5 astuces pour bien utiliser une rampe d’orpaillage

Si vous aimez orpailler dans les ruisseaux et les rivières, vous avez très probablement déjà une rampe de lavage (qu’on appelle aussi sluice box). Cet outil de base est un outil indispensable pour la plupart des chercheurs d’or, car ils vous permettent de traiter beaucoup plus de gravier qu’une batée seule sur une longue période en se fatigant moins. Mais c’est un des moyens pour trouver de l’or en France.

Si la plupart des rampes d’orpaillage fonctionnent sur les mêmes principes fondamentaux physiques de séparation des matériaux par gravité, ils ne sont pas tous identiques quant à la capacité qu’ils ont en termes de quantité d’or qu’ils peuvent collecter et conserver. De ce fait, plusieurs types de rampes peuvent être plus ou moins performants.



Quel que soit le type de sluice box que vous choisissez, il existe plusieurs astuces de base qui peuvent vous aider à améliorer la quantité d’or que vous arriverez à extraire. Jetons un coup d’œil à 5 points qui peuvent vous aider à améliorer votre rendement avec une rampe de lavage.

Installer correctement votre rampe d’orpaillage

La mise en place correcte de votre canal est cruciale pour optimiser la rétention de l’or. Ceci est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit de retenir cet or à la texture incroyablement fine qui se perd facilement !

rampe d'orpaillage dans rivière du gard golddigger

L’eau doit s’écouler assez rapidement que possible (sans trop non il ne faut non plus) à travers la rampe pour transporter facilement les matériaux plus légers (petits cailloux, gravier, sable, etc.) tout en permettant à l’or de se déposer et de rester dans les riffles. Un riffle est tout simplement le terme que l’on emploie pour désigner les pièges qui capturent l’or.

Le débit doit être suffisant, mais pas trop pour ne pas créer de turbulences à l’intérieur des rifles. Si cela se produit, l’or peut simplement être expulsé du fond du sluice et se retrouver à l’eau.

N’ajoutez pas de matériau trop rapidement une fois que le canal a atteint son débit optimal. Ajoutez lentement des matériaux à la tête de la rampe et observez-les pour vous assurer qu’ils se déplacent correctement dans le sluice. Les matériaux doivent s’écouler sans créer de blocages ni de bourrages.

Tamisez vos graviers avant de les passer à la rampe

L’utilisation d’un tamis pour trier les plus grosses pierres et les matières organiques peut également vous aider à récupérer plus d’or. Les gros cailloux qui dégringolent dans une rampe peuvent facilement entrainer des turbulences de l’eau et expulser l’or pris dans les riffles.

un chercheur d'or trouve de l'or dans le gard gold digger

Il ne fait aucun doute que la taille, la plus fine possible, de votre gravier augmente la quantité d’or que vous obtenez d’un volume de gravier donné, mais elle exige également une quantité importante de temps de préparation pour les tamiser et de travail. Certains prospecteurs aiment tamiser, tandis que d’autres se contentent de pelleter le gravier de la rivière et les déposer dans la rampe.

En toute honnêteté, tamiser n’est en rien une perte de temps, bien au contraire. Tamiser les graviers le plus fin possible, tout en s’assurant que les plus grosses paillettes soient conservées, afin que les sablent qui en résulteront et qui seront posés dans la rampe puissent se fluidiser dans le courant, maximisant ainsi la possibilité pour l’or d’être piégé.

Le rendement sera ainsi beaucoup plus important, avec moins d’allés retours, un gravier tamisé plus concentré en or, mais vous serez en mesure de traiter plus de gravier sur l’ensemble d’une journée, ce qui peut donner plus d’or pour le temps consacré. Testez les deux approches pour découvrir si la classification vaut la peine dans la région que vous exploitez.

Les argiles compactées doivent être brisées

Les argiles constituent un obstacle conséquent dans de nombreuses situations. Les sols riches en argile contiendront de l’or fin et l’empêcheront de s’enfoncer dans les riffles d’une rampe. Vous avez certainement déjà travaillé avec de l’argile, qui devient très collante et visqueuse lorsqu’elle est mouillée. Les particules d’or s’enchevêtrent dans l’argile.

Parfois même les argiles restent en amas et s’écoulent le long de la rampe sans se délayer dans l’eau, traversant la rampe sans être piégé dans les riffles, au risque qu’ils contiennent de l’or.

un orpailleur alimente sa rampe avec des matériaux lourds ; il espère trouver de l'or.

Le meilleur moyen pour briser l’argile est d’utiliser un tamis et malaxer l’argile en présence d’eau. Cette étape peut être fastidieuse, mais très payante en termes de récolte d’or.

Ne nettoyez pas votre rampe de lavage trop souvent

Nettoyer les concentrés de votre rampe une fois par jour est généralement suffisant, mais ce n’est pas toujours le cas. Si les riffles du sluice semblent se remplir et colmater, vous devrez peut-être entreprendre un nettoyage pendant la journée.

Les zones où les sables noirs sont épais peuvent tasser les riffles, empêchant ainsi la collecte de l’or. Il peut être utile d’augmenter légèrement le débit de votre écluse, mais ne vous emballez pas au risque de perdre de l’or supplémentaire à cause des turbulences dans la rampe.

Pensez également que nettoyer une rampe est une perte de temps, comme disent les orpailleurs expérimentés, “pendant que vous nettoyez votre rampe, vous ne récoltez pas d’or”. Donc choisissez bien le meilleur moment pour le faire.

Bien comprendre le type de tapis et de riffles que vous utilisez dans votre sluice

Les pièges et la forme des tapis ont beaucoup évolué ces dernières années. Les anciens n’utilisaient pratiquement pas de tapis. Ils utilisaient simplement des morceaux de bois disposés perpendiculairement à l’écoulement de l’eau pour créer des zones où l’or se déposait ou des morceaux de moquettes.

De toute évidence, nous savons maintenant qu’une certaine forme riffle de tapis aidera à la collecte et à la rétention de l’or. Un simple tapi strié en caoutchouc peut être utilisé, et il fonctionne très bien pour retenir l’or. Il est même possible d’acquérir des tapis spéciaux fabriqués spécialement pour les rampes.

tapis de rampe d'orpaillage dream mat Golddigger gold digger

Il existe maintenant des formes de tapis spaghetti que la plupart des prospecteurs choisissent d’utiliser, car elles sont efficaces pour retenir l’or fin. Selon la taille de l’or, les différents styles de tapis peuvent être plus ou moins performants.

Car contrairement à ce qu’on peut croire, le prospecteur choisi son tapis en fonction de son type de terrain où il prospecte, le type d’or (grains d’or, ailes de mouches, paillettes ou or fin) et la nature du sable (avec beaucoup de sable noir, présence d’argile, présence d’hématites,…) Tous ces facteurs influeront sur le type de rampe et de riffles dans vos tapis que vous utiliserez, et jamais l’inverse.

Conclusion

Chaque chercheur d’or devrait être conscient de la quantité d’or perdue au cours de sa procédure d’extraction. Bien qu’il n’y ait aucun moyen d’éviter toutes les pertes d’or, vous constaterez que trouver la configuration optimale peut améliorer considérablement la quantité d’or que vous récolterez à la fin de la journée en vous assurant que votre sluice box est correctement installé et en expérimentant les méthodes qui fonctionnent le mieux pour votre zone d’extraction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *