Pourquoi la pêche à l’aimant est si populaire en France ?

Ce n’est pas que du poisson que l’on peut pêcher. Grâce à la pêche à l’aimant, vous pouvez repêcher des coffres-forts ou des coffrets entiers remplis de bijoux et de pièces de monnaie. Mais souvent, ce sont aussi les “classiques”, comme les arrosoirs et les vélos, qui sont mis en lumière grâce à une dépollution de pratiquants de pêche à l’aimant.

De plus en plus de personnes s’intéressent pour ce loisir très particulier et discutent avec enthousiasme des meilleurs trésors dans les forums ou des groupes Facebook.

Quoi que l’on retire de l’eau, l’environnement est de toute façon satisfaite du nettoyage : Chaque pièce métallique compte. Ce qui est particulièrement séduisant dans cette tendance encore relativement jeune, c’est l’effet de surprise lorsqu’on sent une certaine tension au bout de la corde sans savoir ce que cela peut être.

Alors qu’avec la pêche classique, toutes les espèces de poissons pouvant être accroché à l’hameçon sont connues, avec la pêche à l’aimant, tout est possible et rien n’est prévisible. Et la pêche miraculeuse peut arriver à tout instant.

La pêche aux aimants est une affaire de passionnées et de spécialistes.

Pour la pêche à l’aimant, vous avez besoin d’un aimant spécial. Pas ceux que l’on pose sur nos frigidaires, mais des aimants bien plus puissants. Ce type d’aimant peut tirer plusieurs centaines de kilos hors de l’eau.

lancé à la pêche à l'aimant

Les meilleurs aimants pour cette pêche magnétique sont des aimants dits néodymes, qui sont à la fois très compacts et puissants. Les aimants néodymes n’ont absolument rien à voir avec les aimants en ferrites ou magnets que l’on a sur nos frigidaires. Ils ne dépassent généralement pas 70 mm de diamètre. Un aimant néodyme peut être rapidement et facilement rangé dans votre sac à dos et vous pouvez partir en pique-nique avec le flair de la ruée vers l’or, prêt à mouiller la corde à tout moment !

L’aimant néodyme est un aimant permanent qui se présente sous la forme d’un alliage de néodyme (terre rare), de bore et de fer. On l’appelle également l’aimant néodyme fer bore.

La pêche à l’aimant n’implique pas de coûts ou d’efforts élevés. Les facteurs importants pour choisir le bon aimant sont le diamètre, le pouvoir de rétention et la forme. Pour commencer, un aimant en néodyme dont la force de levage est inférieure à 150 kg est idéal.

En outre, une corde solide, des gants et, enfin et surtout, de l’eau potable avec un petit casse-croute. Comme le temps passe vite pendant cette activité de plein air, une gorgée d’eau et une collation rapide entre les deux sont les bienvenues.

Quelle taille doit avoir un aimant ?

L’aimant de pêche à l’aimant ne peut maintenir la force d’adhérence que si sa surface est entièrement en contact avec l’objet. Le diamètre minimum typique est de 60 mm, le plus souvent les aimants ont un diamètre de 60 à 100 mm.

Plus l’aimant est grand, plus il peut son pouvoir d’adhésion est fort. Cela signifie qu’une plus grande surface magnétique peut être utilisée pour soulever plusieurs petits objets à la fois. Une plus grande surface magnétique permet également de trouver plus facilement les matériaux magnétiques situés au fond de l’eau ou d’un canal.

Quelle forme doit avoir un aimant de pêche ?

La question de savoir si l’aimant doit être rond ou carré est une question de préférence personnelle. Physiquement, aucune propriété spéciale n’est attribuée à une forme quelconque, cependant, les pêcheurs à l’aimant avec des aimants ronds semblent obtenir de meilleurs résultats. Bien entendu, le crochet ou l’œil du néodyme est également important.

La corde y est attachée à un anneau lui-même fixé à l’aimant pour optimiser la traction des objets métallique jusqu’au bord du rivage. Avec certains aimants, l’œil peut être vissé aussi bien sur la surface que sur le côté de l’aimant, ce qui augmente encore la largeur du spectre d’application.

Vous pouvez trouver tout le matériel de pêche à l’aimant dans les boutiques de vente de matériel lié à la détection de métaux comme la boutique du fouilleur.

Quelle doit être la puissance de l’aimant ?

Bien que des aimants en néodyme d’une force magnétique supérieure à 500 kg soient également disponibles sur le marché, un aimant d’une force de 160 kg maximum est suffisant pour commencer. Les aimants à œillet fabriqués à partir de mélanges de néodyme, de fer et de bore sont les plus puissants qui puissent être techniquement produits à l’heure actuelle.

Les aimants néodymes couramment utilisés ont une force magnétique comprise entre 120 et 160 kg. Cela signifie que des objets inférieurs à ce poids peuvent être soulevés hors de l’eau. Les objets plus lourds sont difficiles à déplacer pour une personne. Voilà pourquoi il est important de ne pas privilégier la puissance d’adhésion.

Si, par exemple, un aimant ayant une force de levage de 400 kg se colle à un objet sur le fond et que la ligne s’emmêle, il n’y a pratiquement aucune chance de détacher l’aimant de l’objet.

Dans ce cas, seul le fait de plonger ou de couper la corde peut aider. Si un trésor particulièrement lourd doit être soulevé, des crochets de lancer (ou grappins) peuvent être utilisés. Le crochet de lancer s’accroche à l’objet et aide à le soulever. Ces crochets sont également utilisés pour libérer les aimants enchevêtrés.

trouvailles avec la pêche à l'aimant

Comment fonctionne la pêche à l’aimant ?

Pour les premiers essais avec un aimant, un endroit tranquille au bord de l’eau, sans pêcheurs ni bateaux à moteur, est idéal. Sur les ponts ou dans les ports, on trouve souvent des piliers et des planches métalliques, des tuyaux ou des lignes métalliques dans l’eau.

Si l’aimant se pose sur un tel objet, il est presque impossible de le sortir de l’eau. La pêche à l’aimant dans les lacs, les étangs, les fosses et les vieux puits est souvent particulièrement intéressant pour la chasse au trésor.

Que faut-il rechercher lorsque l’on pêche avec un aimant ?

Lorsqu’un aimant néodymes est attaché à votre propre corps (autour de votre bras ou de votre ceinture), le risque de blessure est élevé lorsque vous lancez ou que vous vous accrochez le fond. Il ne faut surtout pas accrocher la corde de votre aimant sur vous. Il est préférable d’attacher la corde rapidement et solidement à un poteau de clôture, une pile de pont ou un quai de bateau.

Après chaque remonté de l’aimant, celui-ci doit être débarrassé des petites pièces métalliques afin que la force magnétique soit à nouveau pleinement libéré lors du lancer suivant. À chaque lancer, votre sensation de lancer et votre précision à tirer l’aimant s’amélioreront.

La pêche à l’aimant est-elle autorisée partout ?

La pêche à l’aimant n’est pas spécifiquement nommée dans les lois Française. Cependant, certains départements interdisent la pratique de ce loisir. Il faut donc se renseigner auprès de votre préfecture pour vous informé de l’existence ou non d’un arrêté d’interdiction.

Si cela vous arrive, il faut laisser votre aimant immergé dans l’eau et appeler les services de polices. Évitez toutes manipulations et attendez les services de déminages. Il en va de votre sécurité et de votre responsabilité.

D’une façon générale, la pêche à l’aimant connait ces restrictions pour des raisons d’ordre de sécurité liées au risque de trouver des objets dangereux de types explosifs, anciennes munitions ou armes. Il faut ajouter à cela tout cas de découverte en cas de trouvailles liées à l’histoire auquel cas, il faudra prévenir les services archéologiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *