Orpaillage : Comment les pépites d’or se forment-elles ?

Comment l’or est-il créé ? Est-il vrai que l’or se trouve dans le sol ?

Ou bien, les pépites d’or sont-elles les restes de formations géologiques qui se sont produites à une chaleur énorme dans les profondeurs de la terre il y a des millions d’années et qu’il est maintenant disponible à la surface ou près de la surface de la terre après d’innombrables bouleversements terrestres et événements d’érosion ?



Si vous faites de l’orpaillage, vous devez savoir comment se forme l’or afin de mieux comprendre où il se cache.

Quelques théories fondamentales et définitions de la formation de l’or et des pépites

À ce jour, la formation de l’or s’explique par 3 pistes toutes aussi plausibles l’une que l’autre :

  • Substitution hydrothermale (or primaire)
  • Gisements secondaires – Gisements supergènes
  • L’or des dépôts alluviaux et éluviaux

On peut en conclure que c’est 3 affirmations sont vrais. Pour aller plus loin, on peut en conclure que ces traits soutiennent une théorie vieille d’un siècle selon laquelle les énormes pépites d’or sont d’origine hypogène. Elles se dissolvent, et non se créent, dans l’environnement de surface, l’altération commençant par des réactions le long des frontières cristallines.

des pépites d'or dans une batée d'orpaillage
pepites-or-2

D’après les résultats de certaines études, les pépites d’or sont nées dans les profondeurs, à des températures très élevées. Une étude des caractéristiques des pépites d’or provenant de toute l’Australie a remis en question de nombreuses années de consensus scientifique sur la façon dont les pépites apparaissent.

Selon les résultats de l’étude, les pépites d’or sont apparues dans les profondeurs, à des températures extrêmes. Auparavant, on considérait que les pépites d’or se développaient sur le site où elles étaient découvertes, qu’elles étaient précipitées à partir de fluides ou produites par une activité microbienne.

Cependant, toutes les pépites d’or ont une structure cristalline et une forte teneur en argent, ce qui indique qu’elles proviennent de températures élevées. Comme ces températures ne sont pas observées à la surface, les pépites ont dû se former bien en dessous. Leur existence près de la surface est le produit de processus géologiques et d’une altération sur de longues périodes.

Une meilleure connaissance de la formation des pépites d’or aidera les prospecteurs à décider où chercher le précieux métal. Si les pépites ont été érodées à partir d’un minerai riche en or plutôt que d’être créées à l’endroit où elles ont été découvertes, la source originale peut encore se trouver à proximité.

code promo materiel d'orpaillage et de recherche d'or boutique le fouilleur

Substitution hydrothermale (gisements primaires d’or) favorable à la formation des pépites

Les gisements hydrothermaux de substitution sont des gisements primaires apportés des profondeurs du noyau terrestre dans des fluides extrêmement chauds dissous avec des composants tels que le silicium, le fer et le soufre.

Ces fluides riches en éléments comme l’or se sont infiltrés dans les fractures, et les trous de la croûte terrestre pendant des millions d’années, au fur et à mesure que la terre se développait et se refroidissait.

spécimen de pépite d'or sur quartz

On les trouve dans les failles, les filons de quartz, les filons-couches doléritiques, les fractures et les roches balsamiques, bien qu’ils aient pu être trouvés dans tout type de structure rocheuse.

Les principales ressources aurifères qui nous intéressent sont les gisements épithermaux générés dans les roches volcaniques à environ 1 km de la surface de la terre. Ils contiennent des métaux comme l’or et l’argent, qui sont les composants importants que vous recherchez.

Il y a eu plusieurs bouleversements et cycles météorologiques au cours du cycle de vie de la terre, ainsi ces dépôts peuvent être disponibles pour le chercheur d’or à la surface ou juste sous la surface si vous savez quoi chercher.

Ce type de gisement primaire présente les caractéristiques suivantes :

  • La période Archéenne date de 2,6 milliards d’années et semble être la période la plus active de la formation des pépites d’or sur la Terre.
  • De l’or avec un tonnage élevé, mais de faible qualité et à grain fin.
  • Les endroits minéralisés peuvent être liés à des dépôts dans des veines de quartz, des filons-couches de dolérite et des lignes de faille sont propices à la formation des pépites.
  • Les minéraux contenant des sulfures, tels que la pyrite et l’arsénopyrite ont propices à la formation des pépites.
  • Bien qu’elle se soit formée à une profondeur considérable, elle peut maintenant être révélée en raison de l’érosion qui s’est produite au cours de millions d’années.
Découverte d'or. De l'or au bout des doigts avec un ruisseau peu profond en arrière-plan. Très faible profondeur de champ en raison de la taille du sujet.

Gisements de supergènes (gisements d’or secondaires)

Le processus d’enrichissement supergène est formé par l’eau saline dissolvant les minéraux dans l’environnement d’altération proche de la surface et transportant le matériau en aval vers la nappe phréatique, où un processus d’enrichissement secondaire se produit.

Les gisements d’or supergènes sont fréquemment classés comme des gisements d’or secondaires. Les dépôts d’or alluviaux et éluviaux sont des exemples de dépôts d’or secondaires.

Caractéristiques des gisements supergènes

  • Il doit y avoir une source d’or importante à proximité, soit en profondeur, soit en amont.
  • Avec l’or en forme de grains et les pépites, la teneur est élevée, mais la quantité reste minime.
  • L’or est d’une pureté supérieure.
  • En termes d’âge géologique, la période la plus récente est l’age tertiaire qui a commencé il y a moins de 100 millions d’années.
  • Les latérites, les calcrètes, les chenaux alluviaux et les lacs asséchés sont autant d’endroits où vous pouvez le trouver.
  • Elle est devenue visible suite à l’érosion de surface.

L’origine de l’or et la façon dont il est généré peuvent vous donner un aperçu de ce que vous recherchez et vous donner un avantage sur les autres prospecteurs qui se promènent sans réfléchir ni interpréter ce qu’ils voient.

Pourquoi ? Parce que vous saurez quelles sont les roches hôtes ou les roches à rechercher lors de la prospection de l’or. Vous serez en mesure de chercher aux bons endroits… Il n’y aura pas de perte de temps à chercher un terrain stérile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *