Orpaillage : Comment orpailler au Royaume-Uni ?

Si vous souhaitez vous lancer dans l’orpaillage et que vous allez vivre un certain temps au Royaume-Uni ou juste y partir en vacances, vous devrez disposer de beaucoup de temps libre et être prêt à faire beaucoup de route pour avoir une chance de trouver de l’or là-bas.

Si vous devez parcourir de grandes distances pour vous rendre dans des zones qui valent la peine d’être orpailler, vous ne couvrirez même pas vos dépenses, à moins d’être exceptionnellement chanceux.

La plupart des personnes qui pratiquent l’orpaillage dans ce pays le font pour l’amour du plein air et le frisson de la chasse à la pépite, très peu (voire aucune) le font pour l’argent. La quasi-totalité de l’orpaillage au Royaume-Uni a lieu dans le nord du Pays de Galles et en Écosse.

Où orpailleur au Royaume-Uni ?

Orpailler au Pays de Galles

La mine d’or de Clogau (parfois connue sous le nom de mine de Clogau St David) était autrefois la plus grande et la plus riche de toutes les mines d’or de la région aurifère de Dolgellau. Elle est située à Bontddu, près de Barmouth, dans le Gwynedd, au nord-ouest du pays de Galles.

Après avoir produit du cuivre et un peu de plomb pendant un certain nombre d’années, la mine est passée à la production d’or lors de la “ruée” de 1862 et est restée une exploitation majeure jusqu’en 1911, année au cours de laquelle 165 031 tonnes de minerai d’or ont été extraites, produisant 78 507 onces (2 442 kg) d’or. Elle a exploité le filon de St David de la montagne de Clogau jusqu’aux côtés de la mine Vigra, dont elle est copropriétaire.

rivière aurifère au royaume-uni avec des rampes d'orpaillage en bois

Depuis 1911, la mine a été rouverte plusieurs fois pour des opérations à plus petite échelle. Elle a fermé pour la dernière fois en 1998, mais est détenue par une société d’exploration locale depuis 1999.

Lorsqu’elle était en production, la mine utilisait un chemin de fer de deux pieds d’écartement.

La mine d’or de Gwynfynydd à Dolgellau, Gwynedd, Pays de Galles, a été découverte en 1860. Elle a été active jusqu’en 1998 et a produit plus de 45 000 onces troy d’or gallois depuis 1884. La mine, lorsqu’elle était ouverte, était accessible au public et proposait des visites guidées au cours desquelles il était possible de chercher de l’or.

La mine a été fermée pour des raisons de santé et de sécurité et en raison de l’évolution de la législation sur la lutte contre la pollution, qui aurait rendu les propriétaires responsables de la qualité des rejets de la mine dans la rivière Mawddach si la mine était restée ouverte.

Orpailler en Écosse

En 1984, un filon de quartz aurifère a été découvert par la société irlandaise Ennex International sur les pentes inférieures sud-est de Beinn Chùirn, juste au-dessus de la ferme Cononish à Eas Anie. La société a dépensé plus de 250 000 euros en forages d’essai et espérait que la mine serait très productive.

L’or, qui est le gisement le plus important découvert en Écosse jusqu’à présent, se présente sous forme de minuscules particules à l’intérieur de la pyrite et de la galène qui, à leur tour, se trouvent dans la veine de quartz. Malgré les affirmations selon lesquelles il y a jusqu’à un million de tonnes de minerai sur le site qui pourrait produire cinq tonnes d’or et environ 25 tonnes d’argent, l’endroit n’a été que brièvement développé en tant que mine dans les années 1990.

rivière aurifère au royaume-uni avec des paillettes d'or

En 1994, la Caledonian Mining Company a acquis la mine avec l’intention de la mettre en production, mais la chute du prix de l’or a rendu une si petite mine non rentable à l’époque. La hausse des prix de l’or en 2007 a entraîné un regain d’activité avec l’achat de la mine par Scotgold Resources, qui a demandé à prolonger le bail et à reprendre l’exploitation dans les deux ans, pour une période de huit ans. L’autorisation d’exploitation doit encore être accordée par le Crown Estate, qui détient les droits sur tout l’or du Royaume-Uni, et par le parc national de Loch Lomond et des Trossachs.

En 2018, le célèbre Léon Kirk, orpailleur notoire du pays et fabricant de la célèbre rampe d’orpaillage Caledonian (en référence à la mine dont du paragraphe précédent) a trouvé une des plus grosses pépites d’Écosse pesant 85,7 grammes (si vous souhaitez avoir plus de détails sur cette découverte voici le lien : https://www.bbc.com/news/uk-scotland-44965554).

Les autorisations à avoir pour orpailler en UK

Avant d’exploiter un gisement, vous devez vous assurer que vous avez l’autorisation du propriétaire du terrain (de préférence par écrit), mais attention, c’est le propriétaire de la rive de la rivière qui doit vous donner son autorisation, et non le propriétaire des terres arables ou des pâturages environnants. Les droits miniers de la zone peuvent même appartenir à une personne complètement différente du propriétaire foncier, il faut donc vraiment faire attention.

Questions et impacts environnementaux au Royaume-Uni

Vous devez vous assurer que vos activités d’orpaillage n’auront pas d’effet négatif sur l’environnement local, sinon vous risquez d’être poursuivi par l’Agence de l’environnement. Si vous avez des doutes ou des questions sur une zone que vous souhaitez orpailler, contactez-la et demandez-lui où vous souhaitez aller prospecter.

Endroits où vous pouvez chercher de l’or au Royaume-Uni

Le domaine de Hopetoun

Un permis d’orpaillage pour le domaine de Hopetoun (Elvan Water, Short Clough et ses affluents) peut être obtenu par la poste pour 35 € par an auprès de MW Steel, Elvan Foot Road, Leadhills. Le domaine a des règles strictes sur l’équipement que vous pouvez utiliser pour prospecter ; vous êtes limité à une batée, une pompe à main et une pelle, aucune écluse n’est autorisée. Il est strictement interdit de creuser dans les berges de la rivière.

rivière aurifère au royaume-uni avec un orpailleur

Eau de Mennock et eau de Wanlock

Un permis d’orpaillage pour Mennock Water et Wanlock Water (et leurs affluents) peut être obtenu par courrier auprès de M. Charlie Smart, Mennock Pass Cottage, Mennock Pass, Nr. Sanquar. Les licences coûtent 3,50 € pour une licence d’un jour, 7,50 € pour une licence de sept jours ou 15 € pour une licence annuelle. Strictement interdit de creuser dans les berges de la rivière. Encore une fois, vous êtes limité à un pan américain, une pompe à main et une pelle.

Strath de Kildonnan

Pour autant que je sache, vous n’avez pas besoin d’un permis pour faire de la prospection à la batée au Strath of Kildonnan, mais vous devez visiter la pagode de Baile An Gold et laisser votre nom, votre adresse et votre numéro d’immatriculation. Vous avez droit d’aller orpailler 2 fois dans le Strath of Kildonnan par an avec une limite maximale de deux semaines par an. Encore une fois, vous êtes limité sur l’équipement que vous pouvez utiliser, utilisez une batée, une pompe à main et une pelle. Pas de creusement dans les berges de la rivière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *