Skate : Guide pour choisir une planche de longboard

Choisir un longboard n’est pas une tâche facile, voici donc un guide pour vous aider à sélectionner la bonne planche, les roues, les trucks et les roulements.



Les longboards sont disponibles dans une grande variété de formes, de matériaux, de roues et de trucks. En choisir un peut sembler difficile, mais avec notre aide, vous découvrirez que c’est assez fcaile et que vous choisirez celui qui vous convient le mieux.

Dans les chapitres suivants, nous aborderons les différents composants, leurs attributs et leur importance dans le choix d’un longboard.

Pour faciliter le processus de sélection du type de longboard approprié, nous avons créé un guide simple que vous pouvez suivre.

Vous pouvez également regarder tous les articles de cette catégorie en cliquant ici.

Où peut-on pratiquer le skate longboard ?

En ville et parcs

Si vous souhaitez utiliser votre longboard principalement pour vous déplacer en ville, nous vous recommandons un longboard plus court ou moyen, un mini-longboard (cruiser) ou un penny skateboard avec des roues souples. Nous vous recommandons également d’opter pour un longboard avec un tail plus haut.

La queue haute, appelée “kicktail”, permet de soulever les roues avant lorsque vous ridez, ce qui facilite l’attaque des bosses en ville, les trottoirs, les nids de poule et autres obstacles que vous ne pouvez pas facilement franchir. Des longboards aux formes comparables sont présentées à titre de comparaison.

skate cruiser pour se balader en ville

Ville et sentier

Si vous vivez principalement en ville et que vous prévoyez d’utiliser votre longboard principalement dans les parcs urbains, les pistes de cyclable, etc., nous vous recommandons les longboards classiques pintail (le pintail est une planche en forme de poisson / allongée en forme de goutte) ou les longboards DT / drop thru (DT = trucks fixés sur le dessus de la planche = plus stable).

Nous ne recommandons pas l’achat de planches très longues (plus de 105 cm) ou de planches conçues pour la descente (planches très profilées avec une faible hauteur de planche), car elles seront difficiles à utiliser en ville et dans les pistes étroites.

Longboard pour se balader

Des longboards aux formes comparables sont visibles sur l’image. La vue de face des longboards, avec leur hauteur évidente, est montrée en bas de l’image. Les longboards plus hauts réagissent et tournent plus vite, mais ils sont moins stables. Les longboards bas, quant à eux, sont plus stables, même à grande vitesse, mais moins agiles que leurs homologues plus hauts.

Le Top-Mount longboard est un croisement entre un DT et un pintail longboard, avec des découpes pour empêcher la roue et la planche d’entrer en collision dans les virages serrés. Les trucks sont fixés par le bas, comme pour le Pintail. Ce longboard offre une agilité exceptionnelle et des virages réactifs, ainsi que la possibilité de faire des figures et de danser (danser sur la planche).

Descente et route

Si vous souhaitez utiliser votre longboard principalement en dehors de la ville, vous pouvez choisir pratiquement n’importe quel longboard, en vous concentrant sur le type de glisse que vous avez l’intention d’entreprendre. Les longboards sont donc classés en trois types : carving, freeride et downhill.

Les longboards destinés à la descente, où l’on aime couper les courbes, sont inclus dans la catégorie carving, tout comme les planches adaptées à la soi-disant “danse”, qui consiste simplement à danser sur la planche.

Les longboards freeride sont idéaux pour la glisse et les descentes. Les longboards équipés de roues DT ont un profil bas et sont plus stables à des vitesses plus élevées. Avec les bonnes roues avec un bord rond et une dureté plus élevée, elles peuvent facilement ” se déchirer ” et glisser pendant la descente.

Les longboards de downhill sont des planches de descente utilisées pour prendre de la vitesse dans des pentes très raides. Ce sont des planches étroites avec un centre de gravité bas, et les planches sont extrêmement épaisses et robustes.

downhill en descente avec un longboard skate

Quelle longueur de planche de longboard choisir ?

La longueur de la planche que vous choisissez ne devrait pas être très importante. Il y a des caractéristique plus importantes à prendre en compte au départ, qui aideront à réduire les options de longueur. Divisons la longueur de la planche en deux éléments : l’empattement et le stance.

L’empattement

La longueur de la planche est directement liée à l’empattement, qui est la distance entre les roues arrière et les roues avant. Donc l’empattement est déterminé par la longueur de la planche et l’emplacement des trucks sur la planche. La longueur de votre empattement a un impact direct sur le rayon de courbure que pourra faire votre planche au moment de tourner.

Plus l’empattement est long, moins le virage est serré (ou plus le rayon de braquage est large). Vos trucks jouent également un rôle important dans le virage serré de votre planche.

skateur avec son longboard dans la rue

En plus d’être capable de faire des demi-tours et de négocier des obstacles, avoir une planche qui tourne serré est essentiel pour le carving en descente. Lorsque vous descendez une pente, la principale stratégie pour vous protéger d’une vitesse trop élevée consiste à réduire votre vitesse en faisant des virages en S (comme lorsque vous descendez une piste raide en snowboard).

Plus votre planche tourne serré, plus vous pouvez descendre une pente raide tout en gardant votre vitesse sous contrôle. Le seul inconvénient d’un rayon de braquage plus petit est que votre planche devient moins stable à grande vitesse.

Le stance

En plus de l’empattement, vous devez penser à la largeur du stance et à l’espace du pont. On appelle le plateau, la partie de la planche où l’on pose nos pieds.

Plus votre stance est large, plus votre planche doit être longue. Votre taille a une grande influence sur la largeur de votre stance. Cependant, jusqu’à ce que vous atteigniez 42 pouces environ, la planche est suffisamment large pour n’importe quelle posture. Après 42 pouces, il s’agit de l’espace dont vous disposez pour vous placer. Les planches de plus de 42 pouces vous offrent plus d’espace pour manœuvrer, comme une planche de surf.

Les planches de plus de 50 pouces sont principalement utilisées pour le speedboarding de descente (rappelez-vous : un empattement long signifie plus de stabilité à grande vitesse) ou pour les personnes qui veulent une planche de promenade vraiment douce avec beaucoup d’espace pour se déplacer et assez de stabilité pour se détendre complètement en roulant.

Une planche courte (34 pouces ou moins) signifie que vous sacrifiez un peu de confort de position pour des virages incroyablement serrés (une planche plus petite est également plus facile à transporter et à ranger). C’est le spectre des planches de slalom. Une planche aux virages très serrés peut être très amusante pour faire des courses, car elle est incroyablement réactive et vous permet de carver sur des virages très serrés.

Les caractéristiques de la planche (plateau)

Vous devriez donc avoir une bonne idée de la fourchette de longueur dans laquelle vous voulez vous situer, ou du moins de ce à quoi vous pensez en faire … La longueur de la planche est une caractéristique de la forme générale de la planche. Voici quelques éléments supplémentaires auxquels vous devez penser :

Plat, concave ou convexe

La grande majorité des planches sont plates ou concaves. Lorsque vous regardez votre planche de face de vos yeux, les côtés droit et gauche s’incurvent légèrement vers le haut, créant une forme en “U” très subtile. Les personnes qui apprécient le concave vous diront qu’elles ont une meilleure prise que les parois du “U” qui aideront à vos pieds de glisser au moment de carver.

La forme concave offre également un levier de carving supplémentaire pour des virages plus radicaux en transférant une plus grande partie de votre poids sur les bords extérieurs de la planche lorsque vous vous penchez dans un virage. Un autre avantage est que vous pouvez sentir les bords de votre planche sans avoir à baisser votre regard.

tout un long de differents skate de longboard

Le seul véritable inconvénient de la planche concave est qu’il rend le déplacement de vos pieds sur le dessus de la planche un peu plus difficile, donc vous pourriez choisir la forme plate pour une grande planche longue sur laquelle vous voulez naviguer et jouer.

Les planches convexes sont extrêmement rares et ne représentent pas d’intérêts techniques si ce n’est une excentricité créative du shaper.

La cambrure de la planche

La cambrure est une expression utilisé pour une planche qui se relève au milieu de telle sorte que si vous la regardez de côté, elle produit une petite arche. Le rocker est l’inverse, avec une petite arche inversée dans le sens de la longueur (certaines personnes utilisent le terme “concave” pour rocker et “convexe” pour camber, mais on préfère utiliser ces mots pour décrire le design en largeur, pour plus de clarté). Une planche avec du rocker a un centre de gravité plus bas, ce qui est crucial pour la stabilité dans un carve appuyé et où les transitions dans et hors des virages.

En se “balançant” d’un côté à l’autre, une planche cambrée donne l’impression de vous bercer lorsque vous entrez et sortez des virages (comme dans un hamacs). Les planches cambrées ont plus de flex, et le flex est une caractéristique qui mérite sa propre section. Ainsi, une planche cambré ne s’affaisse pas autant qu’une planche plate, à flexibilité comparable, puisque le plateau commence à un endroit plus élevé, et que les planches cambrées ont un plus grand retour élastique.

La flexibilité

Le flex est évalué en fonction du degré de flexibilité de la planche lorsqu’on y applique du poids. Il existe des planches qui sont complètement rigides et ne se plient pas du tout, et des planches sur lesquelles, si vous sautez dessus, le plateau peut toucher le sol. Le flex offre une conduite plus douce en absorbant une partie du choc, passez un trottoir et des marches. Il est particulièrement utile si vous rebondissez fréquemment sur votre planche et idéal pour faire du freestyle flat.

planche de longboard cruzer

Une planche plus rigide est souvent recommandée pour les vitesses plus élevées, car elle est plus stable (à grande vitesse, vous voulez que la planche absorbe les chocs au niveau des genoux, et non qu’elle vous fasse rebondir après avoir passé une bosse à plus de 60 km/h).

Certaines personnes pensent qu’une planche rigide est plus précisé et contrôlable car les mouvements de vos pieds et de votre corps sont directement transférés aux trucks au lieu d’être étouffés, ou absorbés par la flexion du plateau. Cependant, un pont intelligemment formé qui s’adapte bien aux trucks sur lesquels vous roulez peut grandement améliorer la précision et le contrôle de votre ride.

Certaines planches ont très peu de flex. Cela signifie que lorsque vous enlevez du poids de la planche, le plateau ne rebondit pas et ne vous force pas à remonter. Si vous vous tenez droit sur une balance et que vous levez rapidement les jambes, vous commencerez à ” tomber ” ou poser un pied au sol. C’est ce qu’on appelle l’allègement du plateau. Ensuite, lorsque vous commencez à ralentir votre “chute” et que vous vous redressez, vous pesez davantage car vous poussez sur la balance pour ralentir puis accélérer votre mouvement.

C’est ainsi que vous pesez votre planche (sérieusement, allez vous entraîner une seconde sur une balance, surtout si vous avez la vieille balance à aiguille, et entraînez-vous à monter et descendre sur la balance pour vous faire peser moins puis plus, de manière à contrôler l’aiguille et à la faire osciller d’avant en arrière). C’est crucial plus tard, lorsque vous apprendrez à pumper !

Une planche avec un flex de haute qualité et beaucoup de ressort stockera de l’énergie lorsque vous la lesterez et qu’elle fléchira vers le bas, puis vous relèvera lorsque vous la relâcherez un peu (en levant un peu la jambe pivot). Si vous poussez beaucoup en vous soulevant ver le haut pour gagner de la vitesse, une planche de qualité avec un bon ressort vous abaissera plus près du sol lorsque vous mettrez de la pression sur la planche pour pousser, puis vous soulèvera lorsque vous transférez votre poids sur le pied qui décolle du sol, ce qui allège la planche.

Lorsque vous sortez d’un virage et que la force de gravité vous pousse au fond de votre planche, vous pouvez relâcher le poids de la planche en la laisser vous soulever. Vous pouvez alors utiliser cet élan pour basculer sur l’autre carre et gagner en vitesse et en puissance.

Dans l’ensemble, même avant de maîtriser les techniques d’allègement et de lestage, de rebondir dans et hors des virages, beaucoup de gens trouvent qu’une planche flexible avec un fort retour élastique est plus “vivante”.

skate de route rouge

Le pompage, qui consiste à se propulser vers l’avant sans donner de coup de pied, en jetant simplement son poids d’un côté à l’autre, nécessite également un bon retour élastique. Bien qu’il soit possible de pomper sur une planche complètement rigide, pomper sur une planche avec un flex de qualité améliorera votre expérience de ride. Trop de flex, à l’inverse, pourrait vous faire perdre de l’énergie et vous ralentir.

Les matériaux

Qu’est-ce qui constitue un “flex d’excellente qualité” dans une planche ? La qualité du flex est largement déterminée par les matériaux de la planche. La planche la plus basique est construite en contreplaqué basique. Le contreplaqué concave a un rebond ou un retour élastique plus élevé que le contreplaqué convexe. Cependant, pour obtenir un flex vraiment excellent, des matériaux composites comme la fibre de verre sont nécessaires.

Les planches fabriquées en fibre de verre sont plus chères à produire. Vous pouvez donc vous attendre à payer un peu plus que pour une planche basique. Une autre amélioration de la flexibilité semble provenir de l’utilisation d’âmes en bois stratifié en association avec de la fibre de verre.

Le bois stratifié est stratifié horizontalement, les couches étant superposées, alors que le stratifié vertical signifie que les couches sont placées côte à côte en fines bandes, de sorte que vous pouvez voir les différentes “couches” lorsque vous regardez par le dessus.

Vous avez donc déterminé la longueur, l’empattement et les caractéristiques du plateau (cambrure, concave, rocker, flex, etc.). Il est maintenant temps de discuter de la forme de la planche.

La forme de la planche de longboard

longboard skate posé sur le coté

La planche est généralement la partie la plus importante d’un longboard : sa forme, sa longueur et sa construction dictent le style de glisse auquel elle convient. S’il s’agit de votre premier longboard, il est préférable de le rendre aussi général que possible (pintail) jusqu’à ce que vous sachiez ce que vous voulez vraiment, après quoi le longboard pourra être personnalisé à votre satisfaction.

Les longboards se présentent sous quatre formes principales. Chaque forme de planche présente des avantages et des inconvénients qui sont déterminés par la conception technique de la planche et le style de conduite du rider.

Pintail, Drop-Thru, Top-mount et Cruiser sont les quatre formes fondamentales.

Le type de planche le plus fréquent est le longboard PINTAIL. La forme est similaire à une goutte d’eau allongé, et la planche est généralement entièrement plate. Cette forme est appropriée pour les débutants.

longboard PINTAIL pour faire du skate

Les longboards TOP-MOUNT comportent des découpes de roues sur la planche pour permettre le montage des trucks sans pads. Les roues sont ainsi plus proches de la planche, et les découpes dans la planche empêchent les roues de toucher la planche. Les planches sont plus robustes grâce au système de fixation des trucks TOP-MOUNT.

Les longboards hybrides sont également un peu plus courts que les longboards traditionnels, ce qui permet au rider d’effectuer des figures similaires à celles réalisées sur un skateboard. Les planches hybrides sont appropriées pour la descente, le freeride et le carving.

planche de longboard top mount

Les longboards DROP-THRU ont une forme de planche unique où le centre de la planche est plus bas que les planches montées sur camion. Il existe deux types d’accessoires pour camion. La première méthode Drop-Thru, les trucks sont montés par le haut de la planche.

La seconde, lorsque la planche elle-même est façonnée de telle sorte que le centre de la planche soit plus bas que l’endroit où le camion est attaché, ce qu’on appelle le drop-deck. Ces longboards ont une grande stabilité à haute vitesse grâce à la réduction du centre de gravité et conviennent donc à la descente ou freeride.

planche de skate longboard  drop thru pour la descente

Les longboards CRUISER ont un design similaire aux skateboards de street, mais ils sont plus longs et plus larges. Ils peuvent accomplir la plupart des figures de skateboard, mais le poids et les dimensions plus importantes de la planche nécessitent plus d’habileté et de puissance de la part du rider.

skate cruiser pour le longboard

Les trucks

Les trucks de longboard sont classés en deux catégories. le vertical kingpin, qui est utilisée sur certains longboards, est basée sur le truck original du skateboard de street, mais possède une plus grande assise de fixation sur la planche (le composant qui supporte les roues) et est plus substantielle en raison de la taille du longboard. Ce truck est approprié pour les skateparks. Vous pouvez régler la rigidité du truck en serrant ou en desserrant l’écrou ou en optant pour une douille caoutchouc plus ou moins dure.

truck pour le longboard

Le pivot inversé est le type le plus répandu sur nos longboards. On peut les distinguer du premier type au premier coup d’œil par l’angle du pivot central, qui peut être de 35°, 42°, 43°, 45° ou 50°. Cela améliore la géométrie du truck, son spin et sa stabilité. Ce truck est également facilement ajustable en serrant ou desserrant le pivot ou en échangeant la douille pour une douille plus dure ou plus souple. Ces trucks sont idéaux pour le carving, le freeride et le downhill.

Comment choisir les roulements ?

Les roulements sont souvent étiquetés ABEC 1, ABEC 3, ABEC 5, ABEC 7 ou ABEC 9. Ce label est parfois interprété à tort comme une indication de la qualité du roulement. En réalité, elle indique simplement la précision avec laquelle les différentes pièces du roulement ont été fabriquées et la vitesse avec laquelle il fonctionne.

La précision de fabrication la plus faible est ABEC 1, tandis que la plus élevée est ABEC 9. Malheureusement, cette certification ne dit rien sur la qualité réelle du roulement. Elle ne nous renseigne pas sur la qualité des matériaux utilisés, le lubrifiant utilisé ou le jeu du roulement.

Par conséquent, un roulement ABEC 9 d’un fabricant inconnu est généralement de qualité inférieure à un roulement ABEC 3 d’un fabricant connu, tel que ENUFF ou MINDLESS.

Alors, quels roulements devez-vous utiliser ?

Le grade des roulements est une norme utilisée par les fabricants de marque. Plus le longboard sera rapide et performant, plus le grade sera élevé.

  • Les roulements ABEC 1 ont la plus faible précision de fabrication, subissent plus de friction et roulent donc moins vite.
  • Les roulements ABEC-9 ont beaucoup moins de friction lors de roulement et sont plus rapides.

On utilise des roulements Skate-RatedTM et des roulements suisses. Les roulements Skate-RatedTM sont de meilleure qualité que les roulements ABEC-9 car ils sont non seulement fabriqués avec précision, mais ils sont également évalués en termes de charge et de durabilité lors d’une utilisation réelle dans le sport en question.

Ils sont donc idéalement conçus pour ce sport et offrent des performances et une durabilité optimales. Les roulements suisses sont également d’une certaine qualité et précision. En termes de durabilité, ils surpassent les roulements traditionnels identifiés par la classe ABEC au sein de la marque. La précision va de ABEC 7 à 9.

Comment choisir les roues de longboard ?

La taille, la forme, la surface de contact, la dureté et l’emplacement du centre des roues affectent leurs qualités de conduite. Les grandes roues accélèrent plus lentement, mais sont plus rapides que les petites roues. Les roues souples offrent plus de traction que les roues dures, mais elles sont plus lentes. Les roues souples, en revanche, sont plus douces et plus rapides sur les surfaces irrégulières.

Pour les routes ordinaires, la dureté recommandée est d’environ 80A. La section de la roue qui entre en contact avec la route est appelée surface de contact. Sa taille varie de 30 mm à 80 mm. Plus la roue est large, mieux, elle adhère à la surface.

La forme du bord a également un impact important sur l’adhérence de la roue. Une roue à bords arrondis adhère plus difficilement et glisse plus facilement en cas de dérapage. Les bords carrés, en revanche, durent plus longtemps.

Les roues de carving et de cruising doivent avoir une taille comprise entre 60 et 75 mm, une dureté d’environ 80 A, des arêtes vives, une large surface de contact et un réglage latéral ou décalé pour s’adapter aux conditions de route inégales et aux rues de la ville. Voici quelques modèles : Mindless – Haraka, par exemple, ou Orangatang – In-heat.

De grandes roues d’une dureté d’environ 80A-83A, des bords tranchants, une large surface de contact, et un déport pour bien tenir sont adaptés à la descente. Voici quelques modèles : Kegel – Orangatang

Les roues avec un bord circulaire, center-set ou off-set, et une dureté d’environ 82A sont idéales pour le freeride car elles sont plus simples à déchirer dans la glisse. Voici quelques modèles : Mindless – Kabila, par exemple, ou Orangatang – Stimulus.

Une réflexion sur “Skate : Guide pour choisir une planche de longboard

  • à
    Permalien

    Le cuiser est un moyen fluide, rapide et fiable de se déplacer dans votre ville sur votre croiseur préféré. De nos jours, de nombreuses personnes utilisent des croiseurs comme moyen de transport, car elles doivent généralement se déplacer sur une courte distance. Avec un simple croiseur, vous ne pouvez plus vous soucier des embouteillages aux heures de pointe dans les villes surpeuplées.

    La principale limitation des cruisers est qu’ils ne sont pas conçus pour les figures, en particulier pour le street skating. Cependant, vous pouvez profiter de plus de liberté sur un cruiser que sur n’importe quel type de véhicule. Étant donné que les débutants ont du mal à faire la différence entre les cruisers et les autres skateboards tels que les longboards

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.