Quel détecteur de métaux choisir [Débutant à Expérimenté] ?

Quel détecteur de métaux choisir ? Quel détecteur dois-je acheter pour commencer ? Où acheter ? Ce sont trois des questions les plus populaires posées sur les forums Internet et les groupes de médias sociaux, réunissant des prospecteurs d’objets perdus débutants et expérimentés. Et cela ne devrait pas surprendre, car le choix d’un bon détecteur est difficile de nos jours. Chaque année, plusieurs nouveaux modèles dignes d’attention apparaissent sur le marché.

Avoir de choisir un détecteur, il faut comprendre comment ça fonctionne

Bien choisir un détecteur de métaux nécessite de se familiariser un peu sur son fonctionnement de base. Nous avons créé un article spécifique pour vous expliquer tout en détail (cliquez ici) mais allons rappeler quelques principes de base à connaître afin de faire le bon choix par la suite.

Un détecteur se compose de 3 parties :

  • Un disque de recherche,
  • un boitier de contrôle et
  • une canne.

Les détecteurs les plus répandus et les plus utilisés par la recherche d’objets perdus et de trésors sont des VLF (Very Low Frequency). Le disque (qui est en réalité une bobine de cuivre doublé) émet des inductions d’ondes électromagnétiques dans le sol sous certaines fréquences (en kHz). Lorsque cette (ou ces) ondes entre en contact avec des objets métalliques, ceux-ci vont modifier le signal qui sera alors capté par le disque et transforme ce signal en impulsion électrique dans le câble enroulé autour de la canne vers l’écran de contrôle. En somme, le disque émet et reçoit des ondes électromagnétiques.

Ce signal, modifié par la conductivité du métal, est traité par le boîtier de contrôle qui transformera le signal électrique reçu pour le transformer, à son tour, par un signal sonore audible par l’utilisateur. Les appareils de détection sont si perfectionnés aujourd’hui qu’ils arrivent à identifier le type de métal dans le sol (fer, cuivre, bronze, aluminium, plomb, argent, or, …). Chaque métal ayant sa propre conductivité, le signal électrique puis sonore pourra être distinct pour le détecteur.

Il pourra même rendre inaudible ou faire un son différent pour certains types de conductivités. On parlera alors de discrimination ou de Notch. Il sera alors possible de supprimer certaines trouvailles peu intéressantes pour le prospecteur comme les objets ferreux.

Sur quels critères dois-je choisir mon détecteur de métaux ?

Chaque détecteur répond à un besoin spécifique du prospecteur. Difficile de le savoir qu’on débute …

Nous allons vous aider à cela en vous énonçant sur quels critères vous devrez choisir votre détecteur et quelles sont les questions que vous devez vous poser avant de le choisir et de l’acheter.

Quel est mon niveau ?

Un détecteur haut de gamme gère beaucoup de paramètres. Il est donc nécessaire de comprendre ces paramètres. Il peut donc être difficile de les maîtriser si on n’a jamais détecté avant. Aussi, un détecteur entré de gamme est plus simple à régler, avec moins d’options, mais tout aussi efficace pour régler pour bien fonctionner sur des terrains les plus prospectés. Cependant, les nouveaux détecteurs hauts de gamme à l’image des Equinox de Minelab ont des préréglages qui permettent de prospecter quel que soit le type de terrain par a des paramétrages par défaut en appuyant sur 2 boutons (pas plus).

Quel type de terrain vais-je prospecter ?

Champs, forêts ou plages, techniquement, vous pouvez tout faire avec n’importe quel détecteur. Mais en vérité, chaque détecteur est prédisposé à une utilisation. Par exemple, si vous devez prospecter sur des champs, un détecteur de type DEUS ou encore un G UPG de chez Technetics excellent dans ce domaine. Pour les forêts, il sera intéressant d’avoir un détecteur puissant de type T2, voire un basse fréquence. Enfin pour la plage, vous vous orientez plus vers ACE Apex ou encore un Minelab GPX, idéal pour l’eau salée.

Mais certaines gammes de détecteurs sont capable de tout faire à des prix très abordables à l’image d’un Vanquish 540 de Minelab qui saura travailler aussi bien dans les champs, dans les forêts, ou à la plage grâce à sa polyvalence et sa fonction Multi-fréquence simultanée Multi IQ.

Quel prix suis-je capable de mettre dans un détecteur

Bien que ce choix soit personnel, il est impératif de le définir. Il faut surtout définir si vous souhaitez commencer avec un petit budget juste pour voir si le loisir vous ou si vous êtes assez avertis mentalement pour acheter une machine plus haut de gamme pour une pratique plus régulière. Ça, ce n’est que vous qui allez le déterminer, mais c’est un point indispensable à connaître pour faire le bon choix de détecteur sans se tromper. Pensez juste qu’il faut que votre budget soit en adéquation avec votre fréquence d’utilisation.

Les détecteurs de métaux à moins de 220 euros pour les débutants

Les détecteurs que l’on appelle “bas de gamme” (nous préféreront dire bas prix) sont principalement utilisés par les personnes qui veulent juste commencer leur aventure dans la prospection de métaux. Il faut tenir compte du fait que cette passion ne plaira pas à tout le monde, il vaut donc mieux choisir un détecteur de métaux qui peut être vendu assez facilement.

Pour les personnes qui veulent acheter leur premier détecteur de métaux, nous suggérons de ne pas choisir de détecteur chinois sur AliExpress ou autre marketplace douteux. Un détecteur, même de base, doit avoir un certain prix et distribué dans des magasins spécialisés dans ce secteur. Le prix minimum pour l’achat d’un détecteur qui ne vous dégoûte pas de ce loisir passionnant démarre autour des 180 euros. En dessous de ce prix, vous aurez juste une canne qui fait des bips !

Cela permettra d’éviter d’éventuels problèmes de service après-vente ou de réclamations. Vous devez absolument faire attention à toutes sortes de “merveilleuses affaires”. La politique des distributeurs d’équipements de détection est telle que les prix des détecteurs, qui se retrouvent dans les magasins fixes et en ligne, sont les mêmes. Si un détecteur apparaît soudainement quelque part à un prix inférieur à celui d’autres endroits, il vaut mieux passer son chemin.

le détecteur de métaux ace250 et les detecteur le plus vendu au monde

Le meilleur détecteur pour un débutant dans la gamme à moins de 220 euros sera le Garrett Ace 150. Toute la série des détecteurs Garrett Ace mérite l’attention. Ce sont de bons détecteurs, simples, universels et éprouvés, qui peuvent être revendus sans problème après avoir acquis une certaine expérience. Les “canaris” populaires seront toujours très demandés. Attention tout de même à un détail. La série ACE de Garrett est très vieillissante avec une vieille technologie. Mais cela ne veut pas dire qu’il ne fonctionne pas, bien au contraire.

Le tout dernier détecteur du Minelab australien, le Vanquish 340 (le détecteur multifréquence simultané le moins cher du marché), ainsi que les Quest X5 et Quest X10, légers, simples et alimentés par des piles, méritent également d’être recommandés. À part cela, les conceptions de base éprouvées d’American Fisher et de Teknetics avec sa série F11 ou encore les Eurotek conçu et designé par la boutique du fouilleur. Notez aussi que Fisher et Teknetics appartiennent à la même entreprise. Les détecteurs de métaux Teknetics étant largement plus populaires en France.

Dans cette gamme de prix nous vous recommandons :

  • Le Garrett Ace 150
  • Le Garrett Ace 250
  • Le Quest X5 et X10
  • Le Minelab Vanquish 340
  • Le Teknetics Eurotek

L’avantage de tous les détecteurs de métaux mentionnés ci-dessus est leur simplicité d’utilisation qui ne décourage pas les personnes qui commencent tout juste leur aventure de prospection et qui n’ont aucune expérience dans ce domaine. Ce sont des détecteurs qui peuvent se traduire par : “allumez et cherchez” !

Les détecteurs de métaux de 220 à 450 euros pour progresser dans la prospection

Dans cette gamme de prix, des détecteurs un peu plus avancés et performants apparaîtront, mais même ici, le choix se porte souvent sur les modèles Garrett. Le modèle Ace 300i de chez Garrett tire son épingle du jeu ou encore l ‘Euro Ace est le choix de beaucoup de prospecteurs. Le plus cher de la série Ace 400i Mais la base technique est basée sur la même technologie que l’ACE 250 et 150.

L’avantage de tous les Garrett est la simplicité d’utilisation et l’universalité. L’utilisateur de l’Ace 150 réussit à se débrouiller avec les modèles supérieurs comme les très populaires modèles AT PRO et AT Max. De nombreuses années d’observation du marché des détecteurs de loisir nous permettent de conclure qu’ils sont le choix le plus populaire parmi les débutants.

De nouveaux détecteurs sont aujourd’hui sur le marché avec, notamment le détecteur Makro Simplex de Nokta, qui est la meilleure machine de cette catégorie. Il s’agit d’une machine moderne et automatisée pour les prospecteurs débutants, qui peut servir pendant de nombreuses années grâce à sa polyvalence. Le Simplex pourrait à terme menacer la position de la série Ace de Garrett. Sa technologie, ses performances, sa puissance et ses options en font une machine qui sera être performante et durer dans le temps.

le détecteur de métaux simplex est un detecteur polyvalent

Récemment, l’un des détecteurs les plus populaires jamais apparus sur le marché est le Fisher 44 et son frère jumeau le Eurotek pro se trouvant aux prix de 450 et 300 euros. Ce sont les détecteurs les plus vendus en France dans cet éventail de prix et leurs efficacités n’est plus à prouver. Vous avez là 2 détecteurs efficaces et robustes.

Dans cette gamme de prix nous vous recommandons :

  • Le Vanquish 540 de Minelab
  • Le Simplex de Nokta Macro
  • le Fisher F44 et l’Eurotek pro de Teknetics
  • Le Ace 300i, 400i et Euro Ace de chez Garrett
  • La gamme Quest X20, Q20, Q30 et Q40

Les détecteurs de métaux de 450 à 800 euros pour les prospecteurs exigeants

On rentre maintenant dans des détecteurs hauts de gamme. Si jusqu’à maintenant nous avions des détecteurs à basse fréquence pour des prix inférieurs, plus on monte en gamme, plus on monte en Fréquence.

Parlons d’abord de la marque qui domine ce cerneau. Je parle bien de la marque Teknetics qui place dans cette gamme de prix 2 détecteurs. Tout d’abord, on va parler du T2. Un détecteur polyvalent avec une fréquence de 14kHz et qui se décline à plusieurs modèles (classic, black et le UPG). Un détecteur passe partout et est ultra polyvalent sur tout type de cibles.

Ensuite nous avons le G2 de Teknetics. Un détecteur haute fréquence qui prendra des cibles plus petites, mais avec une profondeur moins importante (20% inférieur en moyenne par rapport à des détecteurs basses fréquences sur des cibles en cuivre). Par contre, fini les faux signaux, si ça sonne, c’est sûr que c’est une cible intéressante. Fini de sortir de vieux clous rouillés. Un vrai aspirateur à trouvailles (monnaies, plaques, appliques, bagues,…) et un modèle de stabilité dans le signal.

Nous avons vu l’apparition d’un modèle de chez Nokta Makro, avec le Multi Kruzer. Tous les détecteurs fabriqués par le fabricant turc ont été très bien accueillis sur le marché Français. Les prospecteurs attribuent à ces modèles des notes de confiance très élevées.

Garrett aussi a su se renouveler notamment avec son APEX (530 euros). Son design est beaucoup plus moderne même s’il a conservé sa couleur jaune d’origine. Il a aussi comme particularité de proposer un détecteur multi flex qui se traduit par 4 fréquences au choix (5-10-15-20 kHz). Malgré ce gros effort de modernisation de la marque, les utilisateurs ont remonté les mêmes travers, propres à cette marque à savoir des problèmes de stabilité et de faux signaux.

Enfin, on notera le détecteur le plus performant de cette catégorie, le Minelab Equinox 600 avec son système multi fréquence multi IQ simultanée (comme la série Vanquish). Cette technologie est révolutionnaire et deviendra la norme dans les prochaines années. En plus d’être complètement étanche, l’Equinox 600 peut envoyer 3 fréquences simultanément (5, 10 ou 15kHz).

Conçu spécifiquement pour les terres intérieures , il passe absolument partout. Champs, forêts, plage, rivières, inutile de faire plusieurs fois la même surface pour prospecter un champ avec plusieurs détecteurs et plusieurs fréquences. Ici vous faites tout une seule fois. C’est de loin notre coup de cœur !

le détecteur de métaux equinox est le detecteur de minelab

Cocorico, la France aussi a une marque de détecteur. La Marque XP. Nous plaçons donc ici un détecteur assez récent qui porte le nom de ORX. Nous en reparlerons un peu plus loin, mais la marque s’est fait connaître grâce à un détecteur, le DEUS. L’ORX est une version simplifiée du DEUS XP et aussi beaucoup moins chère. Vous pouvez donc choisir vos fréquences allant de 13 à 21 KHZ au choix, mais en monofréquence (une seule fréquence).

Une nouveauté ? Pas vraiment, car cet ORX est en réalité un ancien détecteur de la marque appelé alors le DPR 600, un détecteur alors destiné au marché africain pour la recherche exclusive d’or natif sur terrain fortement minéralisé. Un changement de nom passé en catimini en France, car ce DPR 600 n’était pas connu sur le marché Français. Un vrai faux nouveau détecteur.

Dans cette gamme de prix nous vous recommandons :

  • Minelab Equinox 600
  • Garrett APEX
  • Teknetics G2 et T2
  • Nokta Multi Kruzer
  • XP ORX

Les détecteurs de métaux à plus de 900 euros pour les prospecteurs pro

Vous cherchez un Détecteur complet, professionnel, c’est le donc le prix qu’il faut mettre. Mais là, vous savez ce qu’il se fait de mieux en matière de détecteur de métaux. Plus cher ne veut pas forcément dire plus compliqué à régler. Alors, oui, il y a plus d’options à gérer mais les marques ont compris que les prospecteurs même débutants cherchent aussi à démarrer avec ce qu’il se fait de mieux. Ces détecteurs possèdent donc des préréglages qui permettent une prise en main directe.

Nous avons aussi la possibilité de régler toutes les options de son, de fréquence et de sensibilité de votre appareil en fonction de la façon dont vous aimez prospecter et en fonction aussi du lieu que vous prospectez. Généralement, l’apprentissage commence toujours par une bonne lecture de votre notice comme nous vous l’avons déjà suggéré dans notre guide sur la détection de métaux.

C’est la fourchette de prix réservée jusqu’à présent principalement aux deux français. On pourrait croire que Deus a déjà connu ses meilleures années, mais ce n’est qu’une illusion. Tous les réglages sont possibles sur le DEUS et le tout sans fil et avec un matériel hyper ergonomique et léger. Notons aussi que, d’après nos informateurs, près de 12% des prospecteurs en France possèdent une DEUX : c’est peut-être aussi une preuve de son efficacité. Le fabricant XP a défini les tendances du marché des détecteurs et il ne changera pas avant longtemps. Il est même dit que si quelqu’un a une fois atteint Deux, il ne l’abandonnera jamais, même si son détecteur date de plus de 10 ans.

Le modèle du Minelab Equinox 800 est le détecteur le plus vendu en France en 2020 dans cette gamme de prix avec plus de 600 machines vendues. L’Equinox 800 est la version supérieure du 600 avec notamment 2 fréquences supplémentaires (20 et 40 kHz en plus des 3 autres du 600) et tout ça en simultanée. C’est d’ailleurs, pour beaucoup de prospecteur, la référence pour cette gamme de prix.

Dans cette gamme de prix nous vous recommandons :

  • Equinox 800 de Minelab
  • DEUS de chez XP
  • CTX3030 de chez Minelab

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *