Comment prospecter un ancien lit de rivière en orpaillage ?

Un ancien lit de rivière est une section d’une rivière où l’eau coulait auparavant, mais qui ne coule plus aujourd’hui. Un phénomène géologique, tel qu’un tremblement de terre, un glissement de terrain, la formation d’une montagne, etc., peut avoir empêché l’eau de couler dans son ancien canal et l’avoir redirigée ailleurs.



Un lit de rivière ancien peut également exister à quelques mètres uniquement de l’endroit où se trouve la rivière aujourd’hui. Les rivières forment fréquemment des méandres et modifient leur parcours au fil du temps.

Tous les cours d’eau de France subissent dans le temps ces changements de tracés. Il n’est pas rare de trouver des exploitations de graviers aurifères ou de sable à quelques mètres, voire kilomètres du cours d’eau actuel, signe que le cours d’eau empruntais un chemin bien différent, à l’endroit de ces placers de graviers.

Si cette rivière était aurifère, elle se serait simplement asséchée, laissant son contenu (y compris l’or) à la surface du sol. C’est ce qu’on appelle un ancien lit de rivière. Par conséquent, les anciens lits de rivière se trouvent souvent un à trois mètres en dessous (selon leur âge) parce que les processus géologiques ont recouvert les graviers asséchés de sol végétalisés, mais ils conservent leurs riches graviers contenant de l’or.

prospection en orpaillage dans une ancienne rivière asséchée

Comment localiser un lit de rivière ancien ?

Trouver un ancien lit de rivière n’est pas aussi simple que de trouver une rivière ou un ruisseau actuel pour y rechercher de l’or alluvionnaire, mais c’est bien plus efficace si vous savez quoi chercher. Un ancien cours d’eau laisse forcément des traces de son ancienne existence. Mais lesquels ?

  • Des couches graviers compactés sur une paroi d’une terrasse alluviale
  • Des pierres de galets arrondies
  • Du sable alluvial
  • On peut voir des plantes qui souvent aiment l’eau dans des endroits où l’eau n’est pas forcément présent

Des couches graviers compactés sur une paroi d’une ancienne terrasse alluviale

Si vous prospectez sur une rivière, vous verrez peut-être des pierres arrondies à plusieurs mètres au-dessus de la hauteur de la rivière actuelle. Si ces pierres se trouvent sur la rive et disparaissent ensuite, cela peut indiquer que la rivière actuelle a creusé un passage à travers le chemin de l’ancienne rivière.

Bien qu’il puisse s’agir de pierres provenant des rivières actuelles qui s’écoulent à travers les couches du sol, il vous faudra creuser un peu pour le savoir.

Galets basaltiques noirs dans un ancien lit d'une rivière

Des pierres de galets arrondies

Si vous observez des pierres qui traînent sur le bord d’un chemin, un champ ou dans une forêt, vous constaterez peut-être qu’elles ont toutes des bords pointus et saillants. Seules les pierres qui ont été érodées par l’action de l’eau, comme celles que l’on trouve sur un banc alluvial dans une rivière, sont arrondies.

Ainsi, si vous faites de la prospection et que vous creusez plusieurs mètres dans la terre et que vous tombez soudainement sur des pierres arrondies, vous pouvez être certain d’avoir découvert soit un ancien lit de rivière, soit un chemin alternatif qu’une rivière suivait autrefois.

Dans tous les cas, il est peu probable que de tels graviers aient été prospectés auparavant et ils mériteraient d’être examinés de plus près.

Du sable alluvial

Les graviers et sables alluviaux sont ceux qui semblent avoir été à l’origine sur le banc de sable d’une rivière. Il s’agit de sables et de petits cailloux déposés lorsqu’une rivière suit une courbe (méandre).

Ils peuvent se trouver à quelques mètres de profondeur et être assez éloignés du tracé actuel d’une rivière. Ces anciens graviers alluviaux du lit de la rivière pourraient se trouver à quelques mètres uniquement d’un ancien placer aurifère.

Des plantes qui aiment l’eau

Certaines plantes, comme le peuplier, ne peuvent pas s’épanouir en l’absence d’une source d’eau régulière. Les chercheurs d’or recherchent souvent des plants de peuplier pour indiquer l’emplacement d’un ancien lit de rivière ou même d’une jonction en V dans le substrat rocheux.

Une jonction en V est formée lorsque deux types de roches se rencontrent à angle droit, piégeant l’eau nécessaire à l’épanouissement du peuplier. L’or, généralement sous forme de pépites et paillettes, sera également piégé dans une telle jonction.

De même, si vous remarquez une ligne de plants de peuplier sur plusieurs mètres ou dizaines de mètres, vous avez peut-être découvert un ancien lit de rivière.

cette rivière présente un ancien lit, idéal à orpailler

Comment prospecter et exploiter un ancien lit de rivière

Si vous pensez avoir découvert un ancien lit de rivière, prenez plusieurs batées ou pans américains tests sur plusieurs mètres de profondeur. Faites plusieurs prélèvements et testez différents endroits et profondeur. Enfin, comparez la quantité d’or obtenu.

Par exemple, si le pan A contient de l’or, le pan B en contient moins, et le pan C n’en contient pas, il est raisonnable d’en déduire que l’ancien lit de la rivière ne suit pas la route de la casserole A à C, et vous devriez collecter quelques batées dans des zones proches, mais dans une direction différente proche de la zone A et B.

code promo materiel d'orpaillage et de recherche d'or boutique le fouilleur

Faites toujours une carte prélèvement ; c’est facile de réaliser cela, de nos jours, avec nos applications de smartphone. De cette façon, vous identifierez finalement la route précise de la direction de l’ancien lit de la rivière, et vous pourrez même localiser plus facilement un placer aurifère jamais exploité.

Recevoir les derniers articles

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations. 1 Newsletter est envoyé par mois. Possibilité de se désabonner à tout moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.