Comment bien creuser et déterrer un trésor ?

Trouver quelque chose d’intéressant en détection de métaux demande un peu de savoir-faire et de chance. Par contre, il serait dommage d’endommager votre trouvaille au moment de la sortir de terre. Aussi, apprendre à bien creuser sans détruire et détériorer votre monnaie ou votre merdouille demande au prospecteur de rester calme et de faire ça avec méthode.



Aussi, nous vous proposons 10 astuces pour sortir votre trouvaille efficacement sans perdre trop de temps et assurer une remise en état de votre trou.

Quand commencer à creuser ?

La première chose importante est de savoir quand creuser. Là, tout dépend votre détecteur et la compréhension des signaux qu’il vous donne. Le moyen le plus simple pour s’assurer que le type de signal est le bon est de balayer avec votre disque le cible de gauche à droite puis de tourner autour en continuant de balayer de gauche à droite.

Si le signal est stable et que l’indice de conductivité de votre écran aussi, alors vous pouvez penser que votre cible est une cible potentiellement bonne et non un ferreux.

apprendre à creuser pour trouver des trésors en détection

Comment réduire le champ de localisation de la cible

La plupart des détecteurs ont, aujourd’hui, un pinpoint intégré permettant de localiser plus précisément la cible. Il est donc conseillé de l’utiliser juste avant de creuser. Activez le pinpoint et balayez doucement en tournant autour de la cible. Le point de détection du pinpoint est toujours au centre de votre disque de détection.

En utilisant le pinpoint de votre détecteur, vous pourrez affiner le point exact où se trouve votre cible dans le sol.

Définir la profondeur de l’objet

Avant de commencer à creuser, il peut être intéressant de savoir si votre objet est enterré profondément ou non. Même si la plupart des détecteurs peuvent indiquer la profondeur d’un objet, les échelles de profondeur sont assez subjectives. Vous pouvez alors balayer avec votre disque la cible, mais en surélevant de 5 cm votre disque et observer votre échelle de profondeur et la qualité sonore.

Vous pourrez, ainsi, estimer avec plus de précision la profondeur de l’objet, voire la taille, avec un peu d’habitude.

Commencez à creuser sans toucher l’objet

Une fois le point de votre cible localisé, plantez votre pelle à 5 cm sous ce point, avec le centre de votre pelle bien centré au milieu. Vous pouvez ensuite pivoter à 1/4 de tour puis planter à nouveau votre pelle, puis reproduire cela pour dessiner un carré tout autour de l’objet à déterrer. Lorsque votre pelle aura fini de faire le dernier côté du carré, il faudra soulever la motte ainsi découpée.

code promo boutique le fouilleur détection de métaux orpaillage et pèche à l'aimant

Cette technique est idéale dans une prairie, car la partie végétalisée n’est pas endommagée et permet de reboucher proprement le trou sans laisser de trace de votre passage.

Si l’objet est dans la motte, on enlèvera progressivement le fond de la motte côté terre afin de préserver le scalp d’herbe. Si, par contre, l’objet est encore dans le trou, on pourra poursuivre l’excavation ou agrandir le trou dans la direction que le détecteur nous indiquera.

Vérifiez toujours 2 fois dans le trou

Lorsque vous avez déterré votre objet, passez toujours votre détecteur dans le trou et également dans la terre retournée, juste à côté. Il serait dommage de passer à côté d’une autre monnaie ou même d’une boursée, pensant que votre cible était unique.

Rebouchez soigneusement votre trou

Quand on fait un trou, on le rebouche. C’est une règle qu’il faut absolument intégrer et appliquer. Cela est avant tout une marque de civisme et de savoir-vivre envers les propriétaires qui vous autorisent de passer votre détecteur chez lui. De plus, cela ne prend que quelque secondes, surtout si vous êtes dans un champ. Le but n’est pas de faire disparaitre votre trace, mais éviter de laisser un trou.

Aussi, vous avez juste qu’à pousser la terre extraite et dépose sur le côté dans le trou d’où elle provient avec votre pelle ou votre pied. À la plage, dans le sable, cela s’applique aussi. Pour le cas des forets et des prairies, l’idéal est de prendre soin du scalp d’herbe afin de ne laisser aucune trace visible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *