pour traiter le signal et donc perdre en profondeur.

Gardez le disque au plus près du sol

Un disque envoie et réceptionne des ondes électromagnétiques à une certaine distance qui reste limité. Aussi, plus vous laissez de l’espace entre le disque est le sol, c’est autant de distance en moins pour la propagation des ondes en profondeur dans le sol.

Prospectez dans un sol humide

Il est reconnu que prospecter dans un sol humide, améliore la profondeur de propagation des ondes électromagnétique et donc augmente la profondeur de détection. L’eau étant un conducteur d’électron, il est donc également conducteur d’onde électromagnétique.

Réglez l’équilibrage de l’effet de sol

La minéralisation du sol influence défavorablement sur l’efficacité de votre détecteur. Voilà pourquoi de plus en plus de détecteurs, même bas de gamme, proposent un réglage de l’effet de sol. Cette neutralisation permet donc de compenser cette minéralisation pour corriger et calibrer le signal électromagnétique. Ainsi, même sur un sol minéralisé, votre détecteur ne sera pas perturbé et pourra fonctionner comme s’il était sur un sol neutre.

Conclusion

Il n’est pas facile d’augmenter la profondeur d’un détecteur de métaux, car même si nous parvenons à augmenter la source de l’émission, cela ne se traduira pas à cent pour cent en “profondeur”. Tout dépend de la capacité de la cible à capter l’énergie de l’onde électromagnétique et à la renvoyer vers la bobine réceptrice, ainsi que de la dissipation de l’énergie générée par le détecteur dans le sol (une partie de l’énergie de l’onde est perdue en cours de route).

À cela, nous aurions pu parler également de l’influence de la forme et de la taille des disques de détection. Comme on peut l’imaginer, un disque plus gros permet d’envoyer des ondes plus en profondeur. Mais la forme de celui-ci jouera aussi un rôle important sur la qualité d’identification de la cible. Comme nous avons dédié un article complet sur le sujet des disques de détection, nous n’avons pas développé cet aspect ici, car ce serait de la redite.

Pour toutes ces raisons, il est très important, lors de l’achat d’un détecteur de métaux, de tenir compte de la capacité du microprocesseur de chaque modèle, d’être capable de faire des calculs rapide, influent sur sa rapidité à retransmettre les sons et de sa capacité à analyser les informations reçues par le disque, afin d’obtenir de meilleurs résultats lors de la prospection.

Lorsque vous achetez un détecteur de métaux, méfiez-vous toujours de la publicité mensongère qui promet des profondeurs extrêmes. Rappelez-vous qu’un détecteur peut accrocher des cibles à maximum 30 à 40 cm. Concentrez-vous sur les grandes marques qui ont déjà de nombreuses années d’expérience dans le développement de produits de qualité.

Essayez d’éviter d’acheter des détecteurs très bon marché qui émettent généralement des signaux sonores et que vous finirez par jeter.

Recevoir les derniers articles

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations. 1 Newsletter est envoyé par mois. Possibilité de se désabonner à tout moment.

3 réflexions sur “Comment améliorer la profondeur de détection d’un détecteur ?

  • à
    Permalien

    Bonjour, je possède un appareil easy way smart,je n ‘arrive pas à détecter le profondeur, svp est ce que tu peut m’aider ,merci beaucoup

    Répondre
    • à
      Permalien

      Bonjour, ton outil n’est pas un détecteur de métaux mais un long range locator. C’est exactement comme si tu cherchais un objet métallique voire même de l’or avec un pendule. Autrement dit, a part avoir un truc tourner autour d’une poignée comme un gyrophare, alimenté par une pile qui alimente à son tour, non pas une carte mère avec un processeur, mais 2 ou 3 ampoules leds, tu comprends alors vite que ton easy way smart ne te sert à rien. Achète plutôt un vrai détecteur de métaux avec un vrai disque et tu verras que ça fonctionnera bien mieux.

      Répondre
      • à
        Permalien

        Bonjour, pour le easy way je suis d’accord avec toi par contre on a trouvé un jolies trouvailles avec cet appareil du coup je suis contre (easy way smart ne te sert à rien). Achète plutôt un vrai détecteur de métaux) chaque matériel donne son résultat si on le manipule comme il faut

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.