19 astuces pour progresser lors de vos positions de Yoga

Si vous pratiquez le yoga depuis un certain temps, vous connaissez probablement les mécanismes de la plupart des positions fondamentales et êtes conscient des nombreux avantages du yoga pour les hommes et les femmes. Vous savez comment positionner votre torse en rapprochant votre nombril dans votre colonne vertébrale.



Vous comprenez comment utiliser votre respiration pour vous aider à maintenir une position difficile ou à progresser vers une position qui semble difficile. Vous avez appris la majorité de ce que vous devez savoir sur votre propre corps pour pouvoir adapter les postures aux endroits qui vous conviennent le mieux. Au fur et à mesure de votre pratique, vous commencez à avoir confiance dans les aspects anatomiques clés de chaque position.

Les raisons d’un blocage de progression en Yoga

Bien que cela ne signifie pas que vous ayez un minimum de maîtrise du yoga, il s’agit d’une réussite importante pour la majorité des pratiquants. Cela peut prendre des mois, voire des années, de pratique, mais vous êtes sans aucun doute conscient que chaque étape est un pas en avant, à mesure que les postures deviennent plus accessibles et que votre compréhension s’élargit.

Il s’agit sans aucun doute d’une sensation exaltante. Cependant, elle peut aussi être source d’insatisfaction, surtout chez les yogis motivés. Plus vous devenez compétent, plus il peut sembler difficile de trouver la prochaine étape de votre voyage dans le yoga.

Considérez cela comme une opportunité de passer au niveau supérieur. Cela peut impliquer de prêter plus d’attention aux spécificités de votre pratique physique. Cela peut impliquer d’augmenter l’intensité de votre méditation. Peut-être souhaitez-vous élargir votre compréhension de l’héritage ancestral de cette discipline.

comment progresser simplement en Yoga

Quoi qu’il en soit, le moment est venu d’aller au-delà du “quoi” et d’examiner le “pourquoi” et le “comment” de votre pratique. Voici cinq suggestions pour vous aider à y parvenir.

Les 19 astuces qui vous aideront à progresser et vous dépasser

Respectez votre pratique et votre corps

Ayez votre propre tapis de yoga et un espace de pratique propre et dédié. Mettez des vêtements de yoga neufs. Cela vous donnera un sentiment de détermination, d’intention et de dévouement à votre pratique. Commencez tranquillement, fixez-vous comme objectif de pratiquer deux ou trois fois par semaine et tenez-vous-en à cet objectif. Le yoga, comme toute autre chose dans la vie, nécessite une pratique régulière pour obtenir des bénéfices à long terme.

Les quatre voies (mārga) traditionnelles majeures de yoga sont le jnana yoga, bhakti yoga, karma yoga et raja yoga.

Une pratique régulière ne vous rapprochera pas seulement de votre objectif, qui est de toucher vos orteils ou de faire un poirier, mais elle permettra également de cultiver votre corps subtil, ce qui se traduira par un état d’esprit tranquille qui ira au-delà du tapis. Soyez donc patient et donnez-vous beaucoup de temps ! Les bienfaits d’une pratique régulière se manifesteront de manière inattendue. Soyez attentif à la façon dont le yoga améliore votre vie quotidienne et appréciez les bienfaits de votre pratique.

Libérez les préjugés sur le Yoga

Le yoga est souvent associé à des postures difficiles qui font tourner les membres. Le yoga, en revanche, ne consiste pas à toucher ses orteils ou à devenir contorsionniste. Le yoga se traduit littéralement par “joug” ou “unité”. Le yoga est un processus qui consiste à ne faire qu’un avec soi-même, et il doit être simple et direct. Lorsque votre corps, votre esprit et votre respiration sont synchronisés, vous faites du yoga.

Oubliez donc les idées selon lesquelles vous devriez déjà être souple, que vous êtes trop vieux pour commencer à pratiquer le yoga à 40 ans, ou que le yoga est la seule chose qui peut vous sauver de vos poignées d’amour (bien que le Yoga reste une activité sportive en soit).

N’oubliez pas que le yoga est une pratique, pas une posture. Peu importe que vous touchiez ou non vos orteils ; ce qui compte à la fin d’une pratique, c’est l’état de votre corps, de votre esprit et de vos émotions. Vous faites du yoga si vous êtes à l’aise et vous pouvez prêter attention à votre respiration pendant une seconde de plus que la normale.

Restez fidèle à la tradition du Yoga

Le yoga a de nombreuses traditions différentes. Faites des études approfondies pour déterminer quelle tradition est la plus réelle, la plus fondée sur la lignée et la plus holistique. Une fois que vous avez décidé quelle tradition suivre, approfondissez-la plutôt que de passer de l’une à l’autre.

Démarrez toujours avec une intention

Créer une intention avant de commencer la partie physique de votre session de Yoga peut aider à donner le ton à votre pratique et à préparer votre esprit à une expérience introspective. Que votre objectif soit “la paix dans le monde” ou “accepter son nez”, concentrer votre attention sur cette idée peut vous aider à vous amener dans le moment présent avant de commencer. De plus, des activités d’échauffement légères aident à assouplir le corps et à le préparer aux prochaines poses de yoga, agissant comme une sorte d’intention physique.

Avant de rechercher un professeur de Yoga, parlez en a votre médecin

Presque toutes les vidéos de yoga commencent par le conseil de consulter un expert médical avant de commencer le yoga. Cependant, la plupart des personnes ne tiennent pas compte de ces conseils. Bien que le yoga convienne à tous les corps, de nombreuses personnes se blessent en le pratiquant parce qu’elles vont trop loin. Informez au moins votre médecin que vous faites de l’exercice et tenez compte de vos propres limites physiques. Si vous avez un problème médical, veuillez en informer votre professeur de yoga avant le début de la séance. Cela permettra au professeur d’adapter votre séance.

Recherchez un bon professeur

L’idéal est de commencer à pratiquer le yoga sous la supervision d‘un professeur de yoga compétent qui pourra vous guider dans les séquences et les postures appropriées. Cela vous permettra de maîtriser les différentes positions de manière appropriée et d’éviter les blessures. Trouvez un instructeur qui vous plaît et pratiquez avec lui régulièrement, car vous pourrez progresser plus vite avec l’aide d’un mentor digne de confiance.

le Yoga s'apprend en groupe dans des salles de spots avec un maitre

De plus, certaines des idées ou pratiques enseignées dans le yoga peuvent vous être inconnues, et bénéficier des conseils d’un professeur peut vous aider à les comprendre. En gardant l’esprit ouvert, vous pourrez élargir et améliorer votre expérience du yoga.

Concentrez-vous sur le yoga, pas sur le pantalon

Le yoga est devenu à la mode et des industries entières se sont créées autour des pantalons de yoga à 90 euros. Heureusement, vous n’avez pas besoin d’acheter le dernier débardeur Ganesh pour atteindre l’illumination. Mettez simplement des vêtements confortables lorsque vous assistez à un cours de yoga ou que vous faites du yoga à la maison. Porter trop de bijoux peut également interférer avec votre pratique du yoga.

Le Yoga est synonyme de lent et persévérant

Le Yoga Sutras de Patanjali, une ancienne littérature yogique, décrive la position de yoga (asana) comme Sthira Sukham Asanam, qui se traduit par “stable, agréable et contemplative”. Nous vivons dans un monde compétitif dans lequel nous pouvons être en compétition avec les autres et nous même. Nous repoussons fréquemment nos limites afin d’être les meilleurs. Le roi du yoga, en revanche, est celui qui peut atteindre la plus grande aisance dans une position. Ne faites que ce que vous pouvez facilement faire avant de vous étirer un peu plus (pour améliorer la souplesse du corps).

Si vous avez du mal à déterminer les zones de confort de votre corps, utilisez votre respiration comme guide ; lorsqu’elle est légère et longue, les muscles commencent à se détendre ; lorsqu’elle est saccadée ou irrégulière, vous avez fait trop d’efforts. Sortir quelque peu de votre zone de confort peut rendre votre pratique du yoga intéressante et vous donner un sentiment de défi à mesure que vous vous améliorez et essayez de nouvelles poses. Toutefois, assurez-vous de bien comprendre la différence entre se dépasser et s’épuiser.

Gardez le sourire pour vous améliorer plus rapidement

Constatez par vous-même la différence. Même dans la difficulté, garder son calme et garder le sourire vous permet d’apprécier davantage les postures de yoga. Le sourire, comme la respiration, est un indicateur de la facilité avec laquelle nous pratiquons.

Le Yoga au jour le jour sans sauter d’étapes

Nous aimerions tous pouvoir jeter notre jambe par-dessus notre cou, mais ce n’est pas accessible pour tout le monde. La beauté du yoga est qu’il vous rencontre là où vous en êtes. Évitez de vous comparer aux autres élèves d’un cours de yoga, car l’endroit où vous vous trouvez, dans une position bien précise de yoga est précisément celui où vous êtes censé être à ce moment-là. N’oubliez pas que chaque corps est unique et que les niveaux d’expérience varient d’une personne à l’autre.

Le terme yoga est communément utilisé aujourd'hui, surtout en Occident, pour désigner des formes de yoga postural

Certaines personnes peuvent effectuer une asana spécifique sans effort, tandis que d’autres auront besoin d’un peu plus de temps et de pratique pour y parvenir. Le yoga nous apprend à accepter le moment présent tel qu’il est, et donc à nous accepter (et à accepter notre corps !) précisément comme ils sont. Ne vous inquiétez pas si vous ressentez des courbatures dans les premiers jours de votre pratique du yoga. Toutefois, en cas de douleur ou d’inconfort chronique, veuillez en informer immédiatement votre professeur.

Prenez le temps, même en fin de séance

Lorsque vous terminez votre pratique de yoga, ne vous empressez pas de vous lever et de commencer à vaquer à vos occupations de la journée. Si vous assistez à une séance de yoga, vous verrez que les participants se lèvent souvent à la première occasion pour sortir de la posture du cadavre. Cependant, après une longue pratique, apprenez à apprécier le moment présent et donnez à votre corps le repos dont il a besoin. Si vous avez le temps, montrez-vous un peu plus d’amour en vous allongeant en Yoga Nidra pendant quelques minutes après la pratique pour aider à calmer le corps et à reposer totalement l’esprit et le corps.

Le Yoga est plus efficace le matin

Le yoga se pratique mieux, tôt le matin, juste avant le lever du jour, lorsque l’esprit est le plus clair et que l’environnement est paisible. Selon la littérature yogique classique, les heures entre 4 et 6 heures du matin sont les plus favorables pour atteindre un état méditatif. Pratiquer dès le matin vous permet d’éviter les distractions et de commencer la journée avec santé et intention, ce qui donne le ton pour le reste de la journée. Si vous n’êtes pas en mesure de vous lever tôt pour pratiquer, n’utilisez pas cette excuse pour vous en priver ! Vous pouvez le faire à tout moment de la journée.

Pratiquez le Yoga à jeun

Il est préférable de pratiquer à jeun ou au moins 2 à 3 heures après votre dernier repas, c’est pourquoi la première heure du matin est optimale. Lorsque vous pratiquez le yoga, vous êtes beaucoup plus à l’écoute des émotions subtiles de votre corps. Pratiquer avec de la nourriture dans l’estomac entraîne presque toujours des douleurs. Manger avant la pratique peut provoquer des lourdeurs et entraver le processus de digestion. Il est également recommandé de consommer au moins trois à quatre litres d’eau par jour afin d’éliminer du corps les toxines générées pendant la pratique.

Le yoga est un mode de vie

Comprendre ce que le yoga a à offrir peut vous aider à créer votre vision de ce que vous recherchez dans ce sport. Le yoga comprend des postures, une philosophie ancienne et intemporelle, des pranayamas (techniques de respiration), des méditations, la pleine conscience, une alimentation saine et un mode de vie qui sont tous complémentaires les uns des autres et qui, lorsqu’ils sont pratiqués dans leur ensemble, vous mèneront au-delà du niveau corporel, offrant les plus grands bénéfices et une expérience spirituelle plus profonde.

Ne perdez pas de vue les détails des positions et les précisions des mouvements

Une fois que vous avez déterminé où vos bras, vos jambes et votre poitrine doivent se trouver dans chaque posture, vous pouvez vous concentrer sur les détails. Pensez à vos mains et à vos pieds. Les quatre coins de vos pieds sont-ils fermement plantés sur le tapis ? Y a-t-il de l’énergie dans vos mains qui n’est pas tendue ? Lorsque vous vous entraînez, vos mains et vos pieds sont tout aussi importants que vos autres groupes musculaires.

La concentration par le regard est la clef de tout

Oui, lorsque vous faites du yoga, vous vous concentrez déjà. Cependant, la concentration physique de vos yeux a un impact significatif sur votre pratique du yoga. Faites de vos yeux le point central de votre intention la prochaine fois que vous monterez sur le tapis. Examinez comment vos yeux contribuent à chaque partie de la pose : votre équilibre, votre alignement et votre perception peuvent tous varier.

Apprenez à découvrir l’origine de l’Histoire des positions de Yoga

Choisissez quelques positions que vous appréciez particulièrement et mettez un point d’honneur à apprendre ce qu’elles impliquent. La plupart des positions de yoga ont un riche passé mythologique que vous pouvez inclure dans votre pratique. La posture du singe (Hanumanasana), par exemple, a une grande histoire de loyauté derrière elle. Ainsi, lorsque vous glissez vers le sol ou étendez vos jambes sur votre tapis, imaginez que vous faites un saut héroïque pour quelqu’un ou quelque chose qui vous tient à cœur.

Comprendre l’Histoire des positions et leurs significations peuvent vous aider à mieux comprendre le sens de ce que vous faites, pourquoi vous le faites et comment les appliquer au mieux.

Adaptez les positions aux intentions qui leur sont propres, mais aussi à vous-même

Encore une fois, le fait de connaître les principes physiques fondamentaux de chaque position vous permet de passer plus de temps à réfléchir à la façon dont vous voulez les aborder. Chaque jour, la réponse sera différente. Lors d’une séance, vous voudrez peut-être vous concentrer sur le renforcement de votre jambe avant dans la posture du guerrier I (Virabhadrasana I).

La fois suivante, vous souhaiterez peut-être ressentir l’ouverture de votre fléchisseur arrière de la hanche. Accordez-vous quelques minutes avant chaque session pour réfléchir à au moins quelques positions, pour répondre à vos propres besoins du moment. Ensuite, pratiquez-les en pleine conscience et réfléchissez à ce que vous avez appris de cette séance.

Expérimentez des choses avec votre respiration

pratiquant de yoga qui cherche à progresser

Au fil de votre pratique, vous avez probablement déjà la capacité de ralentir et de calmer votre respiration. C’est donc le moment d’essayer de nouvelles techniques de respiration (pranayama). Pour ralentir encore plus votre respiration, ajustez les comptes de chaque inspiration et expiration. Si vous méditez, vous pouvez également essayer d’autres techniques, comme la respiration alternée des narines. Quel que soit votre choix, l’ajustement de votre mode de respiration vous aidera à vous concentrer sur votre pratique.

Conclusion

Ces suggestions peuvent vous donner un coup de pouce significatif pour faire passer votre pratique au niveau supérieur de connaissance et maîtrise. Lorsqu’il s’agit de progresser dans votre pratique du yoga, rappelez-vous qu’il n’y a pas une seule bonne réponse.

Le yoga est un voyage personnel et votre prochaine étape dépend entièrement de vous. Les composantes physiques, mentales et spirituelles du yoga sont propres à chacun. Vous seul pouvez décider de la façon de les explorer. Essayez une de ces techniques dans chaque cours pendant un mois pour découvrir ce qui fonctionne pour vous, ou utilisez-les comme point de départ pour votre propre recherche personnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.