Séjour au Pérou : Les trésors de Paracas et les iles Ballestas

Souvent, l’objectif principal des voyageurs qui partent au Pérou est de découvrir les sites principaux comme le Machu Picchu, Cuzco et le lac Titicaca. Or, ce pays abrite d’autres lieux exceptionnels et singuliers. C’est d’ailleurs le cas de Paracas, la capitale du district de Paracas dans la région d’Ica. Il s’agit d’une station balnéaire et touristique localisée à 250 km au sud de Lima.

Elle est particulièrement connue pour avoir été le territoire de la civilisation précolombienne Paracas. Cet ancien village de pêche est une destination intéressante à découvrir. Surtout que dans les environs de la ville, plusieurs trésors incitent à l’aventure. Découvrez les détails ci-après.

 Quelques conseils pour profiter d’un séjour dans cette partie du Pérou

Si vous souhaitez partir à la découverte de Paracas et de ses trésors, vous devez penser à bien organiser votre voyage. C’est essentiel pour pouvoir apprécier la destination et aussi pour éviter de manquer les lieux essentiels à découvrir dans cette partie du Pérou. C’est d’ailleurs pour cela qu’il vous est conseillé de compter sur une agence comme Prestige Voyages Pérou, pour organiser votre séjour d’une manière exclusive en fonction de vos souhaits.

Si vous partez de Lima pour rejoindre Paracas, prenez connaissance des conseils ci-après. Généralement, Paracas est à environ 4 heures de route de Lima. Différentes compagnies de bus desservent la destination. Différentes compagnies proposent notamment de nombreux départs par jour. Bien qu’il soit difficile de choisir la compagnie idéale, il faut savoir que tout dépendra des envies de confort de chacun. Souvent, les tarifs des billets peuvent être différents selon les arrêts en route, le confort et parfois, les repas peuvent être inclus dans le prix.

Paracas au Perou

Une fois sur place, il n’est pas difficile de trouver un hébergement. Déjà, même sans réservation, les établissements comme les hostels ou les guesthouses accueillent les voyageurs. D’autant plus que les tarifs ne sont pas trop chers. Concernant la restauration, on trouve de nombreuses tables dans la ville de Paracas. Tout dépendra notamment des envies de chacun. Toutefois, il est réellement conseillé de bien vous informer avant de vous envoler vers cette destination hors des sentiers battus.

Les activités à planifier et les lieux à découvrir à Paracas

Paracas est surtout une zone de détente et un point de départ pour partir à la découverte de quelques merveilles de la région. Il faut dire que la région est riche en histoire, en culture et en nature. Il y en aura pour tous les goûts. Plusieurs sites et activités vivifiantes sont accessibles aux visiteurs.

Un petit tour dans la réserve nationale de Paracas : 

La réserve nationale de Paracas est un site incontournable. Elle englobe notamment le désert de la côte péruvienne. C’est un véritable sanctuaire naturel puisqu’elle abrite notamment plus de 200 espèces d’oiseaux, une variété importante d’espèces de plantes, 193 espèces de poissons et diverses autres espèces de reptiles et de mammifères.

Si la nature y est au rendez-vous, il est aussi important de savoir que la réserve est aussi un lieu exceptionnel où l’on peut découvrir un patrimoine historique et culturel intéressant. La présence de plusieurs sites archéologiques de la civilisation Paracas et d’autres cultures en témoigne. Tous ces trésors sont situés au cœur de paysages idylliques.

Le centre d’interprétation propose des informations sur ce que renferme le parc à partir de projections de vidéos. D’un côté, on retrouve le musée Julio C. Tello qui démontre les artefacts de la culture Paracas et une collection permanente de 120 pièces datant des débuts de la civilisation jusqu’à l’an 200. Après un saut dans le musée, il peut être intéressant de longer les plages de la réserve.

On retrouve notamment la playa Roja près du port de pêche. Elle n’est pas idéale pour la baignade. Par contre, celle de El Raspon est calme et propre. Ce sera un spot intéressant pour les amateurs de baignade. La plage La Mina est aussi intéressante.

Rejoindre la baie de Lagunillas : 

Lineas De Nazca Paracas au Perou

C’est un coin sympathique et tranquille à inclure dans votre itinéraire à Paracas. C’est un magnifique petit port de pêcheurs. Les vacanciers y viennent surtout pour déguster de bonnes choses sur une terrasse face à la mer et les bateaux colorés. Sur place, il est possible de savourer des conchitas, une leche de tigre ou encore un ceviche tout frais. Sur place, il est même possible de louer une embarcation et de se balader dans les environs, ou de s’adonner à la pêche.

S’amuser à faire du sandboard ou du dune buggy : 

Tout près de Paracas, les visiteurs auront la possibilité de profiter de ces activités qui sont très populaires, surtout dans l’Oasis de la Huacachina. L’aventure ici se déroule dans l’Oasis de Moron. Les lieux sont complètement préservés puisqu’ils sont dépourvus de construction. Seules les herbes et les dunes cohabitent au cœur d’un cadre magique.

Sur place, les visiteurs auront l’opportunité de faire une petite randonnée à travers les dunes et de se baigner ensuite dans l’eau fraîche de l’oasis. Ce sera aussi l’occasion de faire monter l’adrénaline en glissant sur le sable en sandboard ou parcourir les dunes en dune buggy.

Les fabuleuses iles du Pérou – les îles Ballestas : 

Cet ensemble de trois îles reste un incontournable à Paracas. Elles s’explorent spécialement en bateau depuis le quai de Paracas. Les sorties peuvent durer jusqu’à 2 h ou plus. Les sorties se font quotidiennement à 8 h ou à 10 h. Ce sera une expérience dépaysante à réaliser lors d’un séjour au Pérou. Ces îles sont notamment constituées de Ballesta Norte, Ballesta Centro et Ballesta Sur.

Les lieux sont surtout connus pour abriter 4 000 otaries environ et diverses autres espèces comme plus de 60 espèces d’oiseaux, 10 variétés de dauphins et aussi 180 espèces de poissons. Les visiteurs auront de quoi assouvir leur soif de découverte naturelle.

Au cours des excursions, le trajet peut inclure une escale à El Candelabro. Il s’agit d’un immense géoglyphe de 150 m de longueur et 50 m de largeur tracé dans le sol. Son nom est tiré de sa forme similaire à celle d’un chandelier. Bien que son origine reste encore un mystère, le fait de le voir est réellement impressionnant. D’après certaines théories,  il serait lié aux célèbres lignes de Nazca.